Impuretes

DJIAN, PHILIPPE

EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 08/06/06
LES NOTES :

à partir de
8,80 €

SYNOPSIS :

Une colline : superbe, couverte de maisons de luxe. Un drame : Lisa est retrouvée noyée dans le lac après une soirée pas très claire. Evy, son frère, quatorze ans, mutique et énigmatique, pourrait bien être responsable. N'importe où ailleurs, les choses seraient vite réglées. Sur
la colline, royaume de l'apparence, les façades cachent d'invraisemblables malentendus... Après un détour par la forme brève qui avait abouti au superbe Frictions, Philippe Djian revient au roman avec une force nouvelle, une précision et une invention plus personnelles que jamais.
2 personnes en parlent

Evy est un ado, avec ses corollaires : un peu largué, pas mal désœuvré, bien mal dans sa peau, totalement obsédé et entièrement désabusé. Et mutique. Surtout mutique. Alors que tout le monde autour de lui, son père ex-écrivain et ex-drogué, sa mère ex-star de cinéma prête à tout pour un come-back, son grand-père psychanalyste retraité, ses amis, ses camarades, ses professeurs, ses voisins, même ses plus vagues connaissances, tout le monde attend de lui qu'il parle. Qu'il raconte ce qui c'est passé. Comment sa sœur, Lisa, s'est-elle noyée. Mais Evy se tait. «C'était un accident.»C'est donc une histoire de conflits de générations qui tourne autour d'Evy, adolescent accablé par ce deuil et par les insuffisances des adultes (des parents plutôt paumés et un entourage assez déjanté). Djian, incontestablement, a choisit le parti d'Evy, ce gosse qui prend la vie de plein fouet et ne supporte plus son univers cloaqueux. Cet ado tourmenté qui va être saisi d'une soudaine envie de pureté. Cet enfant que les adultes, impuissants et désemparés, ont "lâché". Ce gamin qui va se fracasser contre ses rêves.Ainsi, sous le regard d'un énigmatique narrateur, qui semble toujours en savoir plus qu'il n'en révèle, Djian dissèque les échecs d'une microsociété friquée et repue qui ne semble avoir d'autre souci que de tromper l'ennui, d'autre finalité que jouir. Mais plus elle s'attache à ce but et moins elle est capable de l'atteindre. Elle se délite alors dans l'alcool, la drogue, le sexe triste et les désillusions et s'achemine ainsi inexorablement vers le drame.J'ai aimé l'écriture de Djian, au cynisme réjouissant, qui use toujours du mot juste pour nous rappeler à l'ordre au moment où on allait presque compatir. J'ai aimé son érotisme brut et sa chair triste. J'ai aimé ses personnages à la dérive et le ton désenchanté de son roman. Certes, j'ai eu du mal à y entrer. J'ai aussi parfois eu du mal à y rester. Et puis, surtout, j'ai eu du mal à en sortir... Car on suit non sans fascination cette plongée aux abysses du désespoir existentiel dont on ressort troublé et inquiet, avec un sentiment de malaise qui persiste une fois le roman refermé. D'autant que l'émotion, qui va crescendo, n'empêche pas l'essentiel : la réflexion. Car Djian dit le monde tel qu'il est aujourd'hui : ordinaire, complexe et souvent confus.

Kara
04/06/09
 

C'est un livre que j'ai particulièrement apprécié. Il est construit autour d'une énigme : Que s'est-il passé ? Comment Lisa est morte ? Le seul à avoir la réponse est Evy, mais il reste muet quand on le questionne à ce sujet, ou répond seulement que c'était un accident. On découvre peu à peu sa vie sur cette colline, qui abrite une population riche mais pas forcément heureuse, qui se cache derrière les apparences. Ainsi on peut voir, que Evy n'a pas une vie facile, et pas seulement à cause de la mort de sa sœur. Sa famille est désunie, sa mère est une ex-star du cinéma qui serai prête à tout pour faire son come-back, son père est un ex-écrivain à succès et ex-héroïnomane, son grand-père, psychanalyste à la retraite, accourt dés qu'il y a une crise pour construire une nouvelle pièce à la maison, et sa sœur Lisa qui est morte, noyée, mais qui reste fascinante pour lui mais pas seulement. Il faut dire que ses secrets apparaissent petit à petit : son ménage à trois, sa relation particulière avec son frère, son goût pour les comportements à risque. Ce qui est plutôt banal sur cette colline, où ses habitants vivent ou survivent dans ces paradis artificiels que sont l'alcool, le sexe, la drogue. Ce roman est passionnant, les personnages sont complexes, c'est ce qui les rend intéressant et attachant. Evy, par exemple, continue à avoir une certaine innocence malgré ses bêtises. On ne sombre pas du tout dans la pitié malgré les événements terribles qui touchent ces personnes. En bref, je vous conseille de lire, on passe un très bon moment, on en viendrai même presque à regretter que son train ne prenne pas de retard.

Hipi
26/03/10
 

Format

  • Hauteur : 18.00 cm
  • Largeur : 10.90 cm
  • Poids : 0.24 kg