L'autre ; la huitieme porte

BOTTERO, PIERRE

EDITEUR : RAGEOT
DATE DE PARUTION : 06/05/09
LES NOTES :

à partir de
6,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

huit ans ont passé. l'autre a gagné.partout dans le monde, la liberté cède à la violence, les hommes ploient sous le joug d'eqkter et de ses créatures maléfiques.alors que l'avenir devient crépuscule, une lueur d'espoir subsiste pourtant : le sang des sept familles n'est pas tari !les antiques pouvoirs vibrent toujours dans les veines d'elio, un jeune garçon qui coule une existence paisible auprès de ses parents dans un village du haut-atlas. une existence qui bascule dans le drame lorsque l'autre retrouve sa piste et s'abat sur
le village.avant d'assumer son héritage, elio, abandonné de tous, devra d'abord se débrouiller pour survivre. un récit fantastique au rythme haletant servi par une écriture généreuse et une inventivité permanente. doté de qualités physiques et intellectuelles surnaturelles, le jeune elio, altruiste et inventif, rassemble tous les talents de l'humanité pour la sauver de ses démons... le dénouement, riche de clins d'oeil à l'univers des mondes d'ewilan, ravira à la fois les amateurs de fantastique et d'héroïc-fantasy.
5 personnes en parlent

Dernier opus de la saga 'L’Autre', dans ce volume nous sommes transportés 15 ans après la fin du second volume. Natan et Shaé mène une vie secrète mais paisible dans le Haut-Atlas. Mais cette fois-ci, nous allons plus particulièrement nous intéressés à Elio, leur fiston âgé de même pas 10 ans. L’Autre a assuré sa suprématie sur le monde et doit être enrayer, il est le seul espoir de l'humanité.L'univers dans lequel nous évoluons a bien changé depuis le précédent opus. Le monde est partagé entre 5 grand dictateurs aux noms étrangement semblable et surtout aux manières de gouvernés identiques. Un régime totalitaire s'est donc mise en place, un système qui m'a beaucoup fait pensé à celui de Big Brother. Chaque citoyen est porteur d'une Bracelet IC (Identité Citoyenne) qui surveille leurs fais et geste. Chaque jour, les individus ont un quota d'heures de programme télé à voir, mais attention pas n'importe lequel : celui des programmes de propagandes où les militaires du régime en place prône de se dévouer corps et âme à leur dirigeant. C'est au travers des aventures d'Elio que nous allons découvrir peu à peu comment cet univers se construit. Je l'ai trouvé assez réussi et bien amené, voire même complètement plausible.Comme l'on se doute Elio est donc le descendant des fameuses Familles, à une exception près. Mais il est pour ainsi dire le seul. En effet, les Cogistes étaient la seule famille encore présente à cette époque, ainsi que Shaé, et les deux guides. A présent, il ne reste plus que Natan, un autre Cogiste (dont je tairais le nom pour ne pas spoiler), Shaé, Gino et Rafi. En résumé une communauté bien petite quand à l'ennemi auquel il s'attaque.L'intrigue principale tourne donc autour d'Elio, qui a pour mission de débarrasser le monde de l'Autre et plus particulièrement d'Eqkter, la seule entité qui le compose encore en vie. Pour cela le jeune garçon ne pourras compter que sur lui même (ou presque), et son idée est de découvrir ce qu'il s'est passé lors de la libération de l’Autre. Le jeune garçon part donc en quête de la fameuse Huitième Porte derrière laquelle son ennemi a dormi durant des décennies. Une quête qui les amènera dans un temple maya perdu et qui nous fera voir la fameuse scène du Prologue du premier volume sous un autre jour, où l'on nous explique ce qu'il s'est réellement produit. Un retour en arrière assez réussi et qui nous permet de boucler la boucle de cette histoire.Enfin, la Maison dans l'Ailleurs ne sera pas en reste puisqu'Elio n'aura d'autre choix que d' résider durant un temps. Un temps qu'il mettra à profit afin de nous faire découvrir un peu mieux ce qu'est la fameuse Pratum Vorax qui n'est pas si affamée que cela, et qui du coup lui sera d'une grande aide dans le futur. Une bonne surprise en soi et qui m'a beaucoup plu.Côté personnage, nous allons donc faire la connaissance d'Elio. Un jeune garçon tout ce qu'il y a de plus normal. Il a vécu un peu coupé du monde durant ses jeunes années, de ce fait il ne semble pas forcément au fait de ce qu'il s'est passé avec les dictateurs. Il ignore ce que sont réellement ses parents et du coup ce qu'il est lui-même. Mais il l'apprendra bien assez tôt et l'acceptera sans aucun difficultés. S'il est âgé de 8 ans tout juste, il n'en reste pas moins assez étonnant, puisqu'il prendra de nombreuses décisions de manières réfléchi et posée voire très mature. Mais il n'en reste pas moins un tout jeune garçon avec son innocence et sa candeur. J'ai adoré le voir tenir tête bec et oncle envers les adultes quand à l'existence des Fées.Nous allons également rencontré Eryn, une jeune demoiselle rencontrée par Elio dans la maison dans l'Ailleurs. Elle débarque de nulle part et est complètement à fond dans ses questions dès qu'on lui adresse la parole. Ce qui ne veut pas dire pour autant qu'elle ne vous écoute pas. Espiègle et très serviable, elle sera d'une grande aide pour notre jeune héros dès lors qu'il se retrouvera tout seul. Mais elle restera malgré tout assez mystérieuse : d'où vient-elle ? qu'est-elle réellement ? Nous n'auront que des réponses assez floues à ce sujet, mais elle n'en reste pas un moins un personnage adorable que l'on apprécie beaucoup retrouver au fil des pages.Autour de ces nouveaux personnages, nous allons retrouver ceux des précédents volumes pour notre plus grand plaisir qui, pour certains, seront surtout relégués au rang de personnages secondaires :- Natan & Shaé, les parents d'Elio. Ils se sont installés dans le Haut-Atlas a la fin du volume précédent et y mènent une vie paisible tout en gardant derrière l'oreille la monté du pouvoir de l'Autre. Mais ils n'oublieront pas pour autant leur mission première, et n'hésiteront pas à aider leur petit depuis l'ombre afin qu'il sorte vainqueur. Ils ont également beaucoup pris en maturité depuis l'opus précédent et réfléchissent à deux fois avant de se laisser tête baissé dans leurs aventures.- Rafi, le vieux Guide. Après avoir pris soin des deux précédents, c'est au tour de leur fiston. Toujours plein de sagesse, c'est personnage que l'on se plait toujours autant à retrouver et qui nous offrira bien des surprises afin d'aider son petit-fils de cœur dans sa mission.- Gino, le jeune Guide. Il prendra son son aile le petit garçon quand ils se retrouveront tout les deux. C'est un ami très cher sur qui Elio peut compter et qui n'hésitera pas à le suivre dans ses folies afin de veiller sur lui.- Le dernier Cogiste. Un personnage que l'on connaissait déjà et qui fera tout ce qui est en son pouvoir pour protégé celui qui peut terrasser l'autre. Une belle surprise que de le rencontrer à nouveau bien qu'on sente qu'il essai plus de se racheter qu'autre chose.Enfin, le style d'écriture de l'auteur est toujours aussi captivant. On prend beaucoup de plaisir à découvrir comment l'univers à évoluer depuis qu'on l'a connu au départ. Les aventures d'Elio se succèdent à vitesse grand V, donnant un bon rythme au récit dont on a du mal à décrocher.On reste néanmoins très intrigué par les dernières pages de l'histoire qui nous font dire que c'est bien loin d'être terminée.Au final, la saga 'L'Autre' fut une belle découverte, même si elle ne sera surement pas mon œuvre préféré de l'auteur. L'univers que l'on découvre est très riche et bien construit, le rythme de l'histoire est très haletant et l'on se plait à suivre les aventures de ces personnages si différents. Je recommande chaudement. 'Rêve ta vie en couleur'. ♥

Ethernya
07/06/13
 

Troisième et dernier opus de cette trilogie magique de l’Autre ! Cette fois c’est Elio, le fils de Nat et de Shaé qui va être le héros du livre… Huit années ont passé, Nat et Shaé vivent enfin tranquillement dans le Haut-Atlas et ont eu un fils, Elio, qui possède les pouvoirs de ses deux parents. Mais L’Autre n’est pas vaincu et c’est la partie la plus forte, Eqkter, qu’ils vont devoir combattre. Dès le départ, des soldats et d’étranges créatures s’abattent sur le village ! Elio est protégé par ses parents mais se retrouve séparé d’eux et trouve refuge dans la Maison… Cette série ce clôt magistralement par l’apparition du fils des premiers héros ! On voit qu’Elio sera le digne fils de ses parents, qu’il combattra avec acharnement et courage la dernière partie maléfique de l’Autre… Rythmé et soutenu, ce dernier opus se révèle aussi prenant que les deux premiers ! L’auteur a vraiment une plume magique et fluide qui entraîne le lecteur dans des mondes magiques et hors du temps ! Une trilogie à découvrir sans hésitation !

madoka
09/02/13
 

J’ai retrouvé Pierre Bottero avec plaisir à la rentrée avec Les âmes croisées, livre qui m’a plu et en même temps on sent qu’il aurait pu en faire plusieurs tomes mais sa mort l’a arrêté.Dans cet article, je vais vous parler de l’Autre, c’est le dernier tome d’une trilogie où le couple Shaé/Nathan, avec chacun des pouvoirs bien définis, tente de détruire l’Autre une entité maléfique divisé en trois parties (force, coeur, âme). Cette trilogie a été une lecture plaisante, le second tome étant un cran en dessous, à mon avis, facilement résolu.On retrouve Shaé et Nathan un court moment car ils se font vite attaqués par des Ims (singes) et d’autres créatures lancées par l’Autre. C’est leur fils Elio qui devra combattre la dernière partie de l’Autre, leur fils qui par le sang a les pouvoirs des six familles.Elio est au début un jeune garçon de 9 ans, vivant au milieu de l’Atlas avec Shaé, Nathan et Rafi, il est heureux. Il croit aux fées, c’est un garçon rêveur. Mais les évènements vont vite le faire évoluer vers un enfant pensant comme un adulte et même agissant en tant que tel. Gino est un Guide, sa maladresse à l’égard d’Elio est vraiment touchante. Rafi, c’est le grand-père dont tout le monde rêve : attentif, philosophe la voix de la sagesse ; on apprend enfin son âge dans ce tome ! Je ne me rappelle plus pourquoi je n’appréciais pas Barthélémy car il est un homme courageux, qui défend ses proches jusqu’au bout, un fier guerrier. Elyn, la petite fée d’Elio, semble être inoffensive alors que sous son apparence frêle elle est puissante.Au cours de ce tome, on voyage dans différentes villes : Marseille, un détour au Cameroun, un moment au Brésil avec une ancienne cité maya mystérieuse. Ces voyages ont un certain exotisme très agréable à lire, ils marquent une opposition aux évènements durs que les personnages vivent.[spoilers]A la fin, j’ai apprécié le clin d’oeil de l’auteur où il insère des personnages célèbres dans les Sept Familles : Hugo, Mozart, maître Yoda, Anakin… Le parallèle vers Ewilan est génial, imaginer le recoupement entre Ewilan et l’Autre est intéressant.

Novelenn
10/12/12
 

J'aime beaucoup Pierre Bottero mais je dois dire que cette série me plaît un peu moins que les autres de lui que j'ai eu l'occasion de lire. Il me semble que le fantastique dans ce monde qui ressemble tellement au notre me dérange un peu, mais je crois que cette semi-impassibilité tient plutôt du fait que je n'ai pas d'atomes crochus avec les deux personnages principaux : Shaé et Nathan. Cela dit, heureusement pour moi, dans ce troisième tome, on ne retrouve pas les deux adolescents, mais leur fils quelques années plus tard. Pour le coup, je dois dire que j'apprécie bien plus le fiston aux parents ! Elio leur ressemble beaucoup, mais il a ce petit truc en plus qui fait que je l'apprécie beaucoup plus que ses parents : il est à part mais a ce ce petit quelque chose qui fait que l'on ne sent plus vraiment la différence entre lui et nous, le commun des mortels.J'ai facilement oublié qu'il n'a que 9 ans, comme beaucoup de lecteurs je crois ! Ce troisième tome est bien moins enfantin que les deux premiers alors qu'au final, le héros est bien plus jeune. Sans oublier que j'ai beaucoup apprécié les questions et les thèmes abordés dans ce tome. Outre la dimension fantastique, j'ai beaucoup aimé les petits rappels à notre histoire européenne qui sont fait : j'ai eu du mal à ne pas faire de parallèles avec certains grands leaders européens... J'ai une fois de plus beaucoup apprécié l'écriture très imagée et pleine d'humour de Pierre Bottero : ce monsieur avait vraiment un talent fou ! On sent vraiment qu'il a pris beaucoup de plaisir à écrire les aventures d'Elio et c'est vraiment très agréable à lire...Je dois dire que j'ai beaucoup apprécié le guide sur les différentes familles qui nous est proposé à la fin du livre : les clins d’œil à notre "réalité" et notamment aux personnalités m'ont énormément plu !L'autre est une jolie trilogie à découvrir.

MademoiselleLuna
18/11/12
 

Commentaire sur la trilogie complète :Je me lance enfin dans l’autre trilogie de Pierre Bottero, qui, comme une partie de la quête d’Ewilan, l’action se passe dans notre monde et mets et scène deux adolescent, presque de jeunes adultes.Ces deux adolescents, Natan et Shaë, vivent sur deux continents différents mais partagent, sans le savoir, un point commun : ils sont les descendant de grandes familles aux capacités hors du commun et n’en aurait jamais eu vent sans l’attaque de l’Autre, entité malfaisante celée par les sept Familles depuis des millénaires et récemment libéré par hasard.Chaque famille possèdent un don unique, transmis de générations en générations et chacun des deux héros descend de trois de ces familles.Natan, grâce au trois Familles dont il est issue possède par les Cogistes, des réflexes et une vitalité surhumains, par les Mnésiques, une mémoire héréditaire et par les Scholiastes, une faculté d’apprentissage instantané. Shaë, par les Métamorphes, peut se changer en animal, principalement et panthère, par les Bâtisseurs, la faculté de contrôle des portes menant à la Maison, étrange bâtisse dans une autre dimension possédant une multitude de porte menant en divers endroits de la planète et des Guérisseurs, lui permettant de guérir un peu comme Wolverine.Ces pouvoirs, surtout combinés, sont extrêmement utiles aux héros, bien je trouve que cela fasse un peu surenchère.J’ai adoré les petits clins d’œils permettant de deviner que cette fameuse Maison, entourée d’une praire dévoreuse se situe en Gwendalavir.Le style de Bottero est, comme toujours, grandiose. Il est à la fois simple et direct, menant les héros tambour battant à travers toute sortes de péripéties, mais il est surtout empli d’une certaine poésie.Les personnages sont assez attachant, en particulier Rafi, le vieux Guide (la septième Famille) et sage excentrique et toujours de bons conseils.La relation entre Shaë et Natan, bien que prévisible, est émouvante en raison des innombrables obstacles se dressant entre eux et qui pourtant ne font que les rapprocher.Evidement, l’histoire est assez simple, la public ciblé est les ados, mais pourtant elle est fouillée et travaillée.Au final, j’ai beaucoup apprécié cette trilogie qui m’à permis de replonger de nouveau dans l’imaginaire magique de Pierre Bottero.J’enchaîne d’ailleurs directement avec la trilogie Les mondes d’Ewilan, acquis au même moment.

SkarnSha
16/09/12

Format

  • Hauteur : 18.00 cm
  • Largeur : 12.00 cm
  • Poids : 0.35 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie