Killer blonde

LEVINE-A

livre killer blonde
EDITEUR : CITY
DATE DE PARUTION : 01/07/09
LES NOTES :

à partir de
7,40 €

SYNOPSIS :

Californienne jusqu'au bout des ongles, Jaine Austen, la trentaine, intelligente, drôle mais toujours désespérément célibataire, est engagée par SueEllen Kingsley, une superbe blonde, pour l'aider à écrire son nouveau livre. Comme Jaine doit subvenir aux besoins de son chat Prozac, elle s'est empressée d'accepter ce travail. Et cela même si elle doit passer des journées entières
assise sur la cuvette des toilettes à écouter l'insupportable SueEllen dicter, depuis sa baignoire, des souvenirs légèrement. arrangés ! Tout bascule le jour où laine découvre le corps de sa patronne, électrocutée. Pas de doute, il s'agit d'un meurtre ! Il est temps pour Jaine de mener ses investigations au coeur d'une jet-set où les apparences sont tellement trompeuses.
1 personne en parle

My name is Jaine, and I'm a bathaholic.Cette addiction va se trouver malmenée dans ce troisième opus des aventures de notre copine aux cuisses rebondies par la découverte de sa patronne électrocutée dans son bain. Ce n'est pas qu'elle l'aimait particulièrement bien, cette SueEllen imbuvable - qui l'avait engagée comme nègre - d'ailleurs elle allait démissionner (en préparant ses discours d'adieu, du genre "The last time I saw boobs like yours was at a volley-ball game"); mais enfin la trouver raide avec un sèche-cheveux a fait un choc à Jaine, et pour aider la belle-fille de quinze ans, elle décide de mener l'enquête.Elle est quelque peu distraite par 2 (deux !) rencards qui tombent un peu du ciel (dont un apocalyptique !) et par les mails de ses parents qui ne s'arrangent vraiment pas. Cependant enquête il y aura, et coupable on trouvera ! Très légèrement tiré par les cheveux, mais après tout il ne s'agit ici que d'un prétexte, notre Jaine nous régalant toujours et encore de son humour - dont personnellement je suis très cliente -, de ses réflexions in petto, et de son vrai problème avec la nourriture :*"To atone for the three brownies I'd eaten (okay, four brownies), I made a solemn wow to skip dinner. I made this wow approximately half a block before pulling into a Burger King and ordering a Whopper to go. I promised myself I'd eat just a few bites, then save the rest for breakfast. Which, incidentally, is one of the many things I like about being single. I can eat a Whopper for breakfast without The Blob lecturing me about healthy eating over his bowl of Froot Loops. Yes, I wowed, as I ordered extra fries, I'd just eat a few teensy bites and save the rest for breakfast.I bet you think I came home and ate the whole thing in one sitting. No way. Unh-unh. As promised, I took a few bites and put the rest in the refrigerator. Where it sat for a whole thirty seconds before I got it out and snarfed it down, tossing chunks of burger to Prozac who stood yowling at my feet. Yes, I realize that a burger was the last thing I needed after four fudge brownies (okay, five fudge brownies), but I figured I'd just skip breakfast, thus not changing my planned calorie intake one itty bitty calorie."A noter que cet opus est le seul traduit en français à ce jour, et contrairement à ce que j'avançais lors de ma découverte du premier tome, nul besoin d'avoir lu les précédents pour s'en régaler, elle reprend toutes les présentations à chaque fois (ce qui est un poil crispant quand on les lit dans l'ordre, d'ailleurs). Sylvie Sagnes

SagnesSy
07/07/12
 

Format

  • Poids : 0.18 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition