Bande dessinee king of nekropolis

ZEZELJ DANJIEL

livre bande dessinee king of nekropolis
EDITEUR : MOSQUITO
DATE DE PARUTION : 08/10/09
LES NOTES :

à partir de
15,00 €

SYNOPSIS :

Un privé menant une enquête trouble dans mégalopole déglinguée ... Voilâ du grand classique polardesque. Chez Zezelj, bien entendu, les cartes sont battues autrement ! Ras Casal ancienne frappe du Bronx tente de se reconvertir en privé après être revenu couvert de gloire et la tête explosée d'Irak où il a fait la guerre dans les marines. Dans son esprit rendu confus par les horreurs vécues et l'abus de substances hallucinogènes il y a peu de place pour
les déductions logiques que réclamerait son enquête. Un vieux scientifique est venu lui demander de retrouver un collègue disparu. En fouinant Ras va vite se rendre compte que ces braves scientifiques travaillaient pour des programmes tordus du gouvernement et qu'en haut lieu, on n'est pas franchement content de voir remonter ces vieilles histoires... Avec son trait expressionniste noir Zezelj signe là une nouvelle histoire prenante, violente et... poétique.
2 personnes en parlent

Prisonnier de la ville, prisonnier de son héritage irakien, privé de son père, orphelin de sa mère, une mère internée, Ras tente de se faire une vie. Difficile quand tout est sombre au tour de vous, quand les racines nourricières de votre enfance s'échappe, quand votre ami se fait éclater la tête devant vous. L'espoir s'échappe, le vide vous happe, mais les pas aveugles de la vie vous obligent à avancer. Ras l'a connu. Aujourd'hui un vieil homme vient le voir, il cherche quelqu'un . Nostalgie d'un ami, folie de vieillard. Qu'importe il paie. Mais l'aventure se complique, les fils s'emmêlent comme une immense toile d'araignée tissée par les parques. Danger, silence, interrogation, surprise, Ras est sur le point d'abandonner mais une fibre émotionnelle sans faille semble pousser Noah vers la vérité.King of Nekropolis se veut l'anti chambre d'un Rex et une continuité de certaines histoires de Rêve de béton. Si les hauteurs de la ville sont lumineuses et scintillantes, les bas-fonds expulsent leur violence et leur noirceur, mais l'espoir y est toujours omniprésent. Tel un pouls, la vie grouille, bat au son de l'art et de la musique. Un personnage paumés drogué aux cachets et aux souvenirs d'une mère qui lui a laissé ses tableaux comme ultime douceur. Zezelj nous livre une œuvre majestueuse ou ses noirs s'épanouissent à merveille. Pasdel

Pasdel
22/05/15
 

Survivre. Ras Casal a passé sa vie à tenter de survivre. Il a survécu au Bronx, à une enfance ternie par l’absence d’un père et à la mort prématurée de sa mère. Il était revenu de l’Irak, réduit à l’état de soldat, meurtri dans son âme et dans sa chair. Il mène maintenant sa propre bataille, la plus dure à gagner. Celle qui l’oppose à ses propres démons, à ses cauchemars et à ses addictions à la drogue.Dans une ville ultra moderne, il lutte contre lui-même ; son ennemi le plus redoutable. Devenu détective privé pour gagner sa vie, il utilise les techniques apprises en Irak pour traquer les personnes disparues. Il est devenu un « fouineur » hors pair, un « chien errant »aux sens affutés.Le professeur Noah fait appel à ses services pour retrouver un ami de longue date prénommé Théobald Hall, ingénieur et physicien remarquable. Hall est l’un des deux inventeurs de la Couronne « un développement extraordinaire des fonctions mentales et émotives » et le fondateur du X Lab, un puissant laboratoire scientifique. Mis sous embargo de l’armée, les travaux de recherches liés à la Couronne disparurent de la circulation et Hall avec, il y a douze ans de cela. Casal a beau être un survivant et un guerrier, il apprendra qu’il y a des secrets et des fantômes qu’il vaut mieux laisser enfouis dans le passé…Danijel Zezelj, prodige du dessin et poète de l’urbain, n’a pas son pareil pour saisir le pouls de New York et partager avec le lecteur l’écho émouvant des battements de son cœur. New York/Nekropolis se vêt ici de noir et d’un voile mortifère. Si dans Babylone, l’auteur nous entraînait dans les hauteurs de la cité, King of Nekropolis nous fait entrevoir un abîme sans fond où références littéraires et bibliques côtoient la grisaille des bâtiments. Rêves et cauchemars s’allient sur la page pour magnifier le décorum citadin de ce lieu polymorphe. Zezelj magnifie sa ville comme il le ferait d’une amante. Tour à tour, il esquisse ses rondeurs fascinantes, puis met en exergue ses lignes graphiques en ayant soin de nous révéler ses essences les plus secrètes. Rebelde

Rebelde
10/06/14
 

Format

  • Hauteur : 30.30 cm
  • Largeur : 23.40 cm
  • Poids : 0.72 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition