Immerges - tome 01

JUNKER-N

livre immerges - tome 01
EDITEUR : GLENAT
DATE DE PARUTION : 02/09/09
LES NOTES :

à partir de
13,90 €

SYNOPSIS :

Une plongée dans un sombre univers de secrets, au coeur d'un sous-marin allemand, cercueil de toutes les illusions. Un polar trouble et parfaitement maîtrisé. Un sous-marin allemand : petit univers clos dans l'immensité aquatique, un espace de ferraille aux relents de peur, de gas-oil et de sueur, dans lequel l'élite de l'armée du Führer vit en autarcie, pétrie de rancoeur, de fatigue et de secrets. Après des jours et des jours de mers, le moindre mot ou
le moindre événement peut attiser la haine que les hommes entretiennent entre eux dans ce huis-clos. D'autant qu'à terre, ils savent que des officiers SS les attendent pour mener une inspection en règle. Un polar oppressant dans un espace confiné, avec Nicolas Juncker à la barre. Une fascinante histoire d'hommes et de secrets, emmenée par un remarquable dessin et des cadrages inspirés. Un voyage jusqu'au fond des mers et au bout de la noirceur humaine
1 personne en parle

Je me suis plongée dans Immergés, la bande dessinée de Nicolas Juncker, avec ce premier tome, intitulé Günther Pulst, du nom d'un des personnages. Il s'agit de suivre des sous-mariniers allemands à l'aube de la seconde guerre mondiale. Si il y a bien une intrigue (qui a dénoncé le "Rouge" parmi les marins aux SS?), Juncker s'attache essentiellement à retranscrire une ambience: au sein du sous-marin, mais aussi au sein de la société allemande du IIIème Reich. Rivalités en machinistes, entre militaires ayant connu la Grande Guerre et les autres, entre militaires de carrière et nazis (traités de cochons et souvent méprisés), etc. De ce point de vue c'est là une bande dessinée tout à fait intéressante, et montre toute la complexité de la situation, des relations entre classes de la population, entre équipes au sein du sous-marin, entre parents au sein d'une même famille.Pourtant, je vais apporter un gros bémol à cette lecture: les dessins. Jugement tout à fait subjectif, certes, mais qui m'a suivie tout au long des planches d'Immergés. Je les ai trouvés très laids. Certains personnages ont des visages qui m'ont fait penser à des têtes de morts. Et malgré tout l'intérêt du scénario, des personnages, je n'ai pu me départir de ce presque dégoût face aux dessins très sombres. Je n'aurais jamais pensé que cela me gênerait autant. Dans Maus, on ne peut pas dire que le dessin soit très esthétique, encore moins beau. Mais cela ne m'a pas genée. Alors qu'ici...Une excellente bande dessinée, dont malheureusement je n'ai pas apprécié les dessins. Un comble, je sais, que de dire qu'on aime une BD tout en détestant les dessins. Mais l'histoire est vraiment très intéressante.

Choupchoup
09/04/13
 

Format

  • Hauteur : 32.00 cm
  • Largeur : 24.00 cm
  • Poids : 0.62 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition