L'apprenti

GERRITSEN, TESS

EDITEUR : PRESSES DE LA CITE
DATE DE PARUTION : 24/03/05
LES NOTES :

à partir de
13,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Car ce tueur en série, surnommé le Chirurgien en raison de son habileté à manier le bistouri, lui a fait subir un terrible calvaire, qu'elle n'est pas près d'oublier. Son cauchemar ne fait pourtant que commencer... Appelée sur les lieux d'un crime particulièrement atroce, elle constate que certains détails rappellent les méthodes sadiques du Chirurgien. A cette
différence près que, si ce dernier s'attaquait à des femmes seules, son émule, lui, n'hésite pas à s'en prendre à des couples. Pour couronner le tout, voilà que le chirurgien parvient à s'évader de prison de haute sécurité. Dès lors, ce n'est plus un monstre qu'il faut retrouver, mais deux. Et chacun sait que les loups chassent mieux en meute...
3 personnes en parlent

"Une enquête de Rizzoli & Isles", annonce la couverture. Ah le vilain spoil : si Jane Rizzoli enquête, c'est qu'elle a survécu au long duel avec le Chirurgien (cf. 1e opus). Les séquelles sont lourdes, mais cette inspectrice est coriace, et surtout beaucoup trop fière pour montrer ses faiblesses. Voilà des années qu'elle se bagarre pour que ses collègues masculins la considèrent comme l'UN des leurs, elle ne baissera pas la garde, pas question de leur accorder ce plaisir. Le tueur l'a pourtant bien amochée, physiquement et moralement. Un an après la terrible traque (à double sens), Rizzoli est toujours hantée par le bonhomme. Il semble hors d'état de nuire du fond de sa prison haute sécurité. Et pourtant une nouvelle série de meurtres pervers et violents rappelle singulièrement sa patte. De quoi ébranler sérieusement Jane. Ils sont nombreux à lui dire à peu de chose près :- Vous êtes encore trop fragile, Rizzoli, pour supporter ça. Vous êtes sûre que vous voulez rester sur l'affaire ?- Oui, oui, c'est écrit sur le livre "Une enquête de Rizzoli & Isles", je vais pas décevoir les lecteurs.- Ah ok, joli professionnalisme. Mais vous allez morfler, vous viendrez pas vous plaindre...Et oui, elle va en baver. Le Chirurgien est très fort pour détruire, de près, de loin, avant, pendant, après...L'auteur est médecin et tient à faire partager ses connaissances, dispensant généreusement des détails sur les mises à mort, les scènes de crimes découvertes par les enquêteurs (du macchabée encore chaud au tas de viande informe colonisé par les insectes) et les autopsies. C'est gentil. Mais elle pousse le souci pédagogique un peu loin, à vous donner le tournis et la nausée. Surtout que ses tueurs ont la main lourde, le scalpel précis mais insistant. Si on tient la secousse, c'est passionnant, on apprend beaucoup sur la médecine légale, les explications scientifiques restent accessibles au commun des lecteurs.Les intrigues de Gerritsen sont aussi dérangeantes que ses détails chirurgicaux, ses tueurs sont redoutables, pervers et extrêmement intelligents, maniant à la perfection tortures morales et physiques.Les réflexions étayées de neuropsychiatrie sur les notions de bien et de mal, de maîtrise des pulsions sont particulièrement troublantes. Quid de la normalité ? De la culpabilité d'un criminel ? Un tueur en série est-il un psychopathe ? Quid de la morale ? "La société voit dans les actes violents des manifestations du mal ou de l'immoralité. On nous dit que nous exerçons un contrôle absolu sur notre comportement, que chacun de nous est parfaitement libre de choisir de ne pas faire mal à un autre être humain. Mais ce n'est pas seulement la morale qui nous guide. La biologie aussi. Nos lobes frontaux nous aident à lier pensées et actes. A peser les conséquences de ces actes. Sans leur contrôle, nous céderions à toute pulsion violente." (p. 286)Des réflexions de ce type rendent les thrillers de Gerritsen aussi passionnants que dérangeants, et peuvent vous poursuivre un bon moment... Canel

Canel
09/08/14
 

L'apprenti , suite logique et immédiate du chirurgien , deçoit quelque peu puisque l'effet de surprise a forcément disparu..Warren Hoyt croupit derriere les barreaux en purgeant sa peine incompressible de 523 ans de mitard , toutes taxes comprises et v'la ti pas que de nouveaux crimes sont perpétrés et rappellent etrangement le modus operandi du maitre es scalpel ! Un copycat qui , a la difference de son mentor , s'attaque desormais a des couples ! Autre probleme de taille venant legerement compliquer l'enquete de Rizzoli , l'evasion de Hoyt bien décidé a rejoindre son éleve afin d'associer leurs talents respectifs !C'est une nouvelle Rizzoli que l'on decouvre , plus fragile , plus humaine car faillible dans cette enquete . Autre personnage des plus interessants faisant son apparition pour revenir regulierement par la suite , le docteur Maura Isles surnommée a juste titre " la reine des morts " de par sa profession de légiste . Personnage a l'apparence froide et peu expansive mais qui se révelera beaucoup plus complexe au travers d' enquetes ulterieures.Le seul petit bémol concerne justement ses autopsies , un peu trop pointues a mon gout (meme chez Derrick , ils n'allaient pas aussi loin ! ) mais rien de rédhibitoire..L'ecriture au scalpel permet de passer outre ces quelques réticences pour , une nouvelle fois , profiter d'un tres bon moment de lecture !L'apprenti , deux pour le prix d'un !

TurnThePage
13/11/13
 

Fan de policiers, qui sont les romans de mes premières amours, c’est naturellement que je suis également pas mal de séries policières télévisées. Quand j’ai vu qu’une nouvelle arrivait sur France 2, Rizzoli et Isle, j’en ai parlé à Mycoton qui m’a appris que cette série était tirée de livres. Ni une ni deux, j’ai voulu les découvrir en même temps que la série.Rizzoli est lieutenant dans la police criminelle de Boston. C’est la seule femme du service et elle doit s’affirmer plus que les autres pour faire ses preuves. Elle se débrouille d’ailleurs plutôt bien. Jusqu’à ce que des crimes soient commis avec pas mal de similitudes avec ceux du chirurgien qui sévissait l’année dernière et qui lui avait donné pas mal de fil à retordre, jusqu’à atteindre à sa vie. En plus de mener l’enquête, Rizzoli doit affronter ses peurs les plus profondes.J’ai beaucoup aimé cette lecture. Je me suis de suite attachée au personnage de Rizzoli. Elle n’est pas très orginale finalement, c’est une femmes forte dans un monde exclusivement masculin qui doit prouver deux fois plus que les autres qu’elle est capable, tout en cachant ses faiblesses. Ce genre de personnage est courant dans les romans policiers ou dans ceux d’urban fantasy. Mais j’ai particulièrement aimé son langage cru et sa façon d’aller droit au but dans faire de jeu de jambes. Elle est aussi un peu agaçante parfois, je trouve qu’elle en fait trop dans certaines situations, mais on ne peut pas lui retirer son sens de l’observation et de la déduction. C’est une excellente enquêtrice qui se laisse parfois emporter par ses sentiments et ses réactions impulsives.L’enquête est originale aussi, je ne vais pas trop vous en dévoiler, moi même j’en savais déjà pas mal pour avoir vu le premier épisode de la série TV. Mais l’auteur arrive à faire une suite originale à son premier roman Le chirurgien, arrivant à mêler rebondissement et suspense le tout saupoudrer d’une ambiance sombre.Le titre de la série télévisée est Rizzoli et Isle, les deux héroïnes étant amies et menant l’enquête ensemble. Il n’en est pas de même dans le roman. Isle est médecin légiste dans les deux, mais on la croise à peine dans le roman, celui-ci étant accès plus sur Rizzoli. Mais mes sources m’ont assurée que cela évoluait au fils des tomes.En résumé, cette lecture fut très agréable, et je pense que je vais continuer la lecture des livres, comme je continue à suivre la série. Muti

mutinelle
25/03/13
 

Format

  • Hauteur : 22.60 cm
  • Largeur : 14.10 cm
  • Poids : 0.41 kg
  • Langage original : ANGLAIS
  • Traducteur : JACQUES MARTINACHE

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition