Guerir par la graine noire ; al-habba as-sawda ; synthese de la medecine moderne et ancienne

COLLECTIF

livre guerir par la graine noire ; al-habba as-sawda ; synthese de la medecine moderne et ancienne
EDITEUR : ORIENTICA
DATE DE PARUTION : 15/08/08
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
4,50 €

SYNOPSIS :

Synthèse de la médecine moderne d'après les études de : Dr. al-Qâdî, Dr. Hassân Shamsî Pasha, Cheikh al-Zandânî, Dr. Peter Schleicher, Dr. Muhammad Dakhakhnî, Hans Wagner... Et de la médecine musulmane ancienne d'après les ouvrages de : Ibn Sînâ (Avicenne), Ibn Baytâr, Dâwûd al-Antâkî, Ibn al-Qayyim al-Jawziyya. Le prophète Muhammad (SAW) a dit : « Usez de cette graine noire, elle contient un remède contre toutes les maladies exceptée la mort. » La graine de nigelle est appelée "habbat al-baraka" (la graine bénie) en Egypte, "al-kammoun" en Libye, "al-qahta" au Yémen, "al-sânouj" en Algérie, "al-shounîz" en Iran et "Nigella sativa" en latin. Le prophète Muhammad (SAW) la nomme la "graine noire" (Al-habba As-sawda'). La graine de nigelle se compose d'éléments actifs produisant un effet miraculeux. Elle contient du phosphate, du fer, du phosphore, du carbohydrate et des essences qui forment l'essentiel de son pouvoir. Elle renferme des antibiotiques pouvant détruire tout virus, microbe ou bactérie, du carotène au pouvoir anti-cancéreux... C'est au milieu des années quatre-vingts que la médecine moderne s'est intéressée de plus près aux vertus de la graine noire, et le
principal auteur de la première étude poussée est le docteur Ahmed al-Qâdî, un médecin égyptien résidant aux Etats-Unis d'Amérique. Son ami, Cheikh Al-Zandânî, explique que le docteur al-Qâdî s'était dit : « puisque le prophète (SAW) a dit que cette «graine noire» était un remède contre toutes les maladies, c'est qu'elle doit certainement agir sur le système immunitaire qui a pour rôle de défendre l'organisme contre les maladies » Et en effet, après certaines expériences sur des sujets accusant une insuffisance immunitaire, le docteur al-Qâdî réussit à montrer que la prise de nigelle par voie orale à raison d'un gramme le matin et un gramme le soir avait la propriété d'accroître les anticorps et de renforcer considérablement le système immunitaire. Le docteur al-Qâdî en a donc déduit le rôle primordial que pourrait avoir cette graine dans le traitement du cancer, du SIDA, ainsi que toute autre maladie qui a pour cause une défaillance dans le système immunitaire. Cheikh Al-Zandânî ajoute que les résultats de ces expériences furent homologués par l'Institut américain des sciences biologiques expérimentales et que le docteur al-Qâdî fut primé pour ses recherches.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 21.00 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.16 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition