Il faut tuer jose bove

JUL

livre il faut tuer jose bove
EDITEUR : GLENAT
DATE DE PARUTION : 12/01/05
LES NOTES :

à partir de
12,75 €

SYNOPSIS :

Cet album n'est pas une marchandise.
5 personnes en parlent

Vous avez toujours rêvé de posséder une poupée à l'effigie de José Bové ? Mr Fisher, libre entrepreneur dans l'âme, l'a fait. Enfin, a gentiment délocalisé en Asie et ce, à des centaines de milliers d'exemplaires. Seul petit bémol à son futur hit hexagonal, un visa d'exploitation toujours aux abonnés absents.Un problème, une solution. Il faut tuer José Bové et le flouze devrait affluer.Un dessin pas franchement chiadé. Des couleurs pétantes. Jul fait dans le style direct en se foutant ouvertement des écolos et autres capitalistes de tout poil.Des gags souvent drolatiques, parfois recyclés, sujet oblige, mais qui ont le bon goût de faire sourire sur la durée.Quelques guest-stars (Michaël Moore, Raël) et une pseudo intrigue plus tard, l'on referme ce récit certifié 100 % sans OGM avec la certitude qu'un monde meilleur, ben c'est pas franchement pour demain, nom d'une pipe en bois!

TurnThePage
08/02/16
 

Tordant !Jul est aussi dessinateur de presse et ça se voit ! Il n'a pas d'équivalent actuellement pour croiser d'innombrables clins d’œil à l'actualité (ici, celle de 2005). Les années ont passé mais ça reste férocement drôle...

NickCarraway
01/08/14
 

Après avoir commercialisé avec succès les poupées du Che et de Jean-Paul II ainsi que la Barbie afghane, la société "Real Toys" a commandé 800 000 figurines à l'effigie de José Bové à une firme chinoise. Mais "ce guignol refuse qu'on utilise son image : "Je ne suis pas une marchandise"." (p. 2). Une seule solution : trouver un tueur à gages pour éliminer l'encombrant personnage. Du Forum Social Européen à une contre-organisation en passant par quelques visites aux raëliens et par des manifs dont le PCF est exclu ("pour avoir vendu du muguet transgénique") et où les "casseurs citoyens recyclent le verre" (p. 24), nous suivons donc José Bové et le truand censé l'éliminer.Moins de bonnes trouvailles (ou bien je n'ai pas tout saisi) que dans 'Silex and the City', et moins abordable : c'est plus centré sur la politique et l'économie capitaliste et son pendant, le mouvement alter-mondialiste. Un chouia déçue, donc, par cette BD de Jul, qui est néanmoins très plaisante. Canel

Canel
25/06/13
 

Jul toujours aussi drôle et utilisant tous les arguments et même la mauvaise foi pour faire passer José Bové pour un "ringuard" . Il faut voir les dessins illustrant les différents stands au forum altermondialiste : un stand géant pour Attac, les basques du mouvement "Cépanou", les chrétiens de gauche avec comme banderole "Jésus inventeur du tri sélectif" et deux poubelles l'une affichant "Ceci est mon corps" et l'autre "Ceci est mon sang".....Bref, c'est décapant et ça fait du bien!

dvan
05/01/13
 

Coup de coeur Des milliers de figurines José Bové viennent d’être fabriquées par des ouvriers sous-payés dans un pays asiatique surpeuplé aux conceptions sociales plutôt frustes (vous ne voyez pas ? Allez, cherchez un peu, vous allez trouver…). Mais malheur ! Le principal intéressé n’est pas très content et les fournisseurs (vous les avez localisés ? Bravo !) ne sont pas très conciliants sur les délais de paiement. Une seule solution : supprimer José Bové…Attention ! Cet album n’est pas une marchandise ! Mais il est très très drôle…

Format

  • Hauteur : 32.00 cm
  • Largeur : 24.00 cm
  • Poids : 0.51 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition