J'avais 12 ans, j'ai pris mon velo et je suis partie a l'ecole...

DARDENNE SABINE

livre j'avais 12 ans, j'ai pris mon velo et je suis partie a l'ecole...
EDITEUR : POCKET
DATE DE PARUTION : 23/12/05
LES NOTES :

à partir de
6,95 €

SYNOPSIS :

28 mai 1996. Sabine Dardenne, 12 ans, est enlevée par Marc Dutroux sur le chemin de l'école. Ce monstre a déjà tué quatre enfants. Ce que va subir Sabine Dardenne est effroyable. Pourtant, après quatre-vingts jours d'horreur, elle va être sauvée de la mort dans des circonstances extraordinaires. Sabine Dardenne a attendu huit ans pour nous raconter ce qu'elle a subi. " Je suis l'une des rares survivantes qui aient
eu la chance d'échapper à ce genre d'assassin. Ce récit m'était nécessaire et si j'ai eu le courage de reconstituer ce calvaire, c'est avant tout pour qu'un juge ne relâche plus les pédophiles à la moitié de leur peine pour "bonne conduite" et sans autre forme de précaution... " Un témoignage exceptionnel pour que la voix des victimes soit enfin entendue et que cesse la fascination pour les monstres.
4 personnes en parlent

Petit livre d'une grande intensité pour une affaire qui a bouleversé un pays tout entier à l'époque des faits.28 mai 1996, Sabine avait douze ans et a malheureusement croisé le chemin de Marc Dutroux, ce psychopathe pédophile qui a tué 4 jeunes filles en leur faisant croire qu'il les sauvait et que les horreurs qu'il leur infligeait étaient normales.Pendant 2 mois et demi, elle va subir l'impensable, enfermée dans une cache à l'intérieur d'une maison où ses journées seront rythmées par la peur du pire. Séquestration, manipulation, viols, malnutrition, isolement total...une sorte d'esclavage moderne.Sabine va tout de même survivre et être libérée "grâce" à l'enlèvement de Laetitia Delhez.Dutroux récidiviste et surveillé par la justice et les forces de police sera arrêté et les deux fillettes retrouvées vivantes...mais marquées à jamais !Ce livre retrace les souvenirs de Sabine sur ses jours sombres et plus tard, sur le procès qui a eu lieu quelques années après.Très impressionné par la force de caractère de cette fillette, maintenant trentenaire, qui s’est battue pour sa survie et pour sa vie car elle a toujours voulu avancer et ne pas empêcher ce passé horrible empoisonné sa vie de femme.Une très grande leçon de vie !

chakal
31/03/14
 

Un témoignage d'une jeune fille enlevée par le célèbre Marc DutrouxElle se fait enlever un matin alors qu'elle se rend a vélo à l'école, elle va nous raconter son calvaire, ses heures passées à attendre, la faim au ventre, les sévices qu'elle a pu subir n'y sont pas décrits par pudeur, et je trouve ça très bien ! On découvre avec surprise l'incroyable tempérament de cette petite fille qui a du supporter ces longues semaines de détention.Sa force de caractère qui est au final son pouvoir, son moyen de s'en sortir, de se reconstruire.Un beau témoignage !

guibl22
11/09/13
 

J’ai commencé ce livre qu’il était 15h30 environ, cette après midi, et je viens d’en tourner la dernière page à 22h… je n’ai pas réussi à abandonner la lecture de ce récit…Pourquoi? Parce que cette histoire m’a fortement touchée à l’époque (j’avais 16 ans quand Mlle Dardenne a été retrouvée), et me touche toujours autant…Parce que je comprends toujours pas comment des monstres peuvent ainsi prendre en otage la jeunesse d’enfants…Parce que je n’arrive pas à concevoir comment l’horreur peut ainsi devenir jouet de l’être humain,Parce que j’admire la manière dont cette jeune fille a raconté son calvaire, prenant en main son courage pour nous livrer un témoignage des plus poignants,… La dernière phrase du livre: « Juste un livre sur une étagère. Et pouvoir l’oublier très vite. » Bizarrement, alors que ce livre est dur à lire de par son contenu, une fois que je l’ai eu commencé, il m’a été impossible de le poser… il m’a réellement pris au tripes, et je pense qu’il me « poursuivra’ mentalement encore longtemps… A l’époque de cette « affaire Dutroux », et de celle de « Fourniret » quelques temps plus tard, beaucoup de questions se bousculaient dans ma tête, même si je n’en avait jamais parlé avant..Se dire qu’une enfant à disparu « à deux pas de chez soi » (j’habitais à moins d’un km de lieu du drame), qu’elle avait à peine trois ans de plus que moi, que chaque matin pendant plusieurs années, j’ai pris le bus tous les matins avec elle, voir que des détails insignifiants me revenaient sans cesse en tête (comme le fait que son sac à dos se coinçait régulièrement dans les portes du bus qui se refermaient trop vite),me dire que je passais régulièrement là où elle est passée le soir de son enlèvement… ça me fait encore froid dans le dos… car je ne peux m’empêcher de me dire ‘ça aurait pû être moi… ». Voir les personnes qui à l’époque ont été si injustement accusées au point de détruire des familles, des vies volées parce que se voir pointé du doigt sans raison est parfois trop pénible que pour continuer à vivre, et que la mort paraît la seule issue…Qu’est ce qui peut « punir » tout le mal qui a été fait à tant de familles, que ce soit celles de victimes, de suspects, d’accusés…?? Même si la lecture de ce livre est bouleversante, je vous le conseille vivement si ce n’est déjà fait…Beaucoup n’ont eu écho que de ce que les médias en ont dit, mais ce n’est rien à côté de la lecture de ce témoignage. Hylyirio

hylyirio
14/10/11
 

Marc Dutroux, un nom très fortement médiatisé dont tout le monde a certainement déjà entendu parler. À travers son récit, Sabine Dardenne a eu le courage exceptionnel de transmettre son histoire, et on reste sans voix devant l’atrocité des 2 mois qu’elle a passés enfermée dans une petite pièce au sous-sol de la maison de son kidnappeur…À 12 ans, la petite Sabine faisait preuve d’une maturité et d’un courage exemplaire qui lui ont permis de ne pas sombrer pendant son calvaire. Dans ce livre, on comprend également la manipulation psychologique que Dutroux a exercé sur elle, lui faisant croire qu’il n’était pas son ennemi mais son sauveur.. Sabine Dardenne n’évoque cependant que très rarement d’éventuels sévices sexuels, mais on ressent bien tout le traumatisme qu’elle a dût subir.Il s’agit ainsi d’un témoignage émouvant et poignant, qui fait énormément réfléchir sur les atrocités dont sont capables les Hommes, mais également sur les dérives judiciaires à l’égard des pédophiles. D’une plume juste, Sabine Dardenne a ainsi réussi à exprimer sur son calvaire de manière fluide et maitrisée…Cependant, même si je suis une grande lectrice de ce type de témoignage (non pas par sadisme, mais parce que je pense qu’il est important de savoir ce qui se passe dans notre société), je reste perplexe devant ce type de récits. En effet, lorsqu’on voit le nombre ahurissant de témoignages malheureux, on est en droit de se demander ce qui motive vraiment ces personnes ayants vécu le pire : un besoin d’écrire pour se libérer d’un poids, ou l’argent et l’attention qu’apporte la vente de ces livres ? http://a-demi-mot.com

Livre4Ever
17/06/11
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.10 cm
  • Poids : 0.11 kg