L'automne des chimeres

KHADRA, YASMINA

livre l'automne des chimeres
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 23/06/00
LES NOTES :

à partir de
6,50 €

SYNOPSIS :

Pendant que les théoriciens traquent ailleurs la chimère, le bled brûle et les pompiers qui se proposent
d'intervenir ne sont autres que des pyromanes. Ils ont tiré la bonne carte : l'intégrisme.
3 personnes en parlent

Corruption à tous les étages "L’Automne des chimères" est le dernier tome de la trilogie de Yasmina Khadra ("Double-Blanc", "Morituri") dont le commissaire Llob est le héros dans l’Algérie des années quatre- vingt dix.Yasmina Khadra décrit un monde où le vice est partout et où aucune issue n’est possible. Vision sombre, pessimiste mais réaliste de l’Algérie des années quatre- vingt dix.

beraud@archimed.fr
29/11/15
 

Fort de ma lecture de L'attentat de Yasmina Khadra, j'ai pris cette enquête du commissaire Llob. Ce que je ne savais pas, c'est qu'il est préférable d'avoir lu les trois épisodes précédents (Le dingue au bistouri, Morituri, La part du mort) avant celui-ci ; j'ai eu du mal à me retrouver dans le foisonnement des personnages. En effet, le commissaire est à un tournant de sa vie : il profite de sa mise à pied pour faire le point, et revoit beaucoup de gens qu'il a croisés dans son existence, de sa jeunesse jusqu'à son âge actuel. Par moment, j'étais donc un peu perdu, et j'avoue que j'ai eu la tentation d'abandonner. Mais on ne laisse pas tomber un livre de Y. Khadra ! Je me suis donc motivé et je dois dire que mise à part la réserve précédente, j'ai vraiment apprécié ce livre. Il est une dénonciation de l'intégrisme, de la corruption en Algérie ; pendant les années 90, les intégristes ont tué, massacré, égorgé, provoqué une véritable guerre civile. Mais Yasmina Khadra révèle également que la classe dirigeante de l'époque était corrompue, qu'elle profitait des ces intégristes et de la terreur qu'ils inspiraient pour asseoir son pouvoir et en abuser. L'honnêteté n'avait pas cours dans les hautes sphères de la société algérienne.L'auteur fait preuve d'un vrai et profond respect et d'un attachement pour les Algériens "d'en bas", comme dirait l'autre, les citoyens lambda, qui eux, vivent et subissent les uns et les autres. Pour Y. Khadra, l'Algérie s'en sortira grâce à son peuple.L'écriture est belle et dit crûment et franchement la façon de penser des divers protagonistes ; elle va à l'essentiel. Khadra a aussi le mérite de ne pas dénoncer simplement en mettant d'un côté les méchants et de l'autre les gentils, même s'il prend position de manière claire et non équivoque. Il argumente, expose son point de vue et évite les clichés du genre : "la guerre c'est mal", "les intégristes c'est pas bien" ou encore "les politiciens" sont tous pourris.Je regrette d'être passé un peu à côté de ce livre, et pour lui rendre tout son intérêt, je dois me plonger dans les enquêtes précédentes du commissaire Llob. Yv

Lyvres
24/03/14
 

Corruption à tous les étages "L’Automne des chimères" est le dernier tome de la trilogie de Yasmina Khadra ("Double-Blanc", "Morituri") dont le commissaire Llob est le héros dans l’Algérie des années quatre- vingt dix.Yasmina Khadra décrit un monde où le vice est partout et où aucune issue n’est possible. Vision sombre, pessimiste mais réaliste de l’Algérie des années quatre- vingt dix.

Format

  • Hauteur : 17.70 cm
  • Largeur : 10.70 cm
  • Poids : 0.13 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition