Economie de l'esclavage colonial (l')

CELIMENE/LEGRIS

livre economie de l'esclavage colonial (l')
EDITEUR : CNRS
DATE DE PARUTION : 20/11/02
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
22,30 €

SYNOPSIS :

L'économie des colonies françaises resta longtemps fondée sur le travail servile, et les esclaves favorisèrent largement, jusqu'à la première moitié du XIXe siècle, la croissance de la richesse nationale par leur travail productif. Abstraction faite du caractère idéologique des débats, les abolitionnistes se heurtèrent donc à de puissants intérêts économiques qui regroupaient colons, financiers et armateurs. Les économistes de la période classique, tels Adam Smith, Jean-Baptiste Say, Sismonde de Sismondi, Pellegrino Rossi, témoins directs du fonctionnement et de l'abolition de l'esclavage, ont formulé des questions essentielles sur sa persistance, son efficacité relative, les conditions de son déclin et la transition vers un marché
du travail libre. Curieusement, si aujourd'hui juristes, historiens, moralistes, démographes ou écrivains continuent de s'interroger sur l'origine, les causes et les conséquences du travail servile, cette problématique ne retient plus guère l'attention des économistes français. C'est pourquoi les auteurs de cet ouvrage reviennent sur les positions des penseurs préclassiques et classiques et apportent, à l'aide d'outils analytiques récents, de nouvelles réponses aux débats anciens. Grâce à l'étude des fondements de l'institution du travail servile, de l'histoire des idées économiques et de l'histoire des faits industriels, cet ouvrage est le premier qui propose une vision aussi complète de l'esclavage comparé au travail salarié.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 24.10 cm
  • Largeur : 15.50 cm
  • Poids : 0.32 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition