L'architecture moderne en france t.3 de la croissa

MONNIER, GERARD

livre l'architecture moderne en france t.3 de la croissa
EDITEUR : PICARD
DATE DE PARUTION : 11/07/00
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
38,60 €

SYNOPSIS :

Des édifices en nombre, en masse, qui au terme de trente années d'intense activité, logent une population croissante, équipent les villes, les périphéries, renouvellent les lieux de travail, les espaces de la distribution, des transports, des loisirs. Des procédés de construction bouleversés par l'industrialisation. bref, dans ses formes bâties, la croissance. la période commence, entre 1967 et 1973, par de fortes innovations typologiques et techniques, et par des ruptures historiques : la formation des architectes quitte l'ecole des beaux-arts, tandis que s'achève le système académique d'accès à la commande publique. après l'impact de la crise pétrolière et industrielle de 1973, effondrement de la production de logements, reconstruction des institutions de l'architecture et critiques de la modernité ne sont pas sans rapport avec les effets de la fin de la croissance. Mais l'engagement de l'état, dans les nouvelles orientations de l'architecture, tout au long de la période, est le fait marquant. l'action patiente et lucide de plusieurs hauts fonctionnaires, parvient, entre 1967 et le début des années 1980, à imposer pour les commandes de l'état une politique de la qualité. depuis 1980, des maîtres d'ouvrage
attentifs ou même enthousiastes, et l'exemplarité affichée par les " grands travaux ", entraînent la conviction d'un renouveau en france de l'architecture, qui prend une place nouvelle dans les missions du secteur public comme dans les enjeux des entreprises. Marquée par de violentes péripéties idéologiques et par le renouvellement des hommes, et aussi des programmes et des procédures - la décentralisation et les concours - cette période a une unité dans les édifices. cette longue séquence est en effet dominée par des " oeuvres singulières ", doublement singulières : parce qu'elles sont en général des équipements plus ou moins bien insérés dans le tissu existant, et parce qu'elles sont souvent marquées par la nouvelle compétition consécutive au bouleversement de l'accès à la commande. Cette étude est la première approche historique de l'activité d'architecture dans cette période récente, lorsque la procédure généralisée des concours conduit à l'émergence d'une nouvelle génération de chefs de file, interprètes d'une nouvelle modernité, dans une gamme qui va des actuelles approches technologiques à la production d'une esthétique de l'architecture publique et à la réhabilitation comme création.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 24.00 cm
  • Largeur : 17.00 cm
  • Poids : 0.86 kg