L'affaire lolita

FITZGERALD, PENELOPE

livre l'affaire lolita
EDITEUR : TABLE RONDE
DATE DE PARUTION : 08/06/06
LES NOTES :

à partir de
16,75 €

SYNOPSIS :

rien ne semble troubler la paix de hardborough, aimable bourgade de l'east anglia. mais florence green, une jeune veuve, a décidé d y ouvrir une librairie, ce qui déplaît aux notables de la ville. florence voulait créer innocemment un lieu de sociabilité inédit; elle découvre l enfer feutré des médisances.
puis l'ostracisme féroce d'une partie de la population. surtout lorsqu'elle s'avise de mettre en vente lolita, le sulfureux roman de nabokov. alors, la guerre est déclarée, les clans s'affrontent, les personnages révèlent leur acrimonie. florence sera très seule pour affronter le conformisme ambiant.
4 personnes en parlent

Afin d'ouvrir sa librairie, Florence achète une vielle demeure délabrée, réputée hantée et qui n'intéresse personne. Cet achat va soudain susciter la convoitise de Violet qui va aussi vouloir posséder la maison pour y créer un centre d'art. Violet est l'épouse d'un général et possède une certaine influence qui dépasse les limites du village. Si elle n'arrive pas à empêcher sa rivale de s'installer dans " the old house" , elle va profiter de la mise en vitrine du roman de Nabokov pour passer à l'offensive et se permettre tous les coups, même les plus pourris, afin de déloger sa rivale.Le récit n'est pas centré sur la querelle entre les deux femmes et encore moins sur le roman "Lolita". C'est avant tout la chronique d'une petite bourgade anglaise avec ses usages si particuliers. Le roman ne manque ni d'humour ni de fantaisie ( l'esprit frappeur qui hante la maison n'a pas l'air de beaucoup déranger) mais n'est pas aussi percutant que peut le laisser entendre la 4éme de couverture. C'est une lecture qu'apprécieront les amateurs d'atmosphère délicieusement désuète. Holly

un flyer
01/04/15

En 1959, Florence Green, veuve sans histoire, décide d'acheter The Old House, vieille bâtisse à l'abandon depuis plusieurs années, pour créer une librairie, la première de Hardborough, petite ville anglaise assoupie.51oz1uPucFLCette décision va mettre en branle toute une série de manœuvres dissuasives pour contrecarrer cette décision.L'affaire Lolita , provoquée par la mise en vitrine du roman de Nabokov, ne sera qu'un épisode de cette lutte sourde entre Florence Green et Mrs Gamart qui a jeté son dévolu surThe Old House.Le roman de Penelope Fitzgerald nous montre avec précision et un charme très british la faculté d'exclusion d'une petite communauté , pas pire qu'une autre.Qui y chercherait un roman sur la création d'une librairie ou sur le scandale créé par le roman de Nabokov ne pourrait qu'être déçu.L'humour britannique rend cette lecture très plaisante. cathulu

cathulu
21/07/12
 

Déçue par cette lecture qui démarre très bien mais très vite la respiration du livre s'arrête. On attend un côté croustillant qui ne vient pas, il n'y aura pas de scandale à cause du contenu du livre.Malgré l'ambiance désuète des années 60 et le côté technique sur l'ouverture d'une librairie, un roman qui ne tient pas ses promesses.

BMJACOU
15/06/12
 

Le titre original de l'ouvrage est en fait "the bookshop", ce qui explique d'autant mieux le contenu de ce livre, contrairement à la traduction française, qui implique une idée fallacieuse : "l'affaire Lolita", en référence au sulfureux roman de Nabokov... En vrai, il n'en est strictement jamais question, et c'est bien décevant ! En deux mots, c'est donc l'aventure fort périlleuse d'une jeune veuve, Florence Green, qui souhaite ouvrir dans sa petite ville de Hardborough dans l'East Anglia une librairie. Le local qu'elle a choisi semble soudainement éveiller des convoitises pour créer un projet de centre d'accueil pour activités artistiques... Bref, Florence va se frotter aux notables de sa ville, aux coups bas, aux vices et également à un esprit frappeur qui hante son local, "le cogneur". L'histoire n'est franchement pas à la hauteur des espérances, c'est assez plat. Le scandale promis par l'arrivée du roman "Lolita" n'est qu'un grain de sable, pas de spotlights sur son contenu, les émois qu'il pourrait plus ou moins légitimement soulever, en fait ce livre n'est qu'évoqué et pas du tout abordé ! J'ai été très, très déçue. C'est un livre qui se lit très vite, il a été écrit dans les années 70 et l'histoire se passe en 1959. C'est un tantinet passé et guindé, mais nullement démodé. Mais ce n'est franchement pas le coup de coeur auquel je m'attendais, et promis dans les pages Livres des magazines. Lecture détente, c'est tout. Ne vous attendez pas au chavirement !

Clarabel
23/02/09

Format

  • Hauteur : 19.00 cm
  • Largeur : 11.70 cm
  • Poids : 0.18 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition