Jesus de nazareth, le grand consolateur

PLOUVIER, BERNARD

livre jesus de nazareth, le grand consolateur
EDITEUR : DUALPHA
DATE DE PARUTION : 31/08/08
LES NOTES : Donnez votre avis
STOCK : Sur commande, livré sous 13 à 15 jours ouvrés
à partir de
31,00 €

SYNOPSIS :

Ce merveilleux personnage ne s'est jamais présenté comme un dieu(il  ne délirait nullement, lui !), mais comme un prophète prêchant un  Dieu-Père des humains, de tous les humains, et dieu d'amour... et non   le Yawhé sectaire, colérique, un dieu racistene voulant du bien qu'à   sa « race élue » ! Ce n'est que la veille de sa mort, dans des conditions très   particulières bien détaillées dans le livre, que Jésus Christ a   accepté de répondre « oui » quand on lui demandait s'il était le   Messie, appellation qu'il avait toujours repoussée les trois années   de sa prédication. C'est Saül-Paul, en totale contradiction du successeur désigné par  Jésus, son frère Jacques, qui a fait de lui un « dieu ». La religion   « chrétienne » ne devrait s'appeler que « paulinienne » ; elle ne   repose que sur le délire d'un épileptique, le sieur Saül-Paul,   considéré comme « un fou », par les deux premiers « évêques » de   Jérusalem, Jacques le demi-frère de Jésus et Siméon, son cousin. La thèse de ce livre repose sur les évangiles apocryphes : ils   révèlent un Jésus fort ambigu dans sa prédication, très savant
(son  langage prouve qu'il s'est frotté aux philosophes grecs). L'auteur,   après analyse d'une douzaine de ces évangiles, estime que cet être   exceptionnellement bon a progressivement abandonné sa foi en dieu,   mais a prêché un dieu de bonté et d'amour ainsi que l'espérance de la   « vie éternelle » par compassion envers l'humanité souffrante. S'il   est un imposteur, c'est par pure bonté d'âme, par amour du genre   humain. des imposteurs de ce type valent infiniment mieux que de fort   honnêtes révolutionnaires. L'histoire de Jésus est celle de l'être le plus exquis qui ait jamais   été engendré par un couple humain (et si Jésus a repris le thème   d'Akhénaton du Dieu-Père, c'est peut-être parce que son père était un   homme remarquable (c'est le thème de la première partie du livre).   Jésus est une merveille et sa « religion » un (beau ?) mythe, issu   des hallucinations de Saül-Paul. La quatrième partie raconte la   genèse de ce mythe. Ce livre est un livre d'histoire pure, d'un auteur émerveillé par le   personnage central... qui est l'élément majeur d'un trio... Encore une   nouveauté de ce livre !
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 21.00 cm
  • Largeur : 15.00 cm
  • Poids : 0.45 kg