Le cycle de la fondation t.2 ; l'aube de fondation

ASIMOV, ISAAC

EDITEUR : POCKET
DATE DE PARUTION : 16/08/05
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
7,80 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

L'univers uni, c'est fini. L'Empire galactique se désagrège. Trente mille ans de chaos sont au programme. Et moi, j'en ai trop
fait et je suis las. Oui, je m'appelle Hari Seldon et je vois que ce nom vous dit quelque chose. Tout ce que j'ai fait, c'est
1 personne en parle

J’ai choisi de lire le cycle dans l’ordre chronologique, en commençant donc par Prélude à Fondation et L’aube de Fondation. Et j’ai adoré ces deux premiers tomes, que j’ai lus presque d’une traite tant j’étais captivée par l’histoire de Hari Seldon et de son élaboration de la psycho-histoire dont les prédictions mèneront à la création des deux Fondations.J’ai eu en revanche beaucoup plus de mal avec les trois tomes originels. Dans ces romans, on saute en effet d’une époque à l’autre et d’un groupe de personnages à un autre, ce qui fait qu’il m’a été plus difficile d’entrer dans l’histoire et de m’attacher à ses multiples protagonistes. Cette progression elliptique peut s’expliquer par le fait que Fondation, Fondation et Empire, et Seconde Fondation étaient au départ une série de nouvelles destinées à être publiées dans un magazine de science-fiction et qui n’ont été réunies sous forme de romans que quelques années plus tard.De plus, les intrigues, souvent politiques ou militaires, m’ont parfois carrément ennuyée, surtout dans le premier tome. Néanmoins, le mystère que constitue le personnage du Mulet ainsi que celui d’Arcadia Darell – une ado drôle et ingénieuse issue de la Première Fondation, et dont l’histoire occupe la seconde et majeure partie de Seconde Fondation – rachètent les défauts de cette trilogie !Mon enthousiasme pour ce cycle est définitivement revenu avec les deux derniers tomes, Fondation foudroyée et Terre et Fondation. Cette quête de la Terre entreprise par deux Premiers Fondateurs m’a totalement embarquée, on ne s’y ennuie pas un seul instant. De plus, on a droit à de nombreuses révélations qui répondent à des questions posées dans les précédents volumes, notamment en ce qui concerne la véritable origine du Mulet.Un seul regret toutefois : j’ai trouvé la fin du dernier tome un peu abrupte, j’aurais aimé plus de détails sur la suite des évènements ! En effet, le cycle s’achevant cinq cent ans après l’établissement du plan Seldon c’est-à-dire à mi-chemin du millénaire prévu avant l’avènement du Second Empire, on ne saura donc pas si ce dernier pourra bel et bien être fondé.

ElizabethBennet
14/03/10

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.90 cm
  • Poids : 0.23 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition