L'aube insolite

MAGNAN, PIERRE

livre l'aube insolite
EDITEUR : DENOEL
DATE DE PARUTION : 03/02/98
LES NOTES :

à partir de
18,29 €

SYNOPSIS :

Ils étaient tous autour du poêle quand il entra. Le vent d'automne dérangea la fumée de leurs pipes. Eux, devant cet homme encombré de deux valises, avec son chapeau mou et son imperméable clair, le prirent pour un monsieur. Mais, en s'avançant au milieu de la pièce et rencontrant la mère Raffin qui venait en toute hâte sur ses pieds plats, il toucha son chapeau. - Je vous demande pardon, dit-il, est-ce qu'il serait possible de voir le maire ? Pourrier
se leva. - C'est moi. Il enleva sa pipe de sa bouche. - Je parie que vous êtes le nouvel instituteur ? - Juste, dit l'homme. Ainsi Barles fait-il son entrée, à l'automne 42, dans l'unique café de Cluze, village des Hautes-Alpes perché sous la dent de Cervières. Au même moment, deux jeunes gens, l'un juif, l'autre communiste, viennent de s'échapper de la citadelle de la vallée et grimpent à travers bois, droit vers l'ancien cimetière de Cluze...
1 personne en parle

Je connaissais Pierre Magnan, récement disparu, pour les truculentes enquêtes du commissaire Laviolette, peuplées de personnages pittoresques et d’événements fantastiques, sur fond des montagnes de Haute-Provence. L'Aube insolite est d'une autre tonalité : premier roman de l'écrivain, écrit en 1946, il s'agit cette fois d'une oeuvre littéraire, et non d'un texte militant, même si l'hommage à la Résistance est bien présent. La Résistance est ici vue comme une aventure humaine et morale. L'intrigue se déroule dans un village imaginaire des Alpes, coupé du monde par la neige tout l'hiver. Un nouvel instituteur y arrive, au moment où deux prisonniers évadés, un juif et un résistant communiste se cachent dans les environs. Sous l'impulsion de l'instituteur, les hommes du village cachent les deux fuyards... La peinture de cette petite société montagnarde est un véritable chef d'oeuvre, l'auteur excelle à évoquer en quelques phrases l'ambiance du café ou de la boulangerie, à camper des caractères inoubliables, avec un sens du pittoresque et un humour affectueux que l'on retrouvera dans la suite de son oeuvre. Ainsi, les hommes s'ingénient à cacher aux femmes, trop bavardes et facilement inquiètes, la présence des deux évadés, pendant que les femmes se réunissent et débattent de l'attitude de leurs maris respectifs qui ont parlé en dormant et qu'elles veulent protéger... Juste un petit conseil pour finir : sautez l'introduction, assez longue, elle ne rend pas justice au livre !

Mariei
28/07/12
 

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.40 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition