L'eau un scandale francais

FARO A

livre l'eau un scandale francais
EDITEUR : ROCHER
DATE DE PARUTION : NC
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
9,90 €

SYNOPSIS :

Qui ne sait pas que, depuis des années, les rivières françaises et les nappes phréatiques sont polluées par les nitrates issus des engrais chimiques ou des boues d'épandage ? Ce que l'on sait moins, c'est que les autres sources de pollution sont nombreuses, graves, peut-être irréversibles comme les PCB (liquides insolubles dans l'eau, massivement utilisés des années 1930 aux années 1970 comme lubrifiants) : ainsi, la pollution thermique générée par les eaux de rejet des centrales nucléaires, ou la pollution engendrée par les médicaments que nous consommons (et que nous rejetons dans l'eau innocemment en allant aux toilettes). La promesse faite par Jacques Chirac en 1988 de rendre la Seine aux baigneurs avant 1994 n'a pas été tenue et ne le sera probablement jamais ! Aujourd'hui, Alexandre Faro, avocat spécialisé dans le traitement judiciaire des pollutions, en est arrivé à un constat alarmant sur l'état des ressources hydriques du pays. Après avoir établi le Tour de France des pollutions qui affectent durablement la ressource en eau, pour lui la conclusion s'impose : il est de plus en plus difficile d'assurer le prélèvement d'une eau de qualité destinée à un usage humain. Il met en cause sans langue de bois les politiques agricole et industrielle de la France des trente dernières
années. Mais iI explique également comment des sociétés de l'agro-chimie ont trompé les consommateurs en leur faisant croire que certains produits étaient biodégradables, alors qu'ils ne l'étaient pas et qu'ils comptent aujourd'hui parmi les premiers polluants des eaux douces. Aujourd'hui, même si des mesures d'adaptation sont prises pour améliorer l'environnement immédiat des zones de captage, l'on ne s'attaque pas aux causes profondes des pollutions des eaux. Des mesures concrètes doivent être prises et appliquées au plus vite : restrictions à l'emploi des pesticides, remplacement des détergents dans les savons et les lessives, mais surtout mise en place effective du principe « pollueur payeur » dans tous les usages agricoles. Ce combat environnemental, forcément politique, devra s'accompagner au plus vite d'une réflexion sur le statut juridique de l'eau. L'eau est-elle encore un bien commun, comme le stipule le Code de l'environnement. Ou bien est-elle, déjà, devenue une res nullius, c'est-à-dire un produit qui, n'appartenant à personne, peut être impunément capté et/ou dégradé ? L'enjeu est énorme, même dans nos pays favorisés d'un point de vue climatique ou économique, et il conditionnera à coup sûr notre avenir : et si l'eau devenait le pétrole du XXIe siècle ?
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 13.50 cm

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition