L'accro du shopping a manhattan

KINSELLA, SOPHIE

livre l'accro du shopping a manhattan
EDITEUR : POCKET
DATE DE PARUTION : 02/03/06
LES NOTES :

STOCK : En stock, livré sous 5 à 7 jours - Quantité limitée
à partir de
7,40 €

SYNOPSIS :

Becky Bloomwood, la terreur des distributeurs toujours aussi folle de fringues, ne s'est guère assagie question finances. Mais à quoi bon être enfin devenue la journaliste financière la plus populaire d'Angleterre si l'on n'en profite pas un peu ? Heureusement, elle file le parfait amour avec le séduisant Luke, son fiancé. Même s'il travaille du matin au soir pour monter sa nouvelle agence de communication à... New York ! Le rêve pour toute accro du shopping qui
se respecte ! Aux anges, Becky s'envole avec lui vers ce paradis de la consommation où elle se grise à l'envi de soldes, de marques et de boutiques. L'ivresse tourne à la gueule de bois quand Luke découvre, un beau matin, dans un tabloïd anglais, un cliché de Becky en pleine frénésie d'achats sur la Cinquième Avenue. Autant dire adieu à leur crédibilité et à tous leurs grands projets. Mais la coïncidence est fâcheuse et Becky est sceptique face au hasard.
8 personnes en parlent

Excellent ! Les aventures de l'accro du shopping se suivent, se ressemblent, mais on ne s'en lasse pas !! Becky est la reine de l'illusion et pourtant, d'une grande candeur... Un vrai livre pour filles... Pomfresh

Pomfresh
27/12/10
 

Je n'ai pas réussi à aller au bout de ce livre j'ai l'impression de lire toujours la même chose. A la fin du premier (confession d'une accro au shopping) le personnage semblait avoir évolué et du coup j'ai eu envie de continuer la série même si mon avis était mitigé. Et la rebelote j'ai l'impression de repartir dans le même scénario. Lecture ennuyante j'ai préféré passer à autre chose et je n'y reviendrait pas emi25

emi25
25/09/14
 

Je me suis replongée dans les aventures de Becky ! J'avais beaucoup apprécié le premier tome, et ce second m'intriguait ! D'autant que maintenant que j'ai tous les tomes du coup, je suis pressée de lire la suite.Dans ce tome on retrouve Becky et sa grande passion du shopping ! C'est un second tome très drôle à nouveau ! Un moment de détente complet, c'est un livre sans prise de tête et vraiment bien écrit.Je le conseille vraiment à ceux et celles qui aiment la chick lit !

Instantlitteraire
18/10/12
 

Becky est toujours atteinte de cette fièvre acheteuse qui la caractérise si bien, à tel point qu’elle ne compte absolument plus ses dépenses, c’est pour dire. Il faut dire qu’elle compense un peu en shopping suite au peu de temps qu’elle a l’occasion de passer avec Luke, son amoureux. Mais celui-ci travaille sur un projet qui lui tient à cœur, et souhaite monter son agence sur New-York. Le pied ! Becky est forcément aux anges, et compte bien faire du shopping sur la fameuse 5ème Avenue. Sauf que tout tourne rapidement au cauchemar….Le début est à mon goût un peu long à se mettre en place. Allez savoir pourquoi je pensais que leur voyage à New-York serait présent avant les 150 pages, mais non, même pas. Heureusement, ce n’est pas un gros défaut. Il faut dire que le livre se lit très vite, et finalement, ces 150 pages, on ne les voit pas franchement passer. En même temps, une fois dans les aventures de Becky, il est assez difficile d’en décrocher…L’humour est toujours au rendez-vous. Les quiproquos, et les drôles de situations dans lesquelles Becky a le don de se fourrer, sont toujours plus drôles. Bien sûr, c’est à double tranchant, car Becky a tendance à agacer toujours autant, puisqu’elle se met elle-même dans des situations abracadabrantesques ! Mais comme c’est Becky, on le lui pardonne tout de même volontiers. Sans compter que la demoiselle est beaucoup plus attachante (dans son malheur, surtout) que dans le tome précédent. Personnellement, elle m’a beaucoup touchée. Luke est un peu chiant, en revanche. Il travaille beaucoup, et n’est pas toujours très « cool » avec Becky, lui posant un lapin par-ci, l’envoyant bouler par-là… Suze, la meilleure amie de Becky, est toujours aussi gentille, sympathique et prête à aider son amie. J’ai également beaucoup aimé le personnage de Mickaël, un New-Yorkais et l’associé de Luke. Il n’empêche que l’évolution du personnage de Becky m’a assez plu. J’espère qu’elle se tiendra à ses nouvelles résolutions et qu’elle commencera (un peu !) à ouvrir les yeux dans le prochain tome. Les péripéties de Becky et de ses amis sont vraiment sympas à suivre, et je dois dire que la fin de ce second tome m’a beaucoup plu. Bien sûr, certains éléments étaient on ne peut plus prévisibles, mais ce n’est pas un thriller, donc encore une fois c’est pardonné. J’ai juste une petite remarque à faire sur la saga en elle-même. Je trouve dommage que les tomes suivants spoilent pas mal le lecteur, mais passons. Askmetoread

askmetoread
04/10/12
 

Becky part à Manhattan avec Luke et change complètement de vie et de job ! Une vie amoureuse, un job de rêve à New York, tout pour être heureuse, mais c'est sans connaître Becky, car si elle essaie d'être raisonnable, son tempérament de dépensière revient au galop et va lui causer quelques problèmes !On suit les aventures de Becky en changeant de décor cette fois ! on rigole moins mais le charme opère toujours pour ce 2e opus ! Sandrine

Sandrinelou
10/07/12
 

Quel plaisir de retrouver Becky Bloomwood et son addiction au shopping ! Un petit bonbon de lecture qui permet de sourire et de se détendre. Qui a dit que la lecture devait toujours être de la grande littérature bien proprette ?Vous pensiez que Rebecca c’était assagie à la fin du premier tome, Confessions d’une accro du shopping ? Détrompez-vous ! Elle revient plus en forme que jamais ; et ses dettes toujours plus importantes. Cette fois-ci, notre shopaholic londonienne adorée se rend à Manhattan avec Luke Brandon, son petit ami. New York et ses braderies quotidiennes de grandes marques ne vont pas l’aider à réfréner ses pulsions d’achat, d’autant que Luke n’est pas très présent à ses côtés. Très pris par les soucis de son entreprise, il délaisse sa fiancée et leurs relations se détériorent. Ajoutez à cela un article incendiaire sur l’experte financière qui dilapide son argent en vêtements et accessoires, et vous aurez la recette pour un roman chick-lit à la fois tendre et drôle.J’ai été ravie de retrouver Becky, dans un moment où le besoin de me détendre était très présent. Et ce livre a parfaitement rempli sa mission. Mais il est évident que ce deuxième volet est semblable au premier dans sa construction ; aussi je conseille d’espacer la lecture des tomes de cette série. Néanmoins, l’écriture de Sophie Kinsella est toujours un régal et la chick-lit anglaise est excellente.Le personnage de Becky est plutôt sympathique et attachant. Elle est belle sans être exceptionnelle. Elle n’est pas aussi grande qu’un mannequin, pas aussi intelligente qu’Alicia la complice professionnelle de Luke Brandon. Non, elle est une femme somme toute très simple et non dénuée de défauts. Mais n’est-ce pas ce qui plaît aux hommes ?En conclusion, j’ai adoré cette lecture et je l’apprécie d’autant plus que j’ai laissé quelques mois s’écouler avec le premier tome. Un instant de détente, qui ne manque pas de réflexion sur le côté vorace de la société de consommation et des crédits. Marylin

marylinm
02/04/12
 

Un tres bon livre qui se lit tout seul, tout comme les autres livres du meme auteur.je suis d'accord avec pomfresh ,un vrai livre pour les filles!!!

sevryne
25/12/11
 

Quelle joie de voir que Becky est toujours un personnage haut en couleur. La retrouver dans ce deuxième tome de ses aventures a été un vrai régal et je pense que Becky restera mon personnage préférée en ce qui concerne la littérature ckick-lit!

seriephile
24/10/11
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.10 cm
  • Poids : 0.22 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)
  • Traducteur : CHRISTINE BARBASTE