L'age des mechancetes

NIWA, FUMIO

livre l'age des mechancetes
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 28/09/06
LES NOTES :

à partir de
2,00 €

SYNOPSIS :

Comment se débarrasser de la grand-mère de sa femme qui empoisonne la vie de tous les habitants de la maison ? Exaspéré, Itami décide d'envoyer la vieille dame chez un autre membre de la famille ;
attachée sur le dos de sa petite-fille qui la porte comme un sac, la voilà en route ! Mais on ne se débarrasse pas impunément de ses aïeuls... Un texte féroce et dérangeant sur la vieillesse.
1 personne en parle

Des sœurs se partagent la garde de leur grand-mère de 86 ans qui les agace. C’est dans l’abandon que l’échange se fait. L’histoire évoque la logique de laisser à celle qui est la plus disponible, la plus riche, sans enfant la charge de s’occuper de la personne âgée. Dans un décor d’après guerre, où le rationnement et les difficultés des réfugiés sont évoqués, l’auteur nous pousse à porter le regard sur l’indécence qu’est la prise en charge d’une personne vieillissante dont on ne sait que faire.Écrite en 1947, cette nouvelle est terriblement d’actualité.La représentation sociale que nous pouvons avoir du Japon respectant au plus au point ses ainés est mise à mal.Fumio Niwa, dépeint la réalité du quotidien d’avoir sous son toit une personne âgée ayant des troubles cognitifs.Tout y est, le besoin de chaparder et cacher des objets, la sensation de n’avoir pas mangé, les mouvements répétitifs (déchire des vêtements), la déambulation, l’inversion du cycle veille-sommeil, l’incontinence, les troubles de mémoire la poussant à appeler ses proches Madame ou Monsieur… Dans cette nouvelle exemptée de la censure empathique, Fumio Niwa brosse le portrait d’une famille qui ne sait plus faire face, où le souvenir de la personne aimée d’autrefois s’efface sous la douleur du quotidien contraignant.Un texte dur pour les avertis prêts à regarder la réalité sans douceur, respect, bienséance ou bienveillance. Quand le choix n’existe pas, dans un pays où aucune maison de retraite n’existe pour pallier à la maltraitance familiale engendrée par l’épuisement et l’incompréhension. Un récit d’une justesse impitoyable.

Metaphore
25/05/13
 

Format

  • Hauteur : 17.70 cm
  • Largeur : 10.50 cm
  • Poids : 0.13 kg
  • Langage original : JAPONAIS
  • Traducteur : JEAN CHOLLEY

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition