J irai au pays des licornes

CHABAS, JEAN-FRANCOIS

livre j irai au pays des licornes
EDITEUR : ECOLE DES LOISIRS
DATE DE PARUTION : 05/11/09
LES NOTES :

à partir de
9,20 €

SYNOPSIS :

Parfois, la nuit, je n'arrive pas à dormir. À cause d'une dent cassée, des hématomes, de la peur. Avant, dans la rue, ou au foyer d'État, il fallait se défendre et se battre ou se cacher. Ici, au camp d'entraînement, je mange à ma faim. Je ne suis pas seul. Il y a Guimbarde, Oleksandr, Aaron qui ne ment jamais, dont j'admire la fierté. Il y a même une fille, Alina, qui est peut-être la plus courageuse
de nous tous. Le week-end, des riches désoeuvrés font trois cents kilomètres pour venir nous voir. Pour voir des enfants pratiquer le MMA, le combat ultime, un cocktail de tous les arts martiaux et de tous les sports de lutte. Quand le sommeil ne vient pas, j'appelle mes licornes. Celles dont ma mère me racontait l'histoire. Elles sont belles, blanches et caressantes. Un jour, j'irai les rejoindre.
3 personnes en parlent

Je n'ai pas trouvé que ce roman pouvait me mener quelque part, ou disons que je n'ai pas accepté de suivre cette voie. J'ai bifurqué, j'ai moi aussi voulu trouver mon Pays des licornes, cette histoire était en fait un conte raconté par la maman de Pavlo et le garçon aime y repenser, comme s'il s'accrochait à une chimère, pour se consoler, s'évader de son univers âpre et douloureux.Pfiou, ça fait du bien d'en sortir... tant ça fait mal et ça pèse lourd dans le ventre, et aussi dans le coeur.

Clarabel
12/12/09

Dernier combat Jean-François Chabas explore et nous entraîne à chacun de ses romans, dans une nouvelle problématique, dans un univers différent.Dans celui-ci, il dénonce la dure réalité des enfants lutteurs, entrainés, exploités, montrés comme des animaux féroces sur lesquels lors des combats, les spectateurs parient et surtout attendent de la violence, des coups, du sang...Les combats se déroulent dans des cages et tous les coups sont permis.Une histoire difficile et bouleversante qui interpelle et dérange.Un récit à ne pas lire avant 15 ans !

beraud@archimed.fr
29/11/15
 

Dernier combat Jean-François Chabas explore et nous entraîne à chacun de ses romans, dans une nouvelle problématique, dans un univers différent.Dans celui-ci, il dénonce la dure réalité des enfants lutteurs, entrainés, exploités, montrés comme des animaux féroces sur lesquels lors des combats, les spectateurs parient et surtout attendent de la violence, des coups, du sang...Les combats se déroulent dans des cages et tous les coups sont permis.Une histoire difficile et bouleversante qui interpelle et dérange.Un récit à ne pas lire avant 15 ans !

Format

  • Hauteur : 19.00 cm
  • Largeur : 12.50 cm
  • Poids : 0.19 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition