Il neigeait

RAMBAUD, PATRICK

EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 10/04/02
LES NOTES :

à partir de
5,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Patrick Rambaud Il neigeait « Je vous emmène en septembre 1812. Epuisées par des combats et par la faim, les armées de Napoléon arrivent devant les minarets de Moscou. La ville est démesurée, mais où sont les habitants ? La ville est riche, mais où sont les vivres ? Les greniers sont vides, les Russes ont dé-campé. A peine rencontre-t-on des marchands étrangers, et des comédiens français cachés dans les caves du Kremlin. Soudain, le feu. Le quartier chinois s'embrase, l'incendie gagne vite les maisons de sapin. Les pompes à incendie ont disparu. C'est un piège. Moscou va flamber pendant plusieurs jours. Quand la pluie apaise le feu, l'Empereur décide de s'installer dans les ruines, il croit que le Tsar va négocier une paix, mais non, ses troupes refluent
un mois plus tard, grossies par des milliers de civils. Commence alors la fameuse retraite vers la Bérésina. La neige tombe. Les Cosaques harcèlent les égarés. Le froid devient épouvantable. Les fugitifs dépècent leurs chevaux, ils s'entre-tuent pour une pomme de terre gelée, se grignotent les poignets. Trois cent trente mille d'entre eux vont périr dans les steppes. J'ai voulu raconter comment des femmes et des hommes ont supporté cette aventure extrême, civils et militaires mêlés. Ils étaient courageux ou làches selon les moments, parfois profiteurs, voleurs, amoureux, rusés, endurcis ou faibles. Au-dessus d'eux, Napoléon planait. Il rêvait à l'Europe, à sa monnaie unique, à sa dynastie. Il ne voyait plus la réalité. » Patrick Rambaud.
2 personnes en parlent

Terrible évocation de la campagne de Russie en 1812 Patrick Rambaud, dans ce roman, nous livre une relation romancée de la campagne de Russie de 1812 : du franchissement du Niémen au retour en Pologne en passant par la prise de Moscou, le grand incendie et le passage de la Bérézina. Au niveau du roman, rien à redire : du style, des personnages ciselés, un suspens - quant aux destins individuels, toujours présent. Quant à la dimension historique, elle est permanente, précise et respectée, la bibliographie de qualité en fin d'ouvrage en témoigne ; ce qui est rare dans un roman.Patrick Rambaud nous fait vivre l'histoire de près sans la trahir et avec beaucoup de talent. Mais que cette année fut terrible ! Pour me retrouver sur mon blog: http://www.bir-hacheim.com

birhacheim
19/03/09
 

Passionnant et "horrible". L'auteur m'a véritablement plongée dans la réalité de cette guerre de Russie, au-delà des chiffres et des dates qui ne rendent pas vraiment compte de la situation telle qu'elle a été vécue. On suit plusieurs personnages aux statuts et aux sorts très différents: plusieurs membres d'une troupe théâtrale française à Moscou, un secrétaire de l'Empereur, un capitaine de la grande Armée et son fidèle valet, notamment. Je me suis particulièrement attachée au capitaine d'Herbigny très véhément et attaché à l'Empereur, et ai été très peinée par son destin à la fin du livre. Un très bon livre qui relate bien le déroulement de cet évènement historique et nous en révèle la réalité dans toute sa cruauté.

AmandineMM
16/02/13
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.15 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie