Il etait sept fois la revolution ; albert einstein et les autres...

KLEIN, ETIENNE

EDITEUR : FLAMMARION
DATE DE PARUTION : 15/08/08
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
8,20 €

SYNOPSIS :

Certaines révolutions sont lentes et ne font pas couler de sang. Entre 1925 et 1935, la physique a connu un tel bouleversement : les atomes, ces petits grains de matière découverts quelques années plus tôt, n'obéissaient plus aux lois de la physique classique. Il fallait en inventer de nouvelles, penser autrement la matière. Une décennie d'effervescence créatrice, d'audace, de tourments, une décennie miraculeuse suffit à un petit nombre de physiciens, tous jeunes, pour fonder l'une des plus belles constructions intellectuelles de tous les temps : la physique quantique, celle de l'infiniment petit, sur laquelle s'appuie toujours la physique
actuelle. Originaux, déterminés, attachants, pathétiques parfois, ces hommes ont en commun d'avoir été, chacun à sa façon, des génies. Dispersés aux quatre coins de l'Europe, à Cambridge, Copenhague, Vienne, Göttingen, Zurich ou Rome, ils se rencontraient régulièrement et s'écrivaient souvent. Leurs travaux se faisaient écho, suscitant l'admiration des uns, la critique des autres, jusqu'à ce qu'ils constituent un édifice formel cohérent. Ce livre rend hommage à quelques-uns de ces hommes remarquables : George Gamow, Albert Einstein, Paul Dirac, Ettore Majorana, Wolfgang Pauli, Paul Ehrenfest et Erwin Schrödinger.
1 personne en parle

La passion de chacun de ces hommes pour la physique, leur intelligence à facettes multiples, confinant ici à la poésie, là à la philosophie… l’humour, la finesse, la liberté, le partage aussi, le courage… Certains étaient d’incorrigibles farceurs, d’autres de grands taciturnes, tous se sont rencontrés et ont travaillé ensemble, passionnément.Nous voici spectateur privilégié de ce moment extraordinaire où la physique quantique est née et s’est développée, dans un creuset qui rassemblait de jeunes chercheurs audacieux et géniaux, souvent autodidactes. Chacun avait certes suivi une solide formation scientifique, mais tous étaient en train d'inventer une physique nouvelle. Ils ont calculé sans autres instruments que le stylo, le papier, la règle. Dispersés un peu partout dans le monde, ils ont correspondu, collaboré activement, fiévreusement, faisant fi des difficultés d'ordre pratique. Une émulation qui, au-delà de la découverte posait un autre problème : de nouvelles théories voyaient le jour, il fallait construire l'édifice qui allait permettre de les "formaliser".L’élégance de certaines équations tendrait à prouver, comme le pensait Platon, que le beau est une approche du vrai…Une jolie manière je trouve de donner ou de rendre le « désir » de science à un lecteur qui l’aurait peut-être perdu en chemin, ou ne l'aurait jamais ressenti, persuadé, selon le vieux cliché auquel il faudra bien un jour tordre le cou, que le chercheur est un être inaccessible dans son laboratoire. Consultez le commentaire complet sur mes carnets.http://www.mondalire.com http://www.mondalire.com/bloghttp://www.mondalire.com/mots_d_ellehttp://www.mondalire.com/inspirations.htm

un flyer
24/03/09

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.17 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition