livre jose
EDITEUR : HELOISE D'ORMESSON
DATE DE PARUTION : 30/08/07
LES NOTES :

à partir de
15,22 €

SYNOPSIS :

« Il était une fois un petit prince qui habitait une planète à peine plus grande que lui. » José a neuf ans. Ce bout de chou n'a jamais connu son père ; il vit avec sa mère, avec un lit qu'il appelle « voyage », et un bougeoir rebaptisé le « colonel ». Dans sa chambre, il s'invente un univers qui n'existe que pour lui.
Personne n'y a accès, pas même sa propre mère. Reviendra-t-il indemne de cet ailleurs dans lequel il se mure ? Le docteur dit de ne pas trop s'inquiéter, alors sa mère attend, sans trop y croire. Avec une infinie pudeur, Richard Andrieux explore l'imaginaire d'un enfant à part, qui tient par un fil, suspendu entre deux mondes.
2 personnes en parlent

Voici l'histoire de josé, un petit bonhomme âgé de 9 ans qui vit seul avec sa mère. Il n'a jamais connu son père celui-ci est décédé, alors qu'il n'était qu'un bébé. Cet enfant s'enferme dans un monde imaginaire, vit entre "voyage" son lit, "le colonnel" un bougeoir, "ange" la photo d'un cheval, "pingouin" le réfrigérateur, "nuage" le plafond dont il est persuadé qu'il le regarde et lui sourit…en fait ce monde est à lui et rien qu'à lui. Bien sûr l'incommunicabilité s'établit avec les adultes y compris avec sa maman qu'il fini même par exclure de son univers. Cet état de fait pose bien des soucis pour lui et son entourage. Du coup cet enfant qui parle peu et qui réinvente tout au grand damne des grands se retrouve interné à l'hôpital Saint-Charles, chambre 127...C'est un petit conte onirique très court, très émouvant, en tant que maman l'histoire remue !. L'auteur signe ici un premier roman très prometteur. Une bibliothécaire du 33

oops
04/11/11
 

José est un garçon de neuf ans qui n'a jamais connu son papa et vit seul avec sa mère. Il n'a pas d'amis, ne parle pas avec sa maman, mais s'invente des compagnons choisis parmi les objets quotidiens qui l'entourent, et rebaptisés d'un nom censé leur convenir mieux que celui par lequel on les désigne habituellement : son lit est " voyage ", un bougeoir devient le " colonel ", "Ange" est la photo d'un cheval , "pingouin" le réfrigérateur...Le médecin de famille rassure la maman inquiète, en lui disant que cette manie passera à son enfant, mais celle-ci se sent impuissante face à cet enfant particulier, enfermé dans son monde intérieur. Elle se sent rejetée, mal aimée par son propre fils et va tomber lentement dans la dépression et l'alcoolisme, attendant vainement un mot, un geste de communication en provenance de l'enfant.Le garçonnet est recueilli par une tante, mais commence à sombrer lui aussi dans un état dépressif, si bien qu'il doit être hospitalisé. Nous suivons l'évolution de son "mal' et son retour dans le monde réel, celui de la parole, de l'échange, de la communication entre les êtres.J'ai bien aimé ce petit livre lu d'une traite un soir, mais mon avis est cependant un peu mitigé.Suite sur Les lectures de Lili Liliba

liliba
22/12/09
 

Format

  • Hauteur : 20.60 cm
  • Largeur : 14.20 cm
  • Poids : 0.16 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition