EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 25/08/99
LES NOTES :

STOCK : En stock, livré sous 5 à 7 jours - Quantité limitée
à partir de
4,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Une femme rencontre un homme. Elle ne veut pas lui faire l'amour. elle a terriblement envie de lui. elle livre sa vie amoureuse
et charnelle, crûment, de a. à z., de six à trente-deux ans. avec un désir : que l'histoire ne se répète pas.
1 personne en parle

Le pouvoir des mots. Exercer le pouvoir des mots. Le choc des corps, sans aucune chronologie, O, Y, R, garçons, hommes, filles, femmes.Elle jouit avec les mots, les idées qu'ils contiennent, comme on joue avec les corps. Les souffles s'emmêlent et chantent une nouvelle écriture :"Je suis jalouse des homosexuels, jalouse de mes amis ****s, jalouse de Renaud Camus et d'Hervé Guibert, même si Hervé Guibert est mort. Je les lis et les relis. A Paris, à New-York, à Londres, à Berlin, à Sydney ou à San Francisco, ils ont envie d'un corps et ils le prennent. Ils l'écrivent avec la même simplicité : sans émotion, sans angoisse, sans culpabilité."Les mots éclosent, les souvenirs renaissent dans les caresses, les phrases effleurent, le désir s'élève, maintenant, il y a six ans, demain, tout à l'heure."Quand j'étais jeune, j'ai fait l'expérience du pouvoir des mots. [...] A. m'écoute avec attention. Mon discours produit sur lui une sorte de commotion. Quand je lui demande de se déshabiller, il se déshabille. Il enlève ses chaussures, son pantalon, son tee-shirt, ses chaussettes, . Il est en caleçon. [...] Le plus surpris de nous deux, c'est moi. Il suffit de parler : d'un coup de baguette les mots se réalisent."On ne sait plus, peu importe. Ce n'est pas I. Le temps se dilate, le plaisir s'étire, seul, accompagné, se déploie, foudroie, mais pas toujours, pourquoi pas I. ? Oral, écrit, le mot se fait geste, la voix se fait tactile, subtiles variations de l'air, nouvelle gamme de frissons."A 20 ans j'ai exercé le pouvoir des mots. A trente-deux ans je l'ai subi. Un homme m'a dit : "Ton odeur m'excite." Il l'a dit dans une langue étrangère : "Your smelle arouses me." Il l'a dit lentement, avec un accent anglais doublé d'intonations étrangères, en me regardant dans les yeux. Son accent british a transformé la diphtongue avec la deuxième syllabe de "arouses" en une gamme musicale qui m'a émue comme des vibraitons lentes et graves des chants d'amour portugais."La jouissance au service du mot, et non plus l'inverse." Les mots font lentement leur effet sur moi comme ces capsules qui fondent après avoir été avalées et répandent dans le sang leur drogue."Mais avec I....

absolu
08/03/09
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.08 kg