L'atlantide

BENOIT, PIERRE

livre l'atlantide
EDITEUR : ALBIN MICHEL
DATE DE PARUTION : 04/02/93
LES NOTES :

à partir de
15,00 €

SYNOPSIS :

L'Atlantide, l'énigmatique chef-d'oeuvre de Pierre Benoit, fascine, depuis sa parution au lendemain de la première guerre mondiale, les lecteurs du monde entier. C'est un des romans mythiques du XXe siècle qui mêle histoire et légende, aventure et passions dans un récit d'amour et de mort où deux officiers français découvrent une cité chimérique
au coeur du Sahara. Lâ, vit la dernière des Atlantes, la troublante Antinéa, petite fille de Neptune, barbare et voluptueuse, d'une beauté irréelle à laquelle nul homme n'a jamais résisté... L'Atlantide, et sa trop belle reine, qui a inspiré tant de metteurs en scène, au cinéma comme au théâtre, n'a pas fini de nous envoûter .
4 personnes en parlent

Lu vers 11/13 ans cette histoire m’avait fait une forte impression. Exotisme et mystère, amour et mort, ce court roman, furtif comme un mirage en plein désert, se lit d’une traite. Je ne me souvenais pas de sa briéveté, et c’est le seul point qui me déçoit à la relecture, je l’aurais voulu plus long. Mais quelle joie de le relire !

un flyer
13/02/09

Au début du XXème siècle, un militaire en poste près du Sahara raconte à l'un de ses collègues ses aventures passées. Il fut prisonnier d'Antinéa, petite-fille de Neptune, dont la présence envoûtante conduit les hommes qui la voient à tout renier. le narrateur ne tombe jamais dans l'autosatisfaction ou le nombrilisme et son récit est précis. J'ai beaucoup apprécié cet ouvrage, notamment en raison de l'écriture. L'histoire m'a un peu rappelé le roman de John Darton, "Neandertal", plus récent et relevant nettement du genre science-fiction, récit que j'avais particulièrement aimé aussi... Apikrus

Apikrus
04/06/13
 

Souvenir de lecture de jeunesse, ce roman m'a laissé en tête un parfum d'envoutantes aventures exotiques.Au cours d'une exploration dans le Sahara, deux officiers français, les capitaines de Saint-Avit et Morhange sont capturés et se retrouvent dans un palais merveilleux...Ils sont les prisonniers d'une femme, Antinéa, petite fille de Neptune, dernière descendante des Atlantes...Ce roman , un peu long à démarrer, se révèle riches en de péripéties, l'atmosphère , mystérieuse et envoûtante, contribue au dépaysement.Un classique à transmettre !

dvan
07/03/13
 

Roman publié après la Première guerre mondiale, dans une France qui avait besoin d'oublier, l'Atlantide a eu un grand succès.Lorsque l'on commence le roman, ça sent la poussière. Poussière du désert, poussière du style. Car Pierre Benoit nous livre un récit oscillant entre r&alité et légende, un récit qui est parsemé de références littéraires, théologiques, philosophiques qui vont de l'Antiquité à la fin du XIX° siècle. Ces références donnent un côté suranné au roman et une atmosphère d'érudition.Il ne faut pas s'attendre à des évènements fracassants dans ce roman. Ce n'est pas le suspense qui fait le roman mais plutôt l'atmosphère, l'ambiance de mystère, d'exotisme, d'érotisme. Car le personnage d'Antinéa, le personnage qui rend l'Atlantide, fait tourner la tête de tous les hommes qui arrivent jusqu'à son royaume, que ce soit par sa beauté fatale ou son intelligence. Descendante de Neptune, Antinéa a décidé de venger les femmes bafouées par les hommes. Elle séduit ceux qui arrivent jusqu'à elle, s'en lasse puis les momifie dans un métal précieux.C'est une lecture qui m'a fait penser à un certain cinéma où l'on privilégie l’extraordinaire par rapport au réalisme.

Chiwi
07/01/13
 

Format

  • Hauteur : 22.50 cm
  • Largeur : 14.50 cm
  • Poids : 0.32 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition