Journal du voleur

GENET, JEAN

EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 19/07/49
LES NOTES :

à partir de
23,50 €

SYNOPSIS :

«Je nomme violence une audace au repos amoureuse des périls. On la distingue dans un regard, une démarche, un sourire, et c'est en vous qu'elle produit des remous. Elle vous démonte. Cette violence
est un calme qui vous agite. On dit quelquefois : "Un gars qui a de la gueule." Les traits délicats de Pilorge étaient d'une violence extrême. Leur délicatesse était violence.»
1 personne en parle

"La trahison, le vol et l'homosexualité sont les sujets essentiels de ce livre."Genet tel quel pourrait-on dire. L'écrivain se livre sans détour et nous raconte sa vie vagabonde avec un style qui lui est propre et me semble très poétique, ne se refusant aucun vocabulaire et faisant preuve d'une sensibilité qui touche directement.On parcourt aux côtés du narrateur, qui se livre à nous de façon très narcissique, les routes d'Espagne, d'Italie, de France et d'Europe centrale, de bas-fonds en rencontres interlopes, dans cette Europe qui va connaître la Seconde guerre mondiale.C'est également le journal de la marge, de la subversion, une ode aux voleurs qui donne à voir au lecteur un monde autre, loin des conventions et de l'ordre établi.Un texte fort comme le sont souvent les écrits de Genet. Maltese

Maltese
15/09/09
 

Format

  • Hauteur : 18.50 cm
  • Largeur : 11.70 cm
  • Poids : 0.27 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition