J'avais douze ans

SCHWEIGHOFFER N.

livre j'avais douze ans
EDITEUR : POCKET
DATE DE PARUTION : 22/02/02
LES NOTES :

à partir de
5,40 €

SYNOPSIS :

Nathalie avait douze ans quand son père l'a violée pour la première fois. En ce temps-lâ, confie-t-elle, "j'étais toute fière quand on me disait que j'étais déjà une petite femme. Je ne savais pas ce que ça voulait dire être une petite femme en miniature, une poupée que mon père installait tranquillement dans la nuit sur la machine à laver pour la violer". Pendant cinq ans, la peur, la résignation, la culpabilité
l'empêchent de parler. et puis, à dix-huit ans, avec un courage et une détermination admirables, elle décide de briser le silence : elle porte plainte contre son père et accepte de témoigner à la télévision. "J'ai entamé une véritable croisade. J'avais envie de dire à toutes les filles comme moi de ne plus avoir honte." Nathalie crie sa douleur. À nous de faire silence pour écouter, et partager son combat.
4 personnes en parlent

Un livre extrèmement dur à lire. Nathalie y raconte toutes les atrocités que son père lui a fait subir depuis ses douze ans, la peur, l'angoisse. Ce livre m'a pris aux tripes et aller au bout a été difficile. Nathalie a eu la force et le courage d'écrire son calvaire, le moins que je puisse faire était de la lire.

Emma7
28/09/15
 

Pour pouvoir lire ce livre il faut vraiment être motivé, Nathalie Schweighoffer parle avec ses mots à elle, elle nous raconte, nous explique toutes ces atrocités, son vocabulaire nous donne des frissons...Mais c'est un livre qui nous montre qu'il ne faut jamais se fier aux apparences, j'admire son courage pour avoir écrit son histoire dans les moindres détails, un an seulement après être partie de chez elle...

Tchoups
11/06/12
 

J’avais douze ans… est le premier livre de ce genre que j’ai eu l’occasion de lire. C’est peut-être pour ça qu’il ma touchée à ce point… Nathalie a dû faire preuve d’un grand courage pour écrire ce bouquin, pour mettre des mots sur l’horreur qu’elle a vécue. On ressent toute la haine qu’elle éprouve envers son père, et on se met à le haïr nous aussi, tout simplement parce qu’un père qui viole sa fille ne devrait pas avoir le droit de vivre.Pendant 6 ans, l’auteur a gardé son secret, salie par ce père qui n’en était pas vraiment un. Un secret très lourd à porter, qui a chamboulé sa vie à tout jamais… J’ai vraiment été émue en lisant ce livre, certains passages m’ont vraiment choquées et j’ai parfois eu beaucoup de mal à accepter l’idée que ça puisse être une histoire vraie. Et malgré toutes les horreurs qu’elle a eu à subir de la part de son père, Nathalie arrive à trouver les mots justes et à exprimer son histoire calmement et de façon fluide, avec un style d’écriture agréable à lire.C’est difficile de rédiger un avis sur un livre de cette poigne ; comment juger la façon que choisis une victime pour parler de son calvaire ? Ainsi, je préfère ne pas rentrer dans certains détails et vous laisser simplement découvrir ce témoignage, qui pourra peut-être aider d’autres jeunes filles dans le même cas.

Livre4Ever
17/06/11
 

Une tragedie vecue, depassant les limites de l'imaginable et de l'horreur vecue au quotidien. J'ai particulierement aime les interpellations faites par la narratrice au lecteur, celles qui nous obligent a reflechir davantage a ce probleme trop souvent cache...un dilemne bien exprime pour une situation d'acteur malgre soi et de victime en meme temps. Si au moins ce livre pouvait aider certains adultes a voir clair assez tot dans ce genre de situation...

Bbey
28/10/10
 

Format

  • Hauteur : 17.90 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.13 kg