Affaire du dahlia noir (l')

HODEL, STEVE

livre affaire du dahlia noir (l')
EDITEUR : POINTS
DATE DE PARUTION : 09/09/05
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
9,00 €
nos libraires ont adoré affaire du dahlia noir (l')

SYNOPSIS :

Le 15 janvier 1947, le corps d'une jeune femme, Elizabeth Short, est retrouvé coupé en deux dans un terrain vague de Los Angeles. Ce meurtre particulièrement horrible, - la victime a été battue de façon absolument ignoble avant d'être achevée, puis coupée en deux -, fait aussitôt la une de tous les journaux. L'enquête commence, mais après quelques petites avancées, ne donne rien. Deux ans plus tard, un jury d'accusation est convoqué et demande aux enquêteurs du District Attorney de Los Angeles de mener une enquête indépendante : il s'avère qu'inefficace, - les meurtres de femmes continuent -, la police de Los Angeles est aussi très corrompue. Les enquêteurs du District Attorney auront bientôt un suspect, mais
ne donneront jamais son nom. Et pendant un demi siècle l'affaire passera d'inspecteurs de police en inspecteurs de police sans être jamais résolue. Jusqu'au jour de mai 1999, où l'ex-inspecteur des Homicides du LAPD, Steve Hodel, l'auteur de ce livre, tombe, dans les papiers de son père qui vient de décéder, sur une photo qui le bouleverse : celle d'Elizabeth Short. Que vient faire dans le portefeuille de son père la photo du Dahlia Noiroe Le flic qu'il est toujours ne peut pas faire autrement que de se lancer dans une enquête qui va lui prendre deux ans de sa vie et, horreur des horreurs, lui donner la solution non seulement de ce meurtre mais de bien d'autres encore, - dont celui de la mère de James Ellroy.
Avant d'inspirer le magnifique polar de James Ellroy, le "Dalhia Noir" fût sans doute l'affaire la plus mythique qu'ait a résoudre le LAPD. L'affaire c'est celle de l'assassinat d'une jeune "starlette" américaine : Elizabeth Short.
Retrouvée atrocement mutilée dans un terrain vague de Los Angeles, sa mort alimenta les pages faits-divers des journaux pendant plus de 30 années. Régulièrement de nouveaux témoignages relancent l'intérêt de l'affaire.

Steve Hodel est un ancien policier du LAPD à la retraite. Comme beaucoup de ses collègues il a, à un moment ou à un autre de sa carrière, eu à travailler sur cette sombre affaire. Elle a refait surface dans sa vie privée de retraité par un chemin incroyable. A la mort de son père, un émérite et reconnu médecin, Steve Hodel retrouve un petit carnet de photos. Dans ce carnet, au milieu de photos de famille, il retrouve trois clichés d'Elizabeth Short... Comment cette jeune femme a-t-elle pu être en contact avec son père ? Est-il lié à son meurtre ? Quelles parties sombres de la vie de son père sont cachées dans le mystères de ces photos ?

Presque comme un roman, Steve Hodel reprend tous les éléments disponibles de l'affaire et la déroule de ses débuts en 1947, aux retentissements de 1999 après l'ouverture des archives du LAPD. Et au cours de son enquête, on se rend compte que ce meurtre pourrait cacher d'autres décès. Plusieurs femmes furent assassinées et abandonnées de la même manière sur plusieurs années. Les cas restèrent non résolus.

Dans la liste de ces jeunes femmes figure une certaine Geneva Ellroy...

olivier (cambrai)
Avant d'inspirer le magnifique polar de James Ellroy, le "Dalhia Noir" fût sans doute l'affaire la plus mythique qu'ait a résoudre le LAPD. L'affaire c'est celle de l'assassinat d'une jeune "starlette" américaine : Elizabeth Short.
Retrouvée atrocement mutilée dans un terrain vague de Los Angeles, sa mort alimenta les pages faits-divers des journaux pendant plus de 30 années. Régulièrement de nouveaux témoignages relancent l'intérêt de l'affaire.

Steve Hodel est un ancien policier du LAPD à la retraite. Comme beaucoup de ses collègues il a, à un moment ou à un autre de sa carrière, eu à travailler sur cette sombre affaire. Elle a refait surface dans sa vie privée de retraité par un chemin incroyable. A la mort de son père, un émérite et reconnu médecin, Steve Hodel retrouve un petit carnet de photos. Dans ce carnet, au milieu de photos de famille, il retrouve trois clichés d'Elizabeth Short... Comment cette jeune femme a-t-elle pu être en contact avec son père ? Est-il lié à son meurtre ? Quelles parties sombres de la vie de son père sont cachées dans le mystères de ces photos ?

Presque comme un roman, Steve Hodel reprend tous les éléments disponibles de l'affaire et la déroule de ses débuts en 1947, aux retentissements de 1999 après l'ouverture des archives du LAPD. Et au cours de son enquête, on se rend compte que ce meurtre pourrait cacher d'autres décès. Plusieurs femmes furent assassinées et abandonnées de la même manière sur plusieurs années. Les cas restèrent non résolus.

Dans la liste de ces jeunes femmes figure une certaine Geneva Ellroy...
Olivier ,
Librairie
(Cambrai)
3 personnes en parlent

L’enquête de Steve Hodel est plus que convaincante. Tout au long de ce pavé de presque 800 pages il nous décortique un fait divers jamais élucidé, et nous révèle la face cachée de la police du Los Angeles des années 40. Corruption, crimes, scandales sexuels, tout y est. Avec une froide objectivité Hodel nous dresse le portrait de son père, impressionnant et génial, et celui de l’assassin du Dahlia, pervers et joueur, et à coup de preuves et de nombreuses pièces à conviction nous démontre les rouages d’une enquête étrangement menée, restée irrésolue pendant plus de 50 ans. Si parfois le foisonnement d’éléments peut paraitre rébarbatif et long, ce n’est que pour mieux éclairer le lecteur.À lire après Le Dahlia noir de James Ellroy.

un flyer
13/02/09

Hummm... Si je dis que c'est du grand n'importe quoi ? Je manque de restect à un auteur qui s'est tout de même fendu de près de 800 pages pour nous prouver par A+B qu'il sait qui est meurtrier du Dahlia noir ?Bon, et bien... C'est du grand n'importe quoi.Digne des émission qui passe tard le soir sur TF1 et réinvente une enquête...

Kalan
12/02/09
 

Livre et auteur découverts à la bibliothèque.J'ai eu beaucoup de mal à le lire. Il a fallu que je passe les 150 premières pages parce que sinon, je n'aurai jamais continué. Et même malgré ce «saut», je n'ai pas accroché.Le style peut-être.J'ai déjà lu des biographies, donc ce n'est pas le fait de lire une histoire réelle qui m'ait gênée.Bref, déçue de mon choix ! Accrobiblio

un flyer
07/08/13

Format

  • Hauteur : 18.00 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.37 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition