Il etait une fois deux oies dans une maison en feu

BALTSCHEIT-M+BADEL-R

livre il etait une fois deux oies dans une maison en feu
EDITEUR : GLENAT
DATE DE PARUTION : 04/02/09
LES NOTES :

à partir de
11,00 €

SYNOPSIS :

Pas si bêtes, les oies ? Malheureusement pas ! Un conte animalier tordant et mordant à souhait. Il était une fois Anna et Emma, deux oies bêtes comme pas deux qui vivaient sous le même toit. La vie était belle ! Elles se cuisinaient des oeufs au plat. Quand soudain leur maison de paille s'embrasa. Vite ! Au secours ! Quelqu'un ! Mais qui ? Car il y a de nombreux animaux capables d'éteindre un feu ! Mais foi d'oie, c'est parfois très difficile de faire un choix ! Car en effet nos deux oies
ne font confiance à personne alors qu'elles sont en péril : ni à l'éléphant - qu'elles trouvent trop lourdaud - ni au taureau - trop fiérot - ni encore au renard - bien trop filou... et la liste est longue ! Et les flammes grandissent pendant ce temps-lâ ! Avec Anna et Emma, les deux oies les plus bêtes qui soient, bienvenue dans un petit conte animalier qui aiguillera les enfants, avec un humour ravageur, sur la sagesse, l'humilité et la nécessité de savoir accepter l'aide d'autrui.
3 personnes en parlent

Tout est dans le titre. Cet album raconte en effet l’histoire de deux oies dans leur maison en feu. Deux oies stupides qui passent en revue les animaux susceptibles de venir les aider sans qu’aucun, jamais, ne trouve grâce à leurs yeux. L’éléphant ? Ce gros balourd va tout piétiner. Le taureau ? Si ce vantard vient les sauver, elles vont en entendre parler jusqu’à la fin de leurs jours. Le chien ? Ce flemmard ne sortirait pas sa propre mère des flammes, c’est trop fatiguant. Plus le temps passe, plus elles tergiversent et plus l’incendie se propage. Au final, évidemment, c’est la catastrophe et les deux oies se retrouvent ensevelies sous les cendres. Un album vraiment drôle, mais pas seulement. Bien sûr, la bêtise des deux volatiles et le langage relativement familier font sourire. Mais en filigrane l’auteur aborde la question de l’entraide, de la suffisance ou encore de l’importance de prendre des décisions quand la situation l’exige. Bref, il interpelle les enfants et sans donner une morale claire et précise, il les pousse à la réflexion ce qui est toujours une bonne chose.Les illustrations de l’excellent Ronan Badel (Félicien Moutarde) vont à l’essentiel et complètent à merveille le texte. Un petit souci néanmoins avec le lettrage un poil trop tremblotant que les lecteurs débutants pourront avoir du mal à déchiffrer à certains endroits.Voila en tout cas un album rigolo et intelligent à recommander chaudement.

jerome60
21/06/12
 

Découvrez deux oies pêchues & indépendantes qui tentent de sauver leur maison d'un incendie sans l'aide de leurs amis. Après avoir discuté et longuement réfléchi, elles se rendent compte que pour telle ou telle raison, le renard, la vache, l'éléphant & tous les autres voisins-animaux ne peuvent leur venir en aide! Toutes les raisons sont bonnes pour se débrouiller seules! Un joli album subtil et à lire au second degré pour repenser à la solidarité, aux préjugés et à l'indépendance!

deedoux
11/01/12
 

Coup de coeur Un conte drôle sur la sagesse et l'humilité.

Format

  • Hauteur : 28.40 cm
  • Largeur : 25.50 cm
  • Poids : 0.43 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie