L'apprenti d'araluen t.1 ; l'ordre des rodeurs

FLANAGAN, JOHN

EDITEUR : HACHETTE ROMANS
DATE DE PARUTION : 14/02/07
LES NOTES :

à partir de
5,99 €
nos libraires ont adoré l'apprenti d'araluen t.1 ; l'ordre des rodeurs
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Will rêvait de devenir chevalier, comme son père. Mais c'est un tout autre destin qui lui est réservé : le voici apprenti auprès de Halt, un rôdeur aux pouvoirs extraordinaires, défenseur du royaume. L'apprentissage
de l'art du combat s'avère difficile mais passionnant. Il ne va d'ailleurs pas tarder à servir car Will et Halt ont pour mission d'empêcher l'assassinat du roi, menacé par Morgarath et ses créatures diaboliques.
Will est un jeune garçon malingre qui passe inaperçu mais qui rêve de devenir chevalier comme son père.
Il sera pourtant "rôdeur" choisi par le sombre Halt au service du royaume d'Araluen.
Pour lutter contre le noir seigneur et baron félon il devra apprendre la magie et l'art de la dissimulation.
Ce premier volume met en place les personnages qui entrainent le jeune lecteur dans des aventures fantastiques et passionnantes.
Pour les jeunes lecteurs a partir de 10 ans.

anne-marie (béthune)
Will est un jeune garçon malingre qui passe inaperçu mais qui rêve de devenir chevalier comme son père.
Il sera pourtant "rôdeur" choisi par le sombre Halt au service du royaume d'Araluen.
Pour lutter contre le noir seigneur et baron félon il devra apprendre la magie et l'art de la dissimulation.
Ce premier volume met en place les personnages qui entrainent le jeune lecteur dans des aventures fantastiques et passionnantes.
Pour les jeunes lecteurs a partir de 10 ans.
Anne-Marie ,
Librairie
(Béthune)
12 personnes en parlent

Dans ce premier tome de la série « L’Apprenti d’Araluen », nous faisons connaissance avec cinq adolescents orphelins, recueillis par un Baron, seigneur d’une contrée faisant partie d’un royaume qui, pour le moment, vit en paix. Chacun de ces 5 adolescents va être choisi pour devenir apprenti d’un maître dans son domaine (cuisinier, scribe par exemple). Will, notre jeune héros est choisi par le maître Rôdeur Halt, alors qu’il aurait voulu être guerrier ! Il comprend au fil des jours qu’il est fait pour ce « métier d’espion » et les aventures qu’il va vivre vont le conforter dans cette idée.Tous les ingrédients d’une aventure de Fantasy sont présents : châteaux, royaume à défendre, chevaliers, ambiance moyenâgeuse avec mystères et monstres… J’ai bien aimé ce livre et j’ai mis peu de temps à le lire (3 soirs) car on a, très vite, envie de continuer, malgré l’heure tardive. Les personnages sont sympathiques. On voudrait bien savoir, comme le jeune héros, quelle personnalité se cache derrière un Rôdeur, quel est son rôle dans cette société. Le rythme est limpide, agréable, les moments de suspens sont bien amenés. Le mystère de la naissance de Will reste présent et ne sera dévoilé qu’à la fin du livre. Il y a aussi de la bonne humeur, de l’humour et aussi quelques rivalités de personnes et la morale triomphe toujours. Les descriptions sont bien faites. Elles ne sont pas superflues et on rentre ainsi vraiment dans l’histoire, s’attachant à ce jeune apprenti et à son maître qui parait sévère, mais qui tient beaucoup à Will. L’histoire ne nous montre pas beaucoup les « méchants » mais je pense que les tomes suivants vont développer cette partie. Parmi les autres orphelins de l’âge de Will, seul Horace, apprenti guerrier fait, un moment, partie de l’histoire. J’aurais aimé le voir intervenir plus dans l’histoire, surtout à la fin. La vie des autres est laissée dans l’ombre, ce qui est dommage. Il n’y a dans ce roman que quelques animaux, fabuleux ou non, à combattre. Finalement, les batailles ne sont pas essentielles, c’est l’apprentissage de la vie, l’entrée dans l’âge adulte et les réactions des personnages face aux difficultés qui priment. Le style n’est pas trop compliqué et s’adaptera facilement à des lecteurs adolescents qui pourront s’identifier aux héros.Note : 15/20

Akajou
22/05/11
 

Je l'ai lu pendant une grosse période de maladie et gratuitement en plus à l'occasion d'une opération de l'éditeur et j"ai adoré. J'ai constaté une similitude avec un peu l'assassin royal pour l'aspect un peu rodeur et le héros abandonée perdue. Je suis fan de ce registre je n'ai lu que le premier je ne peux donc pas juger pour toute la série mais ce tome promet une très bonne série.Il s'agit d'une relecture de ce tome puisque je ne me souvenais plus de l'histoire et je l'avais lu gratuitement.Du coup, je n'ai pas de surprise même si certains détails étaient flous je connaissais un peu l'histoire.L'intrigue de ce livre je pense plaira aux fans des chevaliers d'émeraude et de l'assassin royal car on y trouve des similitudes comme l'exclusion du personnage principal qui se sent perdu et chaque personnage suit une formation tout comme dans les chevaliers d'émeraude. Après, pour l'instant il ne faut pas vous attendre à une action non stop ça pose juste les bases de l'histoire mais s'arrête à un moment qui laisse supposer un très bon second tome.Mais cette saga reste à un public autant ados qu'adulte car les personnages ne sont pas immatures ils font face à des situations dangereuse du coup ils grandissent plus vite.Concernant, la mythologie elle est vraiment inventé même si les wargals peuvent faire penser à d'autres créatures qui sont similaires à elles.Le plus de ce tome c'est que le héros n'est pas le plus costaud ni n'a pas de pouvoirs spéciaux il est juste très intelligent et agile. Il se sort de situation de crise grâce ses capacités ce qui le rend d'autant plus intéressant.Le personnage d'horace est un petit crétin au début qui ne cherche que la bagarre mais il se ressaisit à la fin du tome.Les autres sont plus inexistant on ne connait pas grand chose sur eux pour l'instant mais je pense qu'après ils auront un rôle plus important à jouer.Je trouve le tout vraiment bien penser est surtout on ne trouve pas de longueur tout est bien écrit et maitrisé pour nous amener à une révélation de halt.

sangar26
29/12/15
 

Un sympathique roman de fantasy jeunesse. Will ne voulait pas devenir rôdeur et assume peu à peu son futur rôle tout au long du roman sans prendre la grosse tête malgré ses exploits. Je n'ai pas ressenti de longueur pendant ma lecture et le livre n'a tenu que deux jours, j'ai hâte de savoir la suite et les tomes 2, 3 et 4 ont déjà rejoint ma PAL. Il reste beaucoup de mystères à éclaircir (bien que l'intrigue soit assez classique avec un grand méchant qui veut se venger d'avoir été puni pour une guerre qu'il a lui-même provoqué) notamment sur la mère de Will dont on ne connait même pas le prénom alors qu'il y a quelques anecdotes sur son père. L'alternance des points de vue permet de ne pas oublier les autres apprentis avec lesquels Will a passé son enfance mais il n'y en à qu'un seul, j'aurais bien aimé voir comment se débrouillaient aussi les filles dans leur apprentissage. La relation entre Will et Halt évolue doucement mais surement, peut-être vers une relation plus père/fils que mentor ? La plume est fluide et a pu me faire stresser en même temps que Will lors de ses angoisses et me rendre heureuse en même temps que lui. J'ai ressenti des émotions à la lecture et c'est ce que j'attend d'un bon roman.Bref une bonne lecture pour moi.

Lysandre
03/05/15
 

J'avais quelques réticences à débuter cette saga, j'avais peur que ça ressemble à l'épouvanteur que j'ai adoré ou que ce soit trop jeunesse. Mais pas du tout. C'est un premier tome et malgré cela on rentre dans l'histoire superbement bien, il y a de l'action et les personnages sont extra.Ce premier tome fût une bonne découverte.

Lectriceaddict
15/06/13
 

J'ai eu la chance de recevoir ce premier tome de L'Apprenti d'Araluen grâce aux Editions Hachette, que je remercie du fond du coeur. Si tôt reçu, si tôt lu.J'avais quelques appréhensions concernant cette saga car j'avais peur que cela ressemble à la saga L'Epouvanteur, la notion d'apprenti et le fait que le personnage ait une capuche sur la couverture m'a fait pensé à cette série. Cependant, malgré quelques ressemblances, cela ne m'a pas dérangée car ce n'est pas du tout un copier-coller et il existe énormément de différences entre ces deux sagas.Je m'attendais à ce que ce premier tome soit long, c'est un premier tome et comme tout premier tome, il faut mettre en place l'histoire, présenter les personnages... et j'ai été étonnamment surprise qu'il y ait autant d'actions. On ne s'ennuie absolument pas. L'histoire est très bien écrite et très prenante.Concernant les personnages, on s'y attache sans peine. Le personnage principal, Will, est un garçon attachant de part son passé pas si facile, sa timidité et son courage. On rencontre aussi Arth et Horace qui sont plus extravertis et se font entendre au besoin. Ces trois personnages principaux sont très différents mais se complètent. J'ai eu un petit coup de coeur pour Arth, sa répartie et son humour. J'ai beaucoup rigolé en lisant certaines de ses répliques et c'est un gros point positif pour l'histoire. Malgré cela, on n'en apprend pas énormément sur les personnages et leur passé, malgré quelques détails, et j'espère qu'on en apprendra plus par la suite, malgré que la fin nous dévoile certains éléments qui éveillent notre curiosité.J'ai beaucoup apprécié l'écriture de l'auteur, ce premier tome se lit extrêmement vite, c'est écrit assez gros et il ne fait que 330 pages (à peine). Le vocabulaire est simple à comprendre, il n'y a vraiment aucune difficulté, c'est un livre très jeunesse et très agréable à lire. De plus, les descriptions sont vraiment bien menées, on s'imagine très bien les personnages, les paysages, les actions... Je me répète mais ça rend vraiment la lecture très agréable.En conclusion, j'ai beaucoup apprécié ma lecture malgré le côté jeunesse, cela ne m'a pas dérangée mais je sais que ça peut rebuter certaines personnes. Ce tome 1 est une très bonne découverte et il me tarde de lire la suite. Instant-litteraire

Instantlitteraire
03/04/13
 

J'ai d'abord été peu entraînée par le prologue avec Morgarath -qu'on ne retrouve pas du tout après- et découragée par le volume du roman. J'ai attendu que ça se passe et le moment de la cérémonie m'a intrigué. J'ai bien aimé le personnage de Martin et ses manières brusques ainsi que le baron et son humour incompris ! J'ai bien aimé aussi les récits avec Halt, Folâtre et les entraînements tout comme les moments que passe Horace à l'école des guerriers. Je trouve dommage que l'auteur n'ait pas fait un récit plus long également sur les autres orphelins et sur la relation entre Alyss et Will. Venons-en aux combats : les meilleures parties de l'histoire ! On ne décolle plus, on lit le livre le plus vite possible tellement ça vous tient à cœur. Quand enfin le mystère sur l'identité du père de Will est levé, ça ne vous déçoit pas ! Un livre fantastique qu'on lit vite -et absolument- même malgré le poids. Ninon !

nilale
19/12/12
 

C'est un excellent livre, pas uniquement réservé aux ados ! Il est très bon, et peut plaire à nombre d'adultes !! Il n'y a pas de raison de le considérer uniquement comme un livre pour enfant !

Arfirith
20/08/12
 

Tout dans L'Ordre du Rodeur est fait pour plaire : Will est quelqu'un de courageux, d'intrépide, qui sait garder espoir mais qui souffre beaucoup du mystère qui plane sur son passé... (le truc de l'orphelin, ça marche toujours...!). Bizarrement, il n'y a pas de magie dans ce livre, mais cela ne dérange pas : on y croit d'autant plus, l'histoire est rendu terriblement crédible, rien que par cet aspect (et puis, en soit, le Moyen-Âge est une période assez mystérieuse... Pourquoi n'y aurait-il pas eu des rôdeurs pendant la guerre de 100 ans, hein ? Qui peut me le dire ?).Bref, tout ça pour dire, qu'avec un personnage central comme Will, l'histoire ne peut-être que bien.On côtoit un peu moins les autres personnages sauf Halt - le rôdeur en chef de l'histoire -, son ancien apprenti Gilan et Horace, lui aussi orphelin, mais futur Chevalier qui tient plutôt du cliché du footballeur américain (sauf qu'il aime bien les gens qui ne lui ressemble pas en plus). John Flanigan écrit vraiment très très bien. Il nous envoute totalement avec ses mots, son livre se lire d'une seule traite et très rapidement (moins d'une heure pour ces 400 pages - si ça ce n'est pas une preuve ! - Remarque, venant de moi, non cela n'en est pas une...).C'est un livre jeunesse, du coup, le vocabulaire est assez simple, sans chichi et je dois bien avouer que c'est vraiment très agréable ! Il a à peu près le même style d'écriture ( et le même univers) que Joseph Delaney avec sa série L'épouvanteur ou encore Pierre Bottero avec Le Pacte des Marchombres, cependant ils ne se recoupent pas...Une fois le livre reposé, on n'a plus qu'une seule hâte : découvrir le tome suivant ! Mon père s'est précipité sur L'Ordre des Rôdeurs dès sa reception et il l'a adoré (il a dit "c'est pas mal" mais une fois traduit par mes soins ça devient "hyper mega trop cool", par exemple il dit - mais ça n'a rien à voir - que Nathalie Portman "est pas mal", ça veut bien tout dire, hein ?!).Je dois dire que je suis totalement d'accord avec lui. Pour une fois, je n'ai pas trouvé une seule fausse note à un livre, c'est qu'il doit vraiment être très réussit !Lisez le, vous verrez bien ! ;)

MademoiselleLuna
26/10/11
 

L'apprenti d'Araluen de John FlanaganC'est une série de roman jeunesse, dans univers de fantasy, dont l'univers s'inspire du Royaume-uni. On y suis les aventures d'un jeune orphelin, pupille du seigneur local, qui rêve de chevalerie. Mais le destin semble en avoir décidé autrement, car il se retrouve l'apprenti d'un personnage énigmatique, le Rôdeur du domaine.Suite à ma lecture du premier volume, cette histoire très classique me semble réunir tout ce qui fait le succès du genre. Un jeune homme ordinaire destiné à devenir un héros, l'apprentissage, l'amitié, la romance et bien sur, l'aventure et les batailles épiques. Un roman sympathique, bien que manquant d'originalité, même si le héros est ici un personnage un peu éloigné de l’archétype habituel, ce n'est plus rare depuis L'Assassin Royal de Robin Hobb, roman adulte sur le même principe.Un roman pour tous les ados ou les adultes amateurs du genre, qui souhaitent passer un agréable moment de détente avec une lecture rapide, mais n'ayant pas peur de s'embarquer pour une série car il y a déjà 6 tomes.

Fyrinn
23/05/11
 

Etant fan de fantasy, j'ai postulé pour recevoir ce livre lorsque Livraddict l'a proposé en partenariat avec Hachette.L'univers médiéval planté dans ce tome 1 fait honneur au genre: les chevaliers constituent la force guerrière du royaume d'Araluen, de même qu'un ordre original, l'ordre des Rôdeurs. Ces derniers sont spécialisés dans la recherche et la transmission des informations et pour cela, ils utilisent leurs capacités à ne pas se faire remarquer.Ils vont devoir les mettre à contribution pour lutter contre des êtres malfaisants, les Wargals et les Kalkaras, deux espèces différentes qui servent un humain, Morgarath, un baron qui n'a d'autre désir que de prendre possession du royaume par tous les moyens.L'intrigue est donc assez classique. Mais il s'agit également du premier tome d'une saga qui en compte dix à ce jour (six ont d'ores et déjà été publiés en France). Ici, l'auteur plante surtout le décor. C'est ainsi que pendant les deux tiers du livre, on assiste à l'apprentissage de Will et on découvre les techniques utilisées par son ordre.Les personnages sont attachants, à commencer par ce dernier, qui se transforme au fur et à mesure de son apprentissage en un homme sûr de lui et confiant. Plusieurs fois le lecteur est témoin de son courage, de sa détermination. Il sait aussi faire preuve d'esprit de déduction, une qualité essentielle pour être un Rôdeur.J'ai également beaucoup apprécié les valeurs véhiculés par Halt, le vieux Rôdeur. Outre le courage, il prône l'honnêteté et l'équité en toutes choses.Enfin, j'ai beaucoup apprécié Horace. Je pense que ce personnage va gagner en consistance dans les tomes à venir.Bilan J'ai beaucoup apprécié cette lecture que j'ai rapidement dévoré, bien que je l'ai lu pendant la semaine. Les pages se tournent toutes seules et on n'a qu'une envie savoir ce qu'il va advenir de Will. Je vais donc rapidement me procurer la suite.

scor13
30/03/11
 

Un bon livre pour les jeunes ados, avec un héros attachant qui ne paye pas de mine mais qui va se révéler très courageux. Un scénario classique en somme, mais efficace.

Alexandraaa
06/03/11
 

L'Apprenti d'Araluen est une bonne série de fantasy classique. On se trouve dans une société semi féodale, agrémenté de crétures fantastique. Mais il n'y a pas de magie ou de magicien. Les rodeurs font penser à Aragorn. Ce sont en quelque sorte des espions qui veillent sur le royaume. Une série très agréable. mini pouce06

minipouce06
14/12/10
 

Format

  • Hauteur : 21.50 cm
  • Largeur : 13.50 cm
  • Poids : 0.49 kg
  • Langage original : ANGLAIS (AUSTRALIE)
  • Traducteur : BLANDINE LONGRE

Dans la même catégorie