Harry potter t.6 ; harry potter et le prince de sang-mele

ROWLING, JOANNE KATHLEEN

EDITEUR : GALLIMARD-JEUNESSE
DATE DE PARUTION : 01/10/05
LES NOTES :

à partir de
8,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Dans un monde de plus en plus inquiétant, Harry se prépare à retrouver Ron et Hermione. Bientôt, ce sera la rentrée à Poudlard, avec les autres étudiants de sixième année. Mais pourquoi le professeur Dumbledore vient-il en personne chercher Harry chez les Dursleyoe Harry, Ron et Hermione entrent en sixième année à Poudlard où ils vont vivre leur dernière année avant la majorité qui est fixée, chez les sorciers, à l'âge de dix-sept ans. Des événements particulièrement marquants vont contribuer à faire passer Harry du statut d'adolescent à celui d'homme. Ce tome, sur fond de guerre contre un Voldemort plus puissant que jamais, se révèle plus sombre que les précédents. Secrets, alliances et trahisons conduisent aux événements les plus dramatiques qu'Harry ait eu à affronter. Mais, en dépit de ces épisodes tragiques, il émane du texte un sentiment général d'allégresse et de joie de vivre dû à l'humour, aux preuves d'amitié, aux scènes romantiques, à de nouvelles trouvailles poétiques de J. K. Rowling, mais surtout à la sérénité retrouvée de Harry qui reprend confiance en lui. Ce dernier se plonge également dans les souvenirs d'enfance de Voldemort. Il va ainsi mieux comprendre la personnalité de son adversaire car même cet être monstrueux possède une part d'humanité. Le sens des responsabilités et du sacrifice revêtent, ici encore, une dimension particulièrement importante. Avec toujours
ce mélange d'humour et d'art du suspense incomparable, J. K. Rowling révèle dans ce sixième tome l'extraordinaire complexité de l'univers qu'elle a créé. Elle y met en place tous les ressorts du dénouement et donne des indices très clairs sur la trame du septième et dernier tome dont, rappelons-le, elle a déjà écrit le dernier chapitre depuis très longtemps. Interview de Jean-François Ménard, le traducteur, dans "Le Monde" La traduction de "Harry Potter" a-t-elle été plus aisée au fil des épisodesoe «Elle a été plus dificile. L'écriture de J. K. Rowling a mûri. Les phrases sont plus longues, plus complexes à mesure que les personnages grandissent. Dans "Harry potter VI", le plus dur, cela n'a pas été de traduire les mots, mais l'intensité... J'aime la relation d'Harry Potter avec son destin, l'inéluctabilité de son affrontement avec Voldemort. Il choisit de l'accepter. C'est là que la liberté prend tout son sens». Plébiscité par la jeunesse à l'échelle mondiale, "Harry Potter" est un des plus grands best-sellers de l'histoire. On parle de 300 millions d'exemplaires vendus à travers le monde (17 millions en France) dans 61 langues, ce qui en ferait le troisième livre le plus lu de tous les temps, derrière la Bible et le Petit Livre rouge de Mao. Ce livre est imprimé sur du papier provenant de forêts plantées et cultivées expressément pour la fabrication de pâte à papier.
19 personnes en parlent

Un des livres les plus tristes avec le 5ème, pour moi. A ma première lecture je n'avais pas beaucoup aimé, mais depuis j'ai relu, et j'adore ! On ne s'ennuie pas finalement, c'est très intéressant d'en apprendre plus sur Voldemort et son enfance. Harry est toujours un peu nunuche mais depuis 5 tomes on commence à s'habituer ! La fin est triste, et juste avant je dois avouer que j'en ai frissonner d'angoisse (j'étais vraiment absorbé par ma lecture !) Lady K

LadyK
19/10/10
 

Il faut admettre que la traduction de Jean-François Ménard est bien souvent soignée, appropriée et très fidèle à l'univers de JK Rowling qu'il respecte avec dévotion ! Donc, lire ce tome 6 en français donne un résultat tout aussi convaincant et dévorant ! Epoustouflant par son contenu ! Que dire sans en dire trop ? Rien, ou presque. Mais comme beaucoup, je suis foudroyée par ce 6ème et avant-dernier tome. Tous les ingrédients nécessaires au succès de la série sont une nouvelle fois réunis : amitié, dévotion, jalousie, colère, vengeance, bravoure, etc. Après un Tome 5 très sombre et nébuleux, ce nouvel opus s'inscrit moins dans l'action. Toutefois, lorsqu'on y plonge, on n'est pas déçu ! Que d'émotions, il a fallu que je saisisse ma boîte de mouchoirs pour éponger quelques larmes ! Il faut préciser que je suis une lectrice "sensible" - au fil des aventures, j'ai souvent eu la larme facile face aux tragiques événements survenus sur le chemin d'Harry Potter. Qui est le Prince de Sang-Mêlé ? Harry va-t-il encore affronter son ennemi juré ? Quelles vont être les nouvelles mesures pour combattre la magie noire ? Qui est sincère ou trompe son monde ? Faut-il se fier aux apparences ? suivre Dumbledore dans ses déductions ? Et au coeur de ces plus vils tourments, comment Harry, Ron et Hermione vont-ils gérer leurs propres émotions, les sentiments naissants et balbutiants ?... De grandes questions vont s'élever à la lecture de ce nouvel épisode. Ce livre place le 7ème et dernier tome en posture angoissante et tous les fidèles lecteurs s'accordent pour l'attendre avec impatience !!!! 720 pages, 30 chapitres et des heures de sommeil en moins, mais que le plaisir fut complet ! Merci J.K. Rowling ! Je ne vis que pour l'attente de la suite !

Clarabel
23/02/09

Dans ce sixième tome Harry entame sa sixieme année à Poudlard. Avec l'aide de Dumbledore il va decouvrir un tas de choses sur Voldemort ainsi que sur les Horcruxes. Un opus plus sombre que les précédents, toujours un régal.

camilleross
28/01/16
 

Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé On apprend dans ce volume que Voldemort a crée quelque chose qui est de magie très noire: les Horcruxes. Ce sont des parties d'âmes qui peuvent êtres divisé en plusieurs morceaux. Dumbledore est mort, mais Harry veut continuer à la poursuite de Voldemort dans le 7eme volume, les Reliques de la Mort. Ron et Hermione seront -t-ils d'accord?Sinon, au fur et à mesure, les tomes s'enrichissent d'indices permetant tuer Voldemort...surtout le 6 et le 7! Pareil pour les films! =)

beraud@archimed.fr
13/12/15
 

J'ai été, pendant les vacances, prise d'une envie irrépressible de m'enquiller les sept volumes de cette saga que j'avais lu par le passé, mais de manière décousue. Alors, ça fait quoi de se replonger dans l'univers imaginé par J.K. Rowling en ayant quelques années de plus au compteur ?Et bien il faut avouer que j'ai tout autant apprécié cette relecture que j'avais aimé ma première découverte.Il faut dire que l'auteur a réussi à créer un univers fantastique qui reste ancré dans la réalité, permettant à mon imagination de s'envoler et, pourquoi pas, de voir dans certains phénomène la marque du monde des sorciers qui vivent parmi nous ! Plus sérieusement, cette saga qui suit un enfant au destin extraordinaire au cours d'une période phare de sa vie (l'adolescence) met en avant bien des valeurs comme le courage, la détermination, la loyauté ou encore l'amitié. Ceci étant, le jeune Harry n'est pas qu'un enfant de choeur, puisqu'il est souvent le premier à envisager de transgresser les règles de l'école. Il faut compter sur la sage Hermione pour tenter de le raisonner, parfois sans succès, en attendant que l'un des ses ennemis le repère et lui fasse passer un mauvais quart d'heure, à moins que ses protecteurs ne décident de fermer une fois de plus les yeux...Je ne rentrerai pas dans l'analyse métaphorique de l'oeuvre, largement inspirée du conflit pendant la seconde guerre mondiale (les sang-purs, les initiales de Salazar Serpentard ou encore la résistance souterraine qui se met en place), mais je soulignerai que bien qu'il s'agisse d'une oeuvre ée en jeunesse, je trouve que l'ambiance bascule largement à partir du quatrième tome. Les trois premiers sont sympathiques, peuvent peut-être faire frissonner quelques jeunes lecteurs sensibles, mais à partir du cinquième combat et violence prennent le dessus : le noir et la mort planent au-dessus des personnages... L'idée de Rowling de proposer pour chacun des âges d'Harry une histoire qui convienne aux enfants de cet âge semble plutôt cohérente : si un enfant de 11 ans peut facilement découvrir le premier tome, je serai plus réservée sur le fait de lui mettre dans les mains le dernier tome...Saga incontournable, Harry Potter a largement trouvé sa place dans le monde littéraire, satisfaisant enfants et adultes ! Miss Alfie

MissAlfie
17/09/15
 

Un tome sombre, un tome qui plonge un peu plus Harry dans le monde de la magie noire. J'ai adoré les 5 premiers et ce 6ème ne fait pas exception. Chaque page y est un régal et je le conseille vraiment !!

Emma7
07/09/15
 

Avant-dernier tome de la saga. Pas forcément, mon préféré, mais c'est celui qui fait faire un grand pas dans l'histoire et surtout vers la fin de l'aventure.Harry passe encore son été chez les Dursley jusqu'au moment où Dumbledore arrive et lui explique qu'il hérite des biens de Sirius, mais également et surtout je dirais de Kreatttur. Puis ils vont partir à la recherche d'un professeur de Poudlard et Harry partira finir ses vacances comme d'habitude au Terrier en compagnie de ses amis.Dans ce tome-ci, on va avoir plusieurs intrigues qui s'imbriquent au fil du tome. On commence par les cours que Dumbledore va se décider à faire à Harry, des cours assez spéciaux, car en fait, Harry va avec Dumbledore commencer à apprendre le passé de Voldemort grâce à la pensine. Ce que j'ai beaucoup apprécié avec cette histoire que pensine c'est qu'on n'a pas l'effet du souvenir raconté, c'est plus comme si on y était également. On en apprend donc beaucoup sur Voldemort, bien plus que dans le film.Ensuite, à cause de ses cours avec la pensine, Harry va devoir faire parler Slughorn. Car voilà, Dumbledore a un souvenir d'une discussion entre Slughorn et Voldemort sauf que voilà le souvenir est faux, il a été trafiqué. Et donc notre cher Harry va devoir réussir ce qui ne sera pas très facile.Pour réussir à se rapprocher du professeur pour avoir ce souvenir, Harry va se servir d'un livre pas comme les autres. En début d'année, on va lui dire qu'il peut prendre les cours de potions, or il n'avait pas de livre donc le professeur Slughorn va lui en prêter un. Mais ce livre a appartenu au Prince de sang-mêlé et il est rempli d'annotations qui vont aider Harry à réussir tout ce que le professeur lui demandait en potions. Mais bon voilà Hermione n'aime pas cela, elle ne trouve pas de référence et ce Prince et elle trouve tout, ça louche. Harry comprendra à ces dépens qu'elle n'avait pas forcément tort !Quand Harry va réussir sa mission, il sera temps de finir les explications. Dumbledore et Harry partent à la recherche des Horcruxes. Mais voilà celui qu'ils partent chercher et peut-être celui qui est le plus difficile à avoir. Et cela aura de graves conséquences.Mais Harry n'oublie pas Malfoye et il est persuadé qu'il essaie de faire quelque chose, mais personne ne le croit. Pourtant...Revenons-en un peu sur les personnages. Déjà, ce que j'ai bien apprécié, c'est que contrairement au film, on voit des couples se faire et défaire, des sentiments naître. L'auteure a réussi à mettre cette petite touche sans en devenir, quelques choses en trop. Ce qui fait quand même un peu de bien dans cet univers qui devient de plus en plus noir.Ensuite, parlons un peu de Slughorn, je ne sais pas pourquoi, mais je ne l'aime pas. Il ne pense qu'à lui. Il m'énerve. Il se sert des élèves en créant son club, il va aussi essayer de se servir du chagrin d'Hagrid. Et comme par hasard, il est bien trop présent dans ce tome-ci !!On passe à Rogue, comment dire, je ne sais toujours pas quoi penser de lui. Même s'il prend quand même une décision qui le met dans un camp. Mais voilà Dumbledore, lui trouver une excuse, pourquoi ? En gros, je ne l'aime pas beaucoup, mais je ne suis toujours pas prononcée à son sujet. (Je le suis maintenant vu que j'ai lu le tome 7 !)Malfoye pour terminer. Un personnage que l'on déteste, mais on se rend bien compte dans ce tome-ci que dans un sens, il n'a pas le choix. Sa famille est du côté des méchants et s'il ne suit pas, il risque de ne pas rester en vie longtemps.Bref, j'ai beaucoup aimé ce tome même si au final, ce ne sera pas mon tome préféré. Il se passe beaucoup de choses, on en apprend beaucoup également sur certains personnages. L'histoire faite un énorme pas en avant surtout avec la fin *pleure* qui est très triste. Un grand personnage nous quitte, le premier d'une longue (trop longue liste).

Mon favori ! il est plus profond que les autres, il y a des passages très tristes, poignants.on en découvre encore sur voldemort mais surtout sur Rogue. Il humanise ce personnage qu'on prendra en affection tout compte fait sauf que... à lire !!

choukinette
10/10/14
 

Sans hésitation le meilleur des Harry Potter. Le ton est plus noir, plus sombre, JK à décidée de nous éloigner de l'univers merveilleux des premiers tomes.Dès le début, des révélations nous sont données.De plus, le caractère des personnages s'étoffe, s'approfondit. On pourrait certes reprocher un millieu un peu lourd. Harry, Ron et Hermione sont définitivement adolescents, ils commencent vraiment à s’intéresser au"sexe opposé". Les couples se forment, l'amour plane, mais l'histoire n'avance pas vraiment et certains pourraient presque "s'ennuyer"(ce n'est pas mon cas, cependant!).Les nouveaux personnages qui apparaissent sont intéressants, particulièrement "Horace Slughorn", le nouveau professeur, autrefois à Serpentard. Il va falloir attendre les cent dernières pages pour avoir sous les yeux un pur moment d'excitation et de captivation. Le rythme s'accélère brusquement, sans qu'on s'y attende réellement, l'action éclate, et Harry et Dumbledore sont emportés dans un tourbillon d'aventures. L'imagination coupe le souffle, tout comme la fin qui risque bien d'en choquer plus d'un.L'un des personnages meurt, ce qui laisse un grand vide dans le cœur de nôtre héros. Finalement,Nous laissons un Harry bouleversé et qui parait bien désarme face à un Lord Voldemort quasi immortel.Un livre extraordinaire, hors du commun, qui est largement à la hauteur de ses prédécesseurs, et il promet un septième tome magistral, encore plus sombre,qui ancrera Harry Potter dans la légende.

MariePattz
14/05/14
 

J’ai adoré ce sixième tome, comme j’ai adoré les 5 précédents. Chaque fois je me plonge avec plaisir dans ces livres, j’adore comment J.K Rowling introduit son histoire, ici c’est en faisant la rencontre du premier Ministre des moldus et j’avoue que la scène était à mourir de rire. Immédiatement j’ai su que j’allais aimé, et ça n’a pas raté j’ai aimé. Comme je ne me souvenais de presque plus rien du tout (sauf deux trois détails) c’était un peu comme s’il s’agissait de ma première lecture et c’était génial de tout redécouvrir. J’ai tout aimé encore une fois, que ce soit l’histoire ou les détails que l’auteur parsèment tout au long du livre et qui nous guident l’air de rien vers la révélation. Les personnages également, pour la plupart tous attachants, je suis une grande fan des Weasley (sauf peut-être Percy), j’adore tous ceux de l’Ordre du Phénix, les profs (sauf peut-être le nouveau au nom imprononçable), Dumbledore évidemment est un de mes idoles, et le trio inséparable Ron, Hermione et Harry font parties de mes chouchous. J’adore aussi Rogue (même s’il peut paraître méchant et cruel et parfois un peu cinglé), et j’adore Drago (qui m’a tellement fait de peine dans ce tome-ci, le Drago hyper arrogant et moqueur et sûr de lui m’a manqué).Finalement les personnages que j’aime le moins font partie du ministère de la magie, et évidement je déteste Voldemort et les Mangemorts (surtout Bellatrix).Bien entendu la fin m’a tué, j’ai pleuré comme une baleine. Je la connaissais mais ça fait mal quand même, ça reste hyper triste.L’écriture est très coulante, on se marre quand même beaucoup, j’adore la répartie des personnages. Surtout Harry et Ginny, mais Ron et Hermione ne sont pas en reste, ils ne sont plus les petits de 11 ans et ne se laissent plus faire, j’adore.Bref j’ai passé un super moment avec ce sixième tome, j’ai envie de me jeter sur la suite, mais je vais quand même laisser un peu de temps avant histoire de me remettre de mes émotions.

lasurvolte
19/04/14
 

L'avant dernier tome des aventures de Harry, une relecture que je me devais de faire après ma première lecture qui doit bien remonter à 7-8 ans. D'une première part, parce que cette saga est plus que géniale et qu'on à beau la relire à chaque fois, on retombe vite amoureux du style de J.K Rowling et on redécouvre des petits détails de l'histoire. Et de l'autre part, c'est que la première fois que j'ai lu ce tome, je n'ai pas su apprécier ma lecture comme il le fallait. En effet, dans celui-ci l'auteure donne une énorme prise de maturité à ses personnages et développe des sentiments à la fois simples et complexes comme l'amour mais nous met aussi face à la mort d'une manière bien plus brusque que dans le tome précédent où Sirius nous à quitté. Et quand notre première lecture se fait à l'âge de 13-14 ans, à moins d'avoir été confronté à ce genre de choses dans la vie, ont ne peux vraiment apprécier et comprendre ce tome, et surtout saisir les sentiments qu'il est censé véhiculé. Enfin, maintenant c'est chose faite avec cette relecture !Et donc, cette fois-ci nous ne retrouvons pas directement notre petit héros, mais l'ex-Premier Ministre de la Magie, Fudge, en compagnie de Scrimgeour, son remplaçant, se présentant au Premier Ministre moldu, comme il est usage de le faire quand on prend ce genre de poste. Exposition des derniers actes de Voldemort, mise en garde contre le danger qui rôde, et explication des dispositifs de sécurité mis en place pour le Premier Ministre vont rythmés l'entrevue des trois hommes.Non loin de là, une autre soirée va être rythmée autrement. En effet, Narcissa Malefoy, la mère de Drago, accompagnée de sa sœur Bellatrix Lestranges, rendent visite à Severus Rogue pour lui demander service, bien que Bellatrix s'y oppose fermement. Nous y apprenons que le fils Malefoy à été choisit par Celui-dont-on-ne-prononce-pas-le-nom pour faire quelque chose... Mais quoi ? Pourquoi ? Et en quoi Severus peut-il l'aider ? C'est que nous essayerons – en compagnie de Harry – de découvrir pendant cette année scolaire...D'ailleurs, Harry est toujours chez les Dursley, attendant la visite de Dumbledore, mais il n'y croit pas tellement. Serait-ce une blague de mauvais goût ? Pour éviter d'avoir une déception pareille alors que nous sommes seulement au début de l'été, il n'a rien préparer et attend, avec sa chouette Hedwige, de voir si son directeur va réellement venir, et qu'elle ne fût pas sa surprise quand Dumbledore sonne à la porte de son oncle et sa tante ? Abusant quelque peu de toute l'hospitalité dont les Dursley sont capables de faire envers un homme vêtu d'une robe et d'un chapeau de sorcier, et qui se sert d'une baguette magique, nous apprenons quelques petites choses sur la protection magique dont Harry bénéficie chez sa tante et son oncle jusqu'à sa majorité, et nous suivons les deux sorciers dans un petit village, pour rendre visite à un ancien professeur de Poudlard, Orace Slughorn, pour le tirer de sa retraite. Harry ira passer la suite de ses vacances au Terrier, chez les Weasley.Orace n'est pas un personnage que j'apprécie tellement. Son truc, c'est la ''collection'' d'élèves un tant sois peu célèbres ou ayant un parent connu, et les réunir dans le Club de Slug, et ainsi donner quelques soirées avec eux pour les mettre en contact avec des sorciers qui sont déjà passés par le Club et qui ont acquis une certaine notoriété aujourd'hui. Il ne s'intéresse pas tellement aux autres élèves, se souvenant à peine de leurs prénoms. Slughorn à tout d'un bon professeur, mais il ne faut pas compter sur lui quand un peu d'action se présente, car il perd tout ses moyens. Tout ce qu'il est capable de faire, c'est se venter de ses relations et les cadeaux qu'il reçoit des personnes qui sont passées par son Club. En somme, un personnage extrêmement secondaire dont j'aurais aimé qu'on laisse de côté pour le reste de l'histoire, mais Rowling en à décidé autrement pour le vieux professeur.L'année scolaire débute donc pour nos héros avec la menace d'un Voldemort qui commence à se bouger et tuer tout ceux qui ne veulent pas le suivre au côté de ses Mangemorts, l'ambiance générale n'est donc pas à la joie. Harry va avoir de nouveau des cours particuliers – pas avec Rogue cette fois ci – mais avec Dumbledore en personne, pour l'aider à combattre le Seigneur des Ténèbres. Autre nouveauté pour notre sorcier, il est le capitaine de l'équipe de Quidditch de Gryffondor ! En somme, une année quasi-normale, ponctuée par les couples qui se font et se défont, et la jalousie, car l'un ne va pas sans l'autre... Sans oublier le Prince de Sang-Mêlé, qui va être l'élément majeur du succès de Harry en potion, mais aussi de nombreuses disputes avec Hermione qui ne supporte pas de ne plus être la meilleure, et va donc chercher par tout les moyens à convaincre Harry que le vieux livre de cours du Prince n'est pas bon pour lui, et qu'il faut qu'il le rende.La fin de ce tome est magistrale, et m'a fait versé une larme, car même si je m'y attendais et que je connaissais déjà cette fin, ont ne peux s'imaginer que cela finisse comme ça. Est-ce que cette fin aurait pu être évitée ? Si je n'aurais pas lu le dernier tome, j'aurais dit oui. Mais en faite, non. Même si au final Malefoy est convaincu de ne pas aller jusqu'au bout (ça se ressent quand il abaisse sa baguette), d'autres pactes et accords ont eu lieu pour que cette fin se déroule comme prévu, et donc même si cet événement est le plus triste que j'ai eu à lire dans Harry Potter, il se devait d'y être.En bref, un tome excellent mais néanmoins triste, et j'ai hâte de pouvoir relire la fin des aventures de nos héros !

bountyfrei
19/10/13
 

La vie d'Harry bascule le jout où Hagrid, un géant, vient le chercher et lui fait découvrir le monde des sorciers. Même s'il s'amuse bien, le jeune sorcier va aussi devoir éclaircir certains mystères, sur ses origines entre autres. J'ai lu tous les tomes sauf le 7 (le volume m'avait découragé à l'époque) et d'un seul coup, ce qui est pour moi la preuve que quand on y est on y reste, dans la saga ! Sérieusement, j'ai aimé dès le début et je trouve, que le tome 1 est le meilleur, celui qui fait qu'on va suivre tous les autres. Et comme c'est souvent le cas, le style de l'auteur diffère quand on compare le premier et le dernier tome. En bref, le style de l'auteur est agréable et plaît à beaucoup de personnes, le récit mêle un shouillat d'humour mais surtout du suspense et de l'aventure, ce qui fait qu'on ne décroche jamais. Quant aux personnages, en toute fan qui se respect, j'adore Hermione, que ça soit en livre ou à l'écran. Ron est aussi très amusant mais surtout sa mère, avec ses timbres ;) Je n'ai pas vraiment d'avis sur Harry, je le qualifierais presque de borné... Autre chose : quand une certaine personne est morte dans le tome 5, je me suis mise à pleurer comme une madeleine. Oui, bon, j'avais 10 ans... Maintenant ça ne m'arrive plus qu'avec les mangas. Tout ça pour dire que l'auteur sait nous bouleverser quand il le faut. Dans le tome 6, quand une autre certaine personne est morte, j'étais préparée mais ça m'a quand même fait quelques chose. Pour les objets magiques, je ne me rappelle pas grand chose, à part un peu les Quidditch, que j'avais trouvé vraiment amusant. L'auteur revisite le monde des sorciers sans trop entrer dans les clichés et construit des aventures très diverses au sorcier qui est maintenant le préféré de beaucoup de monde. Je relirai avec plaisir cette série pour en faire un avis plus complet, mais si jamais quelqu'un qui ne l'a pas lu tome sur cette critique, je le lui recommande ! Ninon !

nilale
21/12/12
 

J'ai beaucoup aimé ce livre !!! J'adoore rogue, et on en apprend un peu plus sur lui mais aussi sur le passé de voldemort dans ce livre !!! l'action n'est pas trop presente mais la fin est triste j'avoue avoir versé mes petites larmes mais du coup, le livre se termine en beauté et on s'en que la bataille est proche. anafriends

anafriends
06/11/12
 

Mis à part la fin qui laisse pantois, il s'agit de l'un des tomes où l'action n'est pas très poussée. Il est donc possible que certains se soient ennuyés lors de la lecture, mais ce ne fut pas mon cas, sauf durant les phases où l'on en apprend plus sur le passé de Voldemort. Je les trouvais trop répétitives, et cela installait donc comme une sorte de routine dans le récit. Cependant, il faut avouer que j'ai été absorbé lors de ma lecture : les cours sont sublimes, le professeur Rogue nous est plus dévoilé et, finalement, en apprendre davantage sur le passé de Voldemort est captivant : on en viendrait presque à éprouver de l'empathie pour lui. Un livre dans lequel la réalité nous revient en pleine face, et nous prouve que même les plus puissants peuvent tomber.... Choquant ! Clementh

Clementh
26/07/12
 

Un plaisir total : Harry nous entraîne dans son monde magique avec une facilité déconcertante et cela marche car tout est cohérent, bien articulé et les émotions sonnent juste.Bravo, également pour le suspense qui ne diminue pas.C'est un de ces bouquins ou je me sens partagée entre l' envie de continuer à lire encore et encore ….. et l'angoisse de voir les pages défiler trop vite.

un flyer
20/06/12

Dans ce 6ème tome des aventures du jeune Potter, l'auteur révèle enfin l'extrème complexité du monde qu'elle a inventé et met en place tout le dénouement final. On se laisse embarquer dans cet univers plus aussi féérique qu'à ses débuts, avec des moments d'action et d'émotions à en couper le souffle. À travers ce tome, l'auteur montre d'avantage son talent et nous ensorcelle jusqu'aux derniers mots. Et le tout avec une fin incroyable qui donne les larmes aux yeux... A lire d'urgence, ou à admirer en film !

Livre4Ever
23/04/12
 

Une fin tragique qui nous laisse bouche bée.. Des découvertes sur Voldemort, sur les Horcruxes.. Un monde de plus en plus sombre pour Harry et ses camarades. Un très bon roman en somme.

cachou0393
29/02/12
 

Ce tome lève le voile sur le passé obscur de Voldemort.Les voyages à travers les souvenirs sont passionnants.On rencontre un jeune Jédusor tout aussi effrayant que son double plus âgé.On en apprend plus sur sa famille et on découvre de nombreux points communs entre lui et Harry...Les sentiments se font plus présents dans ce sixième tome.Ron qui voyait d'un mauvais œil les petits amis de sa sœur Ginny ,reste collé à Lavande Brown dont l'amour va finir par l'étouffer.Sa relation avec Hermione évolue au fil du récit...Harry lui n'a d'yeux que pour Ginny qui sort avec Dean...C'est vraiment un tome très noir,finit l'innocence des premiers livres ! Le style de l'auteur est également plus adulte.Il y a beaucoup moins d'humour que dans le précédent volume,sans doute parce que Fred et Georges ne sont plus à Poudlard.D'ailleurs je rêve de visiter leur boutiques sur le chemin de Traverse !

Amethyst
17/11/10

Un vrai suspens ! Harry traque le mal avec son grand mentor, se voit remettre un grimoire fantastique, mais à l'origine douteuse... Basculera-t-il ? A lire et à relire... Pomfresh

Pomfresh
20/10/10
 

Format

  • Hauteur : 24.00 cm
  • Largeur : 15.40 cm
  • Poids : 0.92 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie