L'assassin royal t.4 ; le poison de la vengeance

HOBB, ROBIN

EDITEUR : J'AI LU
DATE DE PARUTION : 18/06/02
LES NOTES :

à partir de
8,10 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Les Piratés, de plus en plus audacieux et téméraires, ont commencé leur invasion dévastatrice. Royal le fourbe, après avoir assassiné le souverain légitime, est monté sur le trône des Six-Duchés. Avec son entourage, le làche usurpateur s'est replié à l'intérieur des terres, dans son fief natal, certain de ne plus être inquiété par Fitz-chevalerie, son ennemi intime,
qu'il croit mort. Grossière erreur, car le jeune bâtard, retiré loin de la Cour, caché, est toujours vivant. Bien décidé à se venger. Mais il lui faut d'abord réapprendre à vivre, sous la patiente égide de Burrich et d'Umbre. Et choisir sa voie : celle de la civilisation... ou celle d'une empathie plus forte que jamais, grâce au pouvoir du Vif, avec oeil-de-Nuit ?
2 personnes en parlent

Au vu de la fin du troisième tome et du titre de cette suite, je m'attendais à roman rempli d'action. Finalement, ce volume est totalement différent : l'auteur se concentre sur Fitz et sur ses sentiments face à tout ce qui lui arrive depuis un certain temps.Forcément, ce tome introspectif est beaucoup plus calme quoique finalement, on ne s'ennuie pas, loin de là et on en apprend beaucoup plus sur Fitz que lors des 3 premiers tomes réunis.

RizDeuxZzZ
05/06/15
 

Fitzchevalerie laissé pour mort par Royal réussit, grâce a Umbre et Burrich, a revenir a la vie. Mais cette résurrection a un prix et ce prix est difficile a payer. Fitzchevalerie doit réapprendre a vivre et choisir entre le retour chez les hommes ou retourner a l'état sauvage. Pour cela il peut compter sur le soutien de son ami Burrich qui veille sur lui. Mais soucieux d'indépendance Fitzchevaleire décide de couper les ponts avec ses amis et réaliser sa vengeance : tuer l'usurpateur Royal.Après un tome précédent plein de bruits et de fureur dans lequel le héros avait laissé beaucoup de plumes, Voici un tome beaucoup plus introspectif où l'on assiste a la reconstruction physique et morale de Fitzchevalerie. Un épisode charnière qui sert de jonction et dans lequel on voit le héros vouloir prendre plus d'indépendance et se détacher de son passé. Une sorte de loup solitaire qui réclame vengeance coûte que coûte et qui fait passer l'intérêt personnel avant l'intérêt collectif. L'auteure en profite pour nous sortir de Castelcerf en nous faisant découvrir les autres états des six-duchés. Un épisode moins frénétique et plus posé que les précédents qui marque une rupture dans la saga.Une baisse de rythme voulue comme une respiration avant de nous replonger dans l'action. Il n'en reste pas moins que cet épisode apporte son lot d'émotion et de rebondissements. Pas le meilleur épisode de la saga mais un épisode dont l'utilité est indéniable, une sorte de passerelle obligatoire pour nous transporter vers d'autres sommets. Le style est toujours aussi agréable a lire et nous donne toujours l'envie de connaître la suite des aventures de ce héros qui vient de quitter l'adolescence pour l'âge adulte. A suivre.

Zembla
10/10/13
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.19 kg