Jeune fille

WIAZEMSKY, ANNE

EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 11/01/07
LES NOTES :

à partir de
6,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Printemps 1965. Anne, la narratrice, a dix-huit ans quand elle rencontre le cinéaste Robert Bresson. Cette entrevue a été organisée par son amie Florence, laquelle tenait le premier rôle dans Le procès de Jeanne d'Arc. Persuadée que Anne est l'actrice idéale pour interpréter Marie dans Au hasard Baltha;,ar; le prochain film du maître, Florence la pousse à auditionner malgré sa complète inexpérience. Au fil des séances d'essai, la présence d'Anne, son, attitude, sa voix convainquent Robert Bresson de la nécessité de ce choix. Mais Anne estt encore mineure, et il s'agit de faire accepter le projet à son grand-père, François Mauriac. Heureusement pour elle, ce dernier mesure toute l'importance de cette opportunité. Pendant plus d'un mois, Anne va faire l'expérience d'un plateau de cinéma. Robert Bresson, lui, instaure un jeu ambigu, entre séduction et domination. Bien que repoussant ses avances, Anne subit son emprise psychologique et le magnétisme de son génie
artistique. L'actrice sent qu'une métamorphose s'opère en elle, suscitée par des désirs puissants mais confus, qui exacerbent sa sensibilité. Un week-end, elle décide de coucher avec un jeune type de l'équipe, afin de calmer son hypersensibilité. Une étape fondamentale vient d'être franchie. Son caractère s'affirme, elle ose tenir tête à Bresson, renversant le rapport de séduction en sa faveur, tout en découvrant, jour après jour, la magie du métier d'acteur. À la fin de l'été, le film terminé, Anne sait qu'un avenir est désormais possible. La narration est dense, tendue, précise dans la description des émotions qui habitent cette jeune fille devenue, en l'espace d'un été, une " jeune femme ". Ce roman initiatique nous entraîne au passage dans l'univers singulier du septième art et nous fait découvrir l'un des créateurs les plus talentueux du cinéma français, qui aura été, pour la narratrice, à la fois un Pygmalion et un étrange séducteur.
5 personnes en parlent

J’ai beaucoup aimé ce livre que j’ai trouvé très “frais”. Anne Wiazemsky raconte ses débuts d’actrice en gardant l’innocence de la jeune fille qu’elle était, complexée et timide comme on peut l’être à son âge, à qui on offre un cadeau magique : avoir un grand rôle dans un film. L’écrivain nous entraine dans ses réflexions adolescentes, ses doutes, ses espoirs et ses peurs vis-à-vis de la famille, du cinéma ou encore de sa vie de femme sans pour autant tomber dans le côté mièvre qui gâche souvent les histoires de ce type. Outre cet aspect, ce livre est aussi l’occasion de découvrir Robert Bresson, homme à très forte personnalité tantôt tyrannique, tantôt génie au grand cœur.Un résumé ainsi qu'un extrait de ce livre sont disponibles sur mon site.

Artsouilleurs
20/02/09
 

Anne, âgée de 17 ans, suit son amie Florence, actrice débutante, chez le réalisateur Robert Bresson. Il est immédiatement sous le charme de cette délicieuse jeune fille, muette, réservée et engoncée dans une gaucherie maladive. Anne se sent impossiblement creuse, nulle et moche, complètement inexistante. Aussi, la proposition de Bresson de la faire tourner dans son prochain film présente à ses yeux une offre irréelle, un cadeau du ciel et une nouvelle étape de sa vie, qu'elle jugeait jusqu'à présent fort ennuyeuse et conventionnelle, avec pour seul horizon le baccalauréat à passer.L'été d'Anne se passe du côté de Guyancourt, à servir un réalisateur exigeant et despotique, confondant le miel et le vinaigre pour plier son équipe et asservir les jeunes filles têtes d'affiche de ses films. Anne devient la "prisonnière" de Bresson, troublée par cet homme plus âgé, rebutée par son souffle chaud et ses caresses enjôleuses. Elle se vexe pourtant de perdre son intérêt, s'inquiète de le vexer et s'ennuie de lui durant un week-end en famille. Anne, élevée dans une famille bourgeoise, petite-fille de François Mauriac, devient soudain songeuse : cet été auprès de Bresson serait-il le présage d'un avenir en mouvement ? "Jeune fille" d'Anne Wiazemsky est un roman silencieux et pudique sur les débuts d'actrice de l'écrivain. Racontée avec du recul et un détachement déconcertant, l'histoire d'Anne s'appose également pour décrire le portrait de toute jeune fille mal dans sa peau, à qui on offre soudainement de décrocher la lune, et en saisissant cette chance une audace prend le pas. Anne devient ange et démon, un petit papillon qui sort de sa chrysalide. Sa relation avec le réalisateur dérange, détonne, perturbe. Mais à la fois, l'idée d'émotion et de sincérité se complète, vous laissant un goût de simplicité jamais frelatée. Un plaisir de lecteur comme Anne Wiazemsky sait merveilleusement créer, à travers ce thème de l'innocence trompeuse et trompée. A déguster !

Clarabel
20/02/09
 

J'ai curieusement découvert ce récit et lu (il était temps) Bonjour Tristesse. Ces deux oeuvres se font délicieusement écho. Depuis 1989 et une rencontre avec Anne Wiasemsky au lycée, j'ai plaisir à retrouver cet auteur qui ne me déçoit pas. Dans ce récit de sa toute jeunesse et de ses premiers pas au cinéma, J'ai découvert une époque que je ne connaissais que très peu et un cinéma que j'ai envie de découvrir.Comme toujours chez Anne Wiasemsky, en légèreté on découvre la psychologie profonde d'un personnage.Les dernières pages refermées, j'ai eu la bizarre sensation de comprendre mieux ma mère et ses. . .pairs.

nanettevitamines
13/06/11
 

Un récit auto-biographique qui raconte comment une jeune fille de 18 ans (et petite-fille de Mauriac) devient en un été à la fois une femme et une actrice au milieu des années 60, sur le tournage de « Au hasard Balthazar » de Robert Bresson. Très joli récit tout en délicatesse qui fait beaucoup penser aux films de la Nouvelle Vague, « Masculin/Féminin » de Godard en tête. Un livre pour les cinéphiles mais et aussi les lecteurs intéressés par les parcours de femmes et les romans initiatiques sur le passage à l’âge adulte.

Marianne33
21/09/10
 

Ce qui est merveilleux dans ce livre, outre le personnage de Bresson, c'est l'atmosphère de légèreté qui se dégage de chaque page. La naissance à la vie de cette "jeune fille" est remarquablement saisie et transmise. C'est un livre qui se savoure. clodette

clodette
23/02/10
 

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.28 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition