L'ange de l'abime

BORDAGE-P

EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 11/10/06
LES NOTES :

à partir de
7,10 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Dans une Europe d'apocalypse ruinée par la faillite des OGM, enlisée dans la guerre contre le Moyen-Orient, en proie au fanatisme religieux et au racisme, l'auteur raconte le voyage initiatique de Stef et Pibe, deux adolescents à la recherche de l'archange Michel, le dictateur tout-puissant qui gouverne le vieux continent depuis sa forteresse roumaine. Dans une ambiance crépusculaire fascinante car terriblement proche et crédible, un grand roman
épique d'une actualité brûlante. « Avec L'évangile du Serpent et L'Ange de l'Abîme, Bordage affiche une exigence qui tend à le placer hors de la littérature de genre pour rejoindre la littérature tout court. » Jean-Christophe Rufin, Le Monde diplomatique. « Une relecture contemporaine des Evangiles. Foisonnant, flamboyant, prophétique : une de ses plus belles réussites romanesques. » Olivier Delcroix, Le Figaro littéraire.
2 personnes en parlent

Un roman glaçant car tellement plausible... Dans un avenir proche, les guerres de religions ont renfermées l'Europe et les grandes régions mondiales sur elles-mêmes, les renvoyant des siècles en arrière.Récemment, un journaliste estimait que suite à la montée des nationalismes et intégrismes de tous bords un examen de conscience serait nécessaire bien que douloureux. Pierre Bordage l'a fait pour vous ; plongée dans les inconscients, les peurs et les coins sombres des bien-pensances où fomentent les monstres, L'ange de l'abîme est d'utilité publique en ces heures d'oscillation aux bord des abimes ; suivez le guide.Polyphonie, miroir éclaté, L'ange de l'abîme propose à chaque chapitre une alternance entre l'aventure de Pibe et de Stef dite "fesse" et les chroniques du quotidien de personnes aux origines et personnalités variées allant crescendo dans les strates du pouvoir. Chaque reflet humain de ce miroir brisé montrant bien plus qu'une seule voix, dépassant la subjectivité d'un seul individu tout en conservant la dimension humaine en son sens premier ; salauds ou innocents, chacun suit son destin.Examen de conscience collectif, sans jugement ni orientation visible de l'auteur, les différentes stratégies de survie et façons de comprendre et appréhender le monde s'entrechoquent, microcosme de la sélection naturelle au sein d'une société humaine retournée à l'état sauvage.Parfois dérangeants, ces portraits tentent tous de présenter les deux facette des humains; le rôle suivit ou choisit dans la société et le moi profond, créant une forme de compréhension empathique, plongeant le lecteur dans cette même étrangeté à soi ou dégout de l'autre que le parfum de Suskïnd ou L'étranger de Camus.Explorant les bassesses humaines, Bordage se fait ici Zola de nos futurs possibles, labourant la boue des consciences de ses lecteurs au-travers de ses personnages, traquant chaque infime nuance, proposant de retourner tout cela à ciel ouvert afin de laisser respirer le terreau pour de nouvelles et meilleures idées.

lutinielle
17/12/15
 

C’est plus ou moins la suite de L’Evangile du Serpent. Plus ou moins parce qu’il y est fait référence au nomadisme mais ce n’est pas vraiment présenté comme une véritable révolution, plutôt comme un non-événement. Je trouve ça un peu dommage mais c’est très subjectif.L’Ange de l’abîme traite de l’islamophobie en poussant les logiques ou passions jusqu’à l’extrême. Malheureusement, le monde futur que Bordage nous présente est crédible. Oui il est possible que dans un avenir proche on se retrouve avec deux blocs ennemis, l’un islamiste et l’autre «chrétien», en partie à cause des Etats-Unis et de la «politique» de Bush, qui sème du terrorisme loin de son propre territoire, se foutant des conséquences de ses défaites sur le vieux continent. Oui, cela peut tourner en conflit et oui ça en arrangerait clairement beaucoup que ce conflit ait lieu, parce que lorsqu’on a un conflit externe on en oublie tous les conflits internes, et puis en temps de guerre, tous les coups sont permis, toutes les dictatures sont préconisées, tous les privilèges sont justifiés. Un ennemi c’est tout de même bien pratique. Ça fait tout oublier. http://marcanciel.over-blog.fr

marcanciel
09/09/11
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.24 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition