Je voudrais que cela ne finisse jam

EDWARDSON, AKE

EDITEUR : 10/18
DATE DE PARUTION : 01/10/09
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
8,40 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Alors que Göteborg est écrasée par une chaleur caniculaire, le commissaire Erik Winter doit faire face à une série de crimes particulièrement atroces. La découverte du corps d'une jeune fille dans un parc municipal lui rappelle un autre meurtre, resté non résolu... Il va alors se plonger
au coeur de ce dossier où s'entrelacent inextricablement affaires crapuleuses et drames familiaux. Dans ce polar psychologique à la fois intimiste et efficace, Åke Edwardson pose une fois encore un regard original et subversif sur son pays, loin des clichés du « modèle suédois ».
5 personnes en parlent

je voudrais que cela ne finisse jamais Intrigue prenante un peu moins glauque en apparence que celles auxquelles les polars nordiques nous habituent. En réalité, c'est plutôt lié au style de l'auteur, en comparaison d'un Adler Olson. Atmosphère de chaleur exceptionnelle sur la Suède assez bien retranscrite. Des personnages autour du commissaire Winter attachants. Une lecture agréable.

beraud@archimed.fr
10/06/16
 

Méticuleux enquêteur !Un réalisme rarement rencontré concernant le travail d'un enquêteur autour de petits riens. Quelques chapitres un peu lents et une enquête peu convaincante au départ, puis un déroulement i-dé-al !Les amateurs de polars scandinaves se régaleront, les autres passeront leur chemin. Petit détail : l'histoire se déroule encore lors d'une canicule (comme dans "Le guerrier solitaire" de Mankell et "Le prédicateur" de L?-ckberg si mes souvenirs sont bons). Il fait si chaud que ça là-bas ou ils ont tous subi le même traumatisme ?

NickCarraway
29/07/14
 

J'ai aimé :L’atmosphère : l'action se passe en Suède à notre époque. La chaleur de cet été torride pèse sur les épaules de notre héros et sur celles du lecteur qui se met lui aussi à transpirer tant l'atmosphère pesante est bien rendue.- Le suspens : haletant, l’auteur se plaît à créer des pistes nombreuses, et des fausses pistes encore plus nombreuses… Le lecteur ne s’ennuie pas une seconde.- La subtilité de la psychologie : les rapports humains sont décrits avec finesse et ici la jeunesse tient la première place de façon subtile et éphémère... Lecturissime

Lecturissime
29/05/13
 

Au fil des livres et des enquêtes, Erik Winter a beaucoup évolué. Dans Danse avec l'ange, le premier opus, c'était un dandy séducteur qui vivait au jour le jour. Maintenant il est installé et récemment père d'une petite fille. Lors de cet été caniculaire, il aimerait profiter de sa famille, jouer avec sa fille, l'emmener se baigner. Mais les occasions sont rares, son temps est compté, entièrement occupé par son travail où se mêlent crimes actuels et passés.Cela se lit très vite tant c'est prenant. Les personnages principaux et secondaires sont bien décrits dans leurs doutes, leurs obsessions. Åke EDWARDSON se bonifie avec le temps et je suis contente d'avoir persisté malgré un premier volume pas terrible.

un flyer
20/03/12

Pour moi, la découverte de Ake Edwardson et de Erik Winter fut un peu décevante, mais je sors quand même avec l'envie de redonner sa chance à ce tandem à travers un autre ouvrage. Pour l'instant Hennig Mankell et Kurt Wallander sont loin devant ...

guell
09/11/10

Format

  • Hauteur : 17.90 cm
  • Largeur : 11.10 cm
  • Poids : 0.27 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition