Hymnes a l'amour

WIAZEMSKY, ANNE

EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 14/01/98
LES NOTES :

à partir de
5,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Pourquoi le père d'anne a-t-il demandé, dans son testament, qu'on donne à une certaine dame résidant à genève le disque bien connu d'edith piaf hymne à l'amour ? pourquoi la même chanson a-t-elle une si grande importance pour sa mère, comme si elle avait été l'hymne national d'une passion défunte ? Plus tard, bien plus tard, anne partira pour genève, à la recherche de la mystérieuse dame qu'avait aimée son père. Ce beau livre, écrit avec tendresse, recèle bien d'autres histoires. par exemple
celle de madeleine, qui avait illuminé les jeunes années de l'auteur. il était si doux, pour les enfants, de se blottir contre ses jolis seins. malgré la déchéance finale de madeleine, elle aussi inspire un hymne à l'amour. De temps en temps, l'illustre grand-père, françois mauriac, apparaît au moment le plus insolite. Va-t-il se fâcher ? le temps qui a passé permet d'en rire. on oublie pour un instant tous ces coeurs blessés, qu'anne wiazemsky sait faire renaître avec l'ambiguïté du souvenir.
1 personne en parle

Ce récit est une oeuvre à caractère autobiographique (mais non une autobiographie car il n'y a pas explicitement de pacte entre l'écrivain et le lecteur – voir la définition qu'en donne Philippe Lejeune - ), qui se décompose en trois parties, chacune dédiée à un être qui a d'une manière, marqué la vie d'Anne : la première à son père, la seconde à Madeleine (sa nourrice) et la dernière à Maud (la maîtresse de son père). La chanson Hymnes à l'amour de Piaf est une scie continuelle tout au long du texte et évoque pour chaque personnage un moment trouble. Selon moi, c'est à l'intérieur de ce récit que personnage principal et écrivain se confondent le plus. Ceci étant, je pense que cela reste une semi-thérapie (car les parallèles existent mais elle ne les rend pas explicites), dans le même genre que ceux de Marguerite Yourcenar, que les événements de sa vie inspiraient mais qu'elle ne relatait pas à titre autobiographique. Comme une mystérieuse couturière, Anne Wiazemsky tisse, grâce à un fil commun, un ouvrage composé d'une myriade d'anecdotes, dans lequel il est difficile de démêler la fiction du vécu.

SophieC
08/09/10
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.11 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie