Happy hand

LAURANT, GUILLAUME

livre happy hand
EDITEUR : SEUIL
DATE DE PARUTION : 09/03/06
LES NOTES :

à partir de
15,20 €

SYNOPSIS :

Naoufel, qu'on surnomme Nafnaf, est un cancre et un souffre-douleur, qui a perdu très tôt ses parents. Recueilli par l'Oncle Samir, il est amoureux transi de sa cousine Shéhérazade. Plus tard, il vit dans une chambre de bonne que lui loue le menuisier Philippard, grand amateur de calembours, et devient apprenti chez celui-ci. Mais il est terrorisé par la « bande à Raouf » qui veut lui faire la peau, car il les a dénoncés aux flics après le viol collectif et le meurtre de la jeune Aminata. Bousculé dans l'atelier de Philippard par les potes de Raouf, il trébuche sur la scie circulaire et a une main coupée. La main « se réveille », si l'on peut dire, enfermée dans un sac
en plastique à l'intérieur d'un frigo, dont elle parvient à s'échapper. Commencent alors ses innombrables aventures : la main doit se défendre contre des agressions de toute nature : un rat sur un toit, une tondeuse à gazon, un chat, un rosier plein d'épines. Pendant ce temps, Nafnaf a pu se procurer une bombe aérosol dont la vaporisation soumet les êtres à une passivité totale. Lui, l'éternel souffreteux, se sent alors moins désarmé devant le monde hostile. La main découvre la douceur dans le berceau d'un nouveau-né. Raouf s'est évadé de prison et revient tourmenter Nafnaf, qui le neutralise avec son spray. Rassurons-nous, tout se terminera bien : « happy hand. »
2 personnes en parlent

Naoufel -dit Nafnaf-est un jeune Marocain, né de parents professeurs de littérature française, lui ayant enseigné un français de salon, un rien désuet. Lorsqu'il arrive en France, vers 12 ans, il devient cancre pour éviter les quolibets de ses camarades de classe -il ne les évitera d'ailleurs pas !. Ses parents meurent accidentellement. Nafnaf se retrouve d'abord chez un oncle -le furoncle Sam-, et tombe amoureux de sa belle cousine Shéhérazade, mais se met à dos son cousin Abderraouf, futur chef de bande. Nafnaf, par accident perd sa main qu'on ne peut lui greffer. Celle-ci prend alors son indépendance et raconte ses aventures en parallèle avec celles de Nafnaf manchot.Guillaume Laurant livre un roman très drôle, truffé de jeux de mots, certes, pas tous hilarants, mais donnant le ton burlesque au livre. C'est plaisant, original -je n'avais encore jamais lu les aventures d'une main vivant seule, sans corps pour l'accompagner !- et sans rire à gorge déployée, on sourit tout au long de la lecture. Le personnage de looser ou d'anti-héros, comme on dit parfois, est pathétique à souhait ; le gros dur est méchant comme il faut ; la cousine Shéhérazade est simplement perverse et arrivera bien sûr la belle jeune fille, la princesse. Attention, cependant à elle et à ce qui peut arriver, car rien dans ce livre n'a rapport aux contes de fées. Yv

Lyvres
25/03/14
 

C’est l’histoire de Naoufel, né à Rabat mais parisien d’adoption, et de sa main droite. Un concours de circonstances malheureuses les sépare définitivement, mais chacun continue sa vie de son côté. Nafnaf découvre le pouvoir d’un petit aérosol, et sa main tombe sur une jeune fille sentant le muguet. De mésaventures en coups du sort, vont-ils finir par se retrouver ?...Un curieux petit roman qui tient toutes les promesses de son début, en fanfare. Beaucoup de jeux sur et avec les mots et les expressions, on explore le domaine de la main de fond en comble et plusieurs trouvailles nous font glousser, pour notre plus grand bonheur.J’ai été aussi agréablement surprise par le fait que l’histoire ne s’efface pas devant ces mutines coquetteries, tout au contraire la malice s’y fait la part belle également, et on s’attache, on visualise très bien.Charmant et sympathique, frais et bien troussé, j’ai beaucoup aimé ! Sylvie Sagnes

SagnesSy
04/07/12
 

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.19 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition