L'amour aux temps du cholera

GARCIA MARQUEZ, GABRIEL

livre l'amour aux temps du cholera
EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 02/06/92
LES NOTES :

à partir de
7,60 €

SYNOPSIS :

.Gabriel García Márquez L'Amour aux temps du choléra à la fin du siècle dernier, dans une petite ville des Caraïbes, un jeune télégraphiste pauvre et une ravissante écolière jurent de se marier et de vivre un amour éternel. Durant trois ans ils ne vivent que l'un pour l'autre, mais Fermina épouse Juvenal Urbino, un jeune et brillant médecin. Alors Florentino, l'amoureux trahi, se mue en séducteur impénitent et s'efforce de se faire un nom et une fortune pour mériter celle qu'il ne cessera d'aimer, en secret, cinquante années durant, jusqu'au jour où l'amour triomphera. L'auteur de Cent ans de solitude et de Chronique d'une mort annoncée, prix Nobel 1982, donne libre cours dans ce roman à son génie de conteur, à la richesse de son imagination et à l'enchantement baroque de son écriture. Gabriel García Márquez L'Amour aux temps du choléra à la fin du siècle dernier, dans une petite ville des Caraïbes, un jeune télégraphiste pauvre et une ravissante écolière jurent de se marier et de vivre un amour éternel. Durant trois ans ils ne vivent que l'un pour l'autre, mais Fermina épouse Juvenal Urbino, un jeune et brillant médecin. Alors Florentino, l'amoureux trahi, se mue en séducteur impénitent et s'efforce de se faire un nom et une fortune pour mériter celle qu'il ne cessera d'aimer, en secret, cinquante années durant, jusqu'au jour où l'amour triomphera. L'auteur de Cent ans de solitude et de Chronique d'une mort annoncée, prix Nobel 1982, donne libre cours dans ce roman à son génie de conteur, à la richesse de son imagination et à l'enchantement baroque de son écriture. Gabriel

García Márquez L'Amour aux temps du choléra à la fin du siècle dernier, dans une petite ville des Caraïbes, un jeune télégraphiste pauvre et une ravissante écolière jurent de se marier et de vivre un amour éternel. Durant trois ans ils ne vivent que l'un pour l'autre, mais Fermina épouse Juvenal Urbino, un jeune et brillant médecin. Alors Florentino, l'amoureux trahi, se mue en séducteur impénitent et s'efforce de se faire un nom et une fortune pour mériter celle qu'il ne cessera d'aimer, en secret, cinquante années durant, jusqu'au jour où l'amour triomphera. L'auteur de Cent ans de solitude et de Chronique d'une mort annoncée, prix Nobel 1982, donne libre cours dans ce roman à son génie de conteur, à la richesse de son imagination et à l'enchantement baroque de son écriture. Gabriel García Márquez L'Amour aux temps du choléra à la fin du siècle dernier, dans une petite ville des Caraïbes, un jeune télégraphiste pauvre et une ravissante écolière jurent de se marier et de vivre un amour éternel. Durant trois ans ils ne vivent que l'un pour l'autre, mais Fermina épouse Juvenal Urbino, un jeune et brillant médecin. Alors Florentino, l'amoureux trahi, se mue en séducteur impénitent et s'efforce de se faire un nom et une fortune pour mériter celle qu'il ne cessera d'aimer, en secret, cinquante années durant, jusqu'au jour où l'amour triomphera. L'auteur de Cent ans de solitude et de Chronique d'une mort annoncée, prix Nobel 1982, donne libre cours dans ce roman à son génie de conteur, à la richesse de son imagination et à l'enchantement baroque de son écriture. V

5 personnes en parlent

Nous sommes à la fin du XIXe siècle dans un petit village des Caraïbes. Alors que les guerres se succèdent et que l'épidémie de choléra menace à chaque instant d'éclater, les destins de ses habitants se lient et se délient au fil de l'histoire. Florentino Ariza est un jeune télégraphe taciturne, dont la première rencontre avec Fermina Daza allait bouleverser l'existence entière. Dès le premier instant où Florentino Ariza rencontre Fermina Daza, il sut qu'elle serait la femme de sa vie. Entre les deux jeunes gens nait un amour platonique ponctué de poésie. Pourtant, contrairement à toutes les attentes, la belle est promise au jeune et riche docteur Juvenal Urbino. Contrariée par la décision de son père, Fermina Daza affronte cependant les obligations de la vie conjugale avec l'arrogance et le panache qui la caractérisent. Ayant tiré un trait sur son amour d'adolescence, elle abandonne à son sort Florentino (Pauvre homme, dira t-elle toute sa vie à chaque fois qu'elle le voit). Mais c'est sans compter sur la pugnacité et l'amour immodéré de son éternel prétendant : Florentino consacrera toute sa vie à reconquérir le coeur de sa déesse couronnée. Malade d'amour, il multiplie les conquêtes mais rien ne le guérira de cette empreinte indélébile laissée par la farouche Fermina. L'histoire de L'amour aux temps de cholera est celle de cet amour impossible qui durera plus de cinquante ans.Comme à son habitude, Gabriel Garcia Marquez ne laisse aucun répit à son lecteur : les événements s'enchaînent sur un ryhtme effrené, le récit est dense, les histoires s'imbriquent les unes aux autres tel un puzzle à mille pièces, les personnages sont nombreux, chaque chapitre est un pavé... L'amour mais aussi la vieillesse, tels sont les deux sujets abordés par L'amour aux temps du choléra. Le roman est triste, dramatique, cocasse, drôle parfois, et bien que le texte m'ait parfois paru long, j'ai vite pardonné à Marquez sa prolixité au bénéfice de son talent de conteur. Il est vrai que l'histoire de cet amoureux transi qui attend sa dulcinée pendant cinquante ans peut sembler mièvre mais lorsque l'histoire est racontée par Marquez, elle prend un autre sens. La sensibilité de l'auteur me touche et je trouve que sa manière de mettre en scène les destins de ses personnages réserve toujours des surprises et de l'espoir aussi. La vieillesse telle qu'elle est envisagée par Marquez m'a émue et ce roman est l'un des plus beaux hymnes à l'amour que j'ai pu lire jusqu'ici. J'ai moins apprécié L'amour aux temps du choléra que Cent ans de solitude, mais ce roman aux allures romantiques peut surprendre agréablement ceux qui ne s'arrêteront pas à cela. Alcapone13

Alcapone
02/02/13
 

Je savais que j'aurais du écrire mon petit billet tout de suite après la lecture, mais voilà, les vacances sont passées par là ! Bref...C'est mon premier Garcia Marquez. C'est un beau roman, sur l'amour bien sûr, mais aussi sur le couple et le temps qui passe. Sur le vieillissement aussi, puisque cette histoire s'étend sur plus de cinquante ans et que l'auteur n'épargne pas ses héros. La peinture de cette ville des Caraïbes, avec ses règles, ses tabous, les riches et les pauvres, la chaleur, la moiteur était très dépaysante et très intéressante.Un roman dense, qui prend parfois son temps, foisonnant. J'ai mis relativement longtemps à le lire, je le reprennais sans impatience, mais sans déplaisir non plus. (juillet 2014)

Pitchoubinou
06/09/14
 

Ce premier roman de Gabriel Garcia Marquez que j'ai lu est assez hétérogène. Il y a de bons moments de rire et d'ironie dedans mais à l'inverse, il n'est pas facile à lire, le vocabulaire est parfois très difficile et les tournures de phrase compliquées, il demande beaucoup de concentration. Par ailleurs il peut paraître long à la lecture. Ce n'est pas un roman qu'il faut emporter sur la plage pour se distraire car on risque de perdre le fil très vite ! sinon l'histoire peut recéler des surprises, je pense notamment à la fin du roman qui est assez inattendue....

prune42
16/07/14
 

D’abord il y a Marquez, l’univers qui lui est propre, le foisonnement quasi tropical de son écriture, la force de la narration, la puissance de la fiction. Marquez qui réussit à faire partir n’importe qui et de qui on arrive à tout croire. Il y a L’amour au temps du choléra, un des plus grands livres sur le désir humain. Une histoire d’amour à l’échelle d’une vie. Un homme qui attend une femme pendant 50 ans sans que cela ne soit une aberration. La durée ne fait pas peur à Marquez. Le temps avance mais c’est de l’éternité dont il s’agit. L’éternité rapportée ici à l’échelle d'une vie. Le lecteur n’a plus de nationalité, c’est en enchantement. Consultez la critique sur le site Lectrices.fr

Lectrices
06/11/09

Une histoire d'amour... et de plein d'autres choses (mais surtout d'amour quand même).

isabelle
03/12/08
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.23 kg
  • Langage original : ESPAGNOL (COLOMBIE)

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition