L'assassin royal t.3 ; la nef du crepuscule

HOBB, ROBIN

EDITEUR : BAAM
DATE DE PARUTION : 06/10/08
LES NOTES :

à partir de
8,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

La flotte du Prince Vérité est enfin prête à aller affronter les Pirates rouges. À bord de chaque navire : un artiseur du clan Galen. Fitz croit son talent limité par rapport à celui de ses anciens camarades... Mais si leur magie se retournait contre lui ? Devant l'échec relatif de sa flotte, Vérité n'a plus le choix : il doit aller chercher l'aide des Anciens, figures
mythiques dont personne n'est sûr de l'existence. Royal voit là une parfaite opportunité pour s'emparer du trône. Un seul obstacle se dresse entre lui et son objectif : le roi Subtil. Parviendra-t-il à s'en débarrasser ? Fitz trouvera-til les ressources pour protéger ce souverain qui, pour d'obscures raisons, refuse de lui accorder la main de sa bien-aimée Molly ?
3 personnes en parlent

Encore une fois on a beaucoup de « Molly Molly Molly », sachant que cette fille est une insupportable peste ingrate et égoïste, des fois c’était dur de la supporter. Un passage a même failli me faire jeter le livre par la fenêtre tellement je la hais. Mais finalement c’était supportable, surtout grâce à Fou, parce que Fou est absolument génial. Fitz peut se montrer assez chiant et ingrat, mais même si plus d’une fois je me suis dis « mais qu’il est con », ben je l’aime quand même. Puis j’aime pas mal des persos qui gravitent autour de lui, la reine Kettricken, Burrich, Patience, Umbre, Oeil-de-Nuit. A mon avis ce sont ces personnages qui font que j’aime beaucoup le livre, les relations qu’ils ont avec Fitz. Le livre en lui-même est un page turner. On stress pas mal en lisant, j’avoue que je ne savais pas la plupart du temps comment tout allait tourner et j’avais très très peur que tout se termine très mal. C’est encore un tome très prenant, plus entraînant que le deuxième, il se passe beaucoup plus de choses, il y a bien plus de rebondissements, de remises en question. Un révélation notamment m’a fait m’en vouloir genre « mais pourquoi j’ai pas compris », j’étais un peu vexée de m’être laissé berner. Je déteste Royal évidemment, encore une fois, il n’est pas fait pour être aimé. Ici il prend de plus en plus d’importance, et plus d’une fois j’aurais voulu lui faire ravaler son sourire. Vérité est vraiment plus attachant que dans le tome 2, là, c’est vrai que sa décision de partir peut paraître complètement folle, mais j’ai envie de croire en lui. Dommage que ce soit l’occasion pour Royal de foutre un peu plus le bordel.Les Pirates Rouges restent sans pitié, mais pareil de ce côté on en apprend plus également, mais ce qu’on apprend donne envie d’en savoir plus à ce propos.Encore une fois le lien de Fitz et Fou m’a fait gagatiser comme c’est pas permis et je l’adore.Et puis la fin est assez dure, mais j’ai réussi à passer le cape sans être trop triste. J’ai plutôt hâte de lire la suite. Même si je pense me lire directement les intégraux en entier à partir de maintenant.

lasurvolte
26/02/16
 

Tout au long du livre, l'intrigue prend forme, puis des bouleversements arrivent. Robin Hobb signe là un tome majestueux, peut-être aussi bon que le premier, en tous cas bien meilleur, à mon goût que le deuxième. Elle a conservé ces points forts avec des descriptions souples, une narration entrecoupée de petites introductions, et nous entraîne, encore et toujours dans l'esprit de Fitz. Les chroniques postée ici sont de courts extraits... les véritables articles sont sur le blog !

nanet
10/06/13
 

Avant tout, je tiens à préciser que j'ai laissé passer 6-7 mois entre le tome 2 et celui-ci, et c'était une erreur de ma part.J'ai eu un peu de mal à m'y remettre, je n'arrivais plus vraiment à situer certains personnages, comme Patience, et c'est après avoir lu plus de la moitié que je me suis souvenue, grace à l'auteur, que c'était la femme de Chevalerie, et donc la "belle mère" de Fitz! Le livre est réparti en 18 chapitres. J'ai trouvé le premier un peu trop long, on retrouve Fitz à Castelcerf, en train de combattre les Pirates Rouges sur les navires du Roi, tout en artisant avec Vérité pour repousser les ennemis. Les attaques sont de plus en plus fréquentes et Castelcerf ne sait comment s'en sortir sans séquelle et sans s'avouer vaincu. Vérité décide d'aller trouver les Anciens dans les montagnes afin de leur demander une aide ultime. J'avoue que j'espèrais voir Fitz partir au côté de Vérité, mais que nenni. Il reste à Castelcerf pour assister Kettrichen (je l'adore) et Subtil, dont il est toujours l'homme lige. Subtil est de plus en plus sénile, et drogué afin d'apaiser ses douleurs. On apercevra quand même son grand pouvoir d'Art dans ce tome, et ce à son détriment. Je ne peux m'empêcher de penser à Theoden et Grima dans le seigneur des Anneaux. A chaque passage, j'espèrais que le roi se réveillerait de son envoutement, mais il est vraiment malade et affaibli...Royal complote, tente de renverser le royaume en l'appauvrissant et en détournant les missives des autres peuples. Il est cruel, arrogant, insupportable! Robin Hobb arrive vraiment à nous le faire détester.Fitz est victime de son destin. Il va devoir choisir entre amour et fidélité à son Roi. Molly se révèle être une femme de caractère, on a de la peine pour elle mais j'espère qu'elle s'en sortira.J'étais déçue de ne pas voir plus souvent Vérité, un personnage que j'apprécie. On en apprend plus sur Umbre et Burrich.La tension monte crescendo, et j'avais du mal à lacher prise sur le livre. Je suis un peu restée sur ma faim dans ce tome, et suis surprise de la façon dont Robin Hobb l'achève. Je ne vois pas trop d'avenir pour Fitz, et pourtant, il y a encore 9 tomes derrière ça, donc cela veut dire qu'il va rebondir et les gens accepteront probablement son Vif. On termine quand même ce tome en se posant de nombreuses questions (Où sont passés certains personnages, qu'est il arrivé à Vérité, trouvera-t-il les Anciens? Que deviendra Fitz, etc etc...)

Ptitelfe
12/09/11
 

Format

  • Hauteur : 20.00 cm
  • Largeur : 13.00 cm
  • Poids : 0.51 kg
  • Langage original : ANGLAIS

Dans la même catégorie