Journal intime d'un marchand de canons

VASSET-P

EDITEUR : FAYARD
DATE DE PARUTION : 14/01/09
LES NOTES :

à partir de
6,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Il a vendu des sous-marins d'attaque et des missiles aux quatre coins du monde, il a espionné ses concurrents en Inde, trahi ses partenaires au Moyen-Orient, mené d'âpres négociations en Géorgie et en Libye. Marchand de canons, il est le héros fictif d'aventures réelles.
Les transactions décrites, les armes vendues, le nom des fabricants et des acquéreurs, le détail des contrats : tout est vrai. Fort de son expérience de journaliste, Philippe Vasset dévoile un pan de l'économie mondialisée habituellement soustrait aux regards.
2 personnes en parlent

Pour le résumé, tout est dans le titre. Pour la forme, on hésite entre roman, récit ou témoignage. Le marchand d'armes est fictif, mais les pays et les protagonistes, eux, sont bien réels ; ce qui fait de ce livre un livre à part ; car c'est bien d'un roman qu'il s'agit.Il est bien documenté et bien écrit. La froideur et le détachement du narrateur fait un peu peur. Il vend des armes comme il vendrait des cuisines ou des voitures, sans aucun état d'âmes. Seuls les clients changent. Ceux qu'il fréquente sont dangereux et parfois -même souvent- infréquentables (Pinochet, Saddam Hussein, Kadhafi, ...). Philippe Vasset montre comment les différents pays producteurs d'armes se livrent une véritable guerre commerciale sans merci pour vendre leurs produits, au mépris des embargos. Le lobby des fabricants et des vendeurs d'armes est aussi très présent dans le livre.En fil rouge, la vie de cet homme qui se raconte à travers sa vie professionnelle. Au passage, quelques explications sur la libération des infirmières bulgares par Cécilia Sarkozy, sur le retour en grâce et en "persona grata" de Kadhafi et sur le conflit Russo-géorgien concernant l'Ossétie du sud.Riche, intéressant et instructif, en plus d'être original dans la forme. Yv

Lyvres
25/03/14
 

Après trente ans de carrière, se sentant menacé par la justice, un cadre de l’armement brûle des papiers sensibles et revient sur les épisodes les plus «flamboyants» de sa carrière de vente de sous-marins et autres canons ou missiles. Ceci est une fiction mais tous les épisodes de vente d’armement à Bagdad, Tbilissi, Caracas ou encore à Tripoli sont eux des faits d’armes bien réels, avec tous leurs protagonistes, rassemblés par Philippe Vasset à partir de documentation et surtout d’entretiens dans ce milieu opaque. «J’avais pour adjoints deux jeunes officiers impatients d’en découdre : comme souvent chez les militaires reconvertis, le privé était pour eux un univers sans règles ni sanctions, une mission commando perpétuelle ou, contrairement à l’armée, tout était permis. Il a fallu leur expliquer que, s’ils avaient sur le fond, globalement raison, il était essentiel de maintenir une apparence de modération dans nos activités : nous n’avions pas, comme ils se l’imaginaient, toute licence pour aller cambrioler nos concurrents, payer des commissions à droite et à gauche et violer les embargos comme bon nous semblait. Ce genre d’activités ne nous était évidemment pas inconnu, mais elles avaient lieu dans la plus grande discrétion et ne constituaient en aucun cas, j’étais désolé de les décevoir, l’essentiel de notre activité (comme eux, j’avais autrefois rêvé que l’intrigue était la norme dans les ventes d’armes, mais, en vingt ans de métier, j’avais plus souvent été déçu que comblé…).»C’est l’histoire d’un homme qui rêvait que sa vie ressemble à une fiction, à ces romans d’espionnage et ces films qu’il dévore, l’histoire d’un homme impatient de se salir les mains, de faire des «exploits», de côtoyer l’opaque. Déçu par l’ascension plutôt lente de sa carrière réelle, par son véritable rôle de super VRP, par une vie passée en salle de réunion, par l’ennui des salles d’attente, par une vie dénuée de filles superbes à ses pieds et de brutalité, il peaufine les détails du roman de sa vie, continuant de se rêver comme un personnage hors normes.Cadres d’entreprise avides d’aventure, et qui évoluez dans les eaux profondes de l’économie mondialisée, dévorez ce roman captivant, qui pourrait se transposer dans n’importe quel secteur … et la perte de contact avec la réalité, et la sauvagerie qui peut en résulter, y sont-elles toujours moindres ?

MarianneL
31/07/13
 

Format

  • Hauteur : 21.50 cm
  • Largeur : 13.50 cm
  • Poids : 0.26 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition