Heureuse ou presque

LORTHOLARY, ISABELLE

EDITEUR : STOCK
DATE DE PARUTION : 09/05/07
LES NOTES :

à partir de
3,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

L'une a six ans et déteste sa mère qui est méchante. Elle a envie de la tuer. L'une est grondée parce qu'elle avale trop de chocolat, « Tu vas devenir grosse ma fi lle ». Elle arrête donc de manger. L'une regarde toutes les femmes, sur la plage, dans les magazines : elles sont fi nes et jolies, ne sont pas gênées par leur corps. Comment font-elles ? L'une et l'autre sont jumelles, on les met dans le même sac depuis leur naissance. Comment échapper à son destin ? Elles auront une fi lle du même âge. L'une ne voulait pourtant que cela, une fi lle. Quand elle la voit, un si joli trousseau, pour une si vilaine petite fille, elle a envie de pleurer. À l'hôpital elle n'arrive pas à l'aimer tout de suite. L'une pourrait déserter, fuir.
Abandonner son mari et son bébé. Tous les après-midi, elle rêve. Son enfant pleure, elle hurle, elle ne l'entend pas. C'est leur secret. Heureuse, ou presque se compose de courtes nouvelles. Certaines décrivent de brèves scènes de la vie quotidienne, d'autres se déroulent sur plusieurs jours ou plusieurs mois. Chacune met en scène une femme, une mère, une fille ou une soeur, confrontées à des moments plus ou moins fragiles et sensibles de l'existence (la gémellité, le mariage, l'annonce de la maternité ou l'accouchement). À travers des portraits, drôles ou émouvants, des tranches de vie joliment croquées, Isabelle Lortholary explore finement la question de la féminité. Comment devient-on femme ? Quelle femme est-on ?
2 personnes en parlent

On y croise quelques petits instants de la vie quotidienne de femmes à qui des maux existenciels arrivent. Que ce soit la fille, légèrement poussée par sa mère à tomber dans l'anorexie, ou la jeune mère de famille qui rejette son nouveau né, tout est prétexte à une mélancolie dramatique.Pour ma part, cette lecture fut assez ennuyeuse, tant le sujet m'a profondément paru amer. La seule chose que j'ai appréciée, celle qui m'avait d'ailleurs fait acheter ce livre au départ, c'est sa couverture. Le visage d'une fillette devant un gateau extrêment coloré, une gamine au sourire forcé, les yeux écarquillés, et pourtant vides de tout sentiment.Donc tout est basé sur ce besoin qu'ont certaines femmes (pas toute, parce qu'il y en a certaines qui ont besoin de chialer ouvertement à tout va) de cacher leur mal-être profond, de faire semblant d'être heureuse alors que l'on a cette boule au fond de la gorge. Bref, ce n'était vraiment pas le livre à lire pour tenter de me maintenir éveillée !

Emmab666
29/01/16
 

Les héroïnes de Heureuse ou presque se marient- ou pas-, ont souvent une sœur jumelle, jalousent leur fille trop belle, ne ressentent aucun amour pour leur nouveau-né, bref explorent toute la palette-parfois dérangeante- des sentiments de la sphère féminine. On a parfois l'impression de feuilleter un catalogue ou de regarder tourner un manège sans rien pour retenir notre attention car le style est très plat et, aussitôt lues ,ces 94 pages ont été aussi vite oubliées. Reste une appétissante couverture cathulu

cathulu
21/07/12
 

Format

  • Hauteur : 21.50 cm
  • Largeur : 13.50 cm
  • Poids : 0.16 kg