L'elegance des veuves

FERNEY, ALICE

EDITEUR : J'AI LU
DATE DE PARUTION : 06/07/00
LES NOTES :

à partir de
4,80 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Roman «Le spectacle se donne sans fin. Car l'instinct fait germer la chair, le désir la pousse, la harcèle quand elle s'y refuse, jusqu'à tant qu'elle cède, s'affale, se colle à une autre, et que s'assure la pérennité des lignées amoureuses.» Cela se produit de multiples fois, sans relâche, cela s'enchaîne avec beaucoup de naturel et de grâce. Un cycle sans fin
pousse les femmes à se marier, à enfanter, puis à mourir. Ainsi va le temps, secoué par le rythme des naissances et des morts, quand le besoin de transmettre l'emporte sur le désespoir de la perte d'un être cher. Un long fil de désir passe au travers des générations. Ce court roman d'une douce gravité est un hymne à la vie et au pouvoir fécondant de la femme.
6 personnes en parlent

Voici un livre sur les femmes et sur leur vie, on suit plusieurs générations de femmes depuis le début du siècle (le précédent) dans un milieu bourgeois. Elles vivent le mariage, la maternité, le deuil, les guerres, les joies et les tristesses, elles sont fortes et attachantes grâce à la plume de l'auteur. Elles perdent parfois leur mari mais aussi leurs enfants, les maladies infantiles sont parfois fatales. C'est une autre époque, les mariages sont souvent arrangés et l'amour arrive ensuite, les maris sont assez distants. Leurs femmes sont enceintes, souvent, parfois même au péril de leur santé ou de leur vie. Les femmes dont il est question dans ce livre n'avaient pas la vie facile même si elles étaient issues d'un milieu aisé. Etant femme et maman, j'ai été touchée par cette lecture. Un petit livre (155 pages) assez dense. Sandrine(SD49)

SD49
02/03/11
 

Avec la très jolie plume qu'on lui connaît, Alice Ferney nous offre avec "l'élégance des veuves" un petit livre très féminin sur le thème de la maternité au siècle dernier. Elle retrace la vie d'une lignée de femmes qui, la tête haute, fait face au malheur qui s'invite trop souvent à sa porte : mort d'un enfant à la naissance ou perte d'un mari sur le champ de bataille. Mais ce n'est pas un livre triste car il est aussi question (et avant tout) du bonheur d'être mère, de bercer un petit enfant et de le voir grandir puis d'être grand-mère et de recommencer... C'est un très bel hommage rendu aux femmes qui nous ont précédées. Elles nous ont transmis le flambeau de la maternité, pour le meilleur et pour le pire, et nous faisons de-même parce que telle est notre destinée... Alice Ferney, une valeur sûre à lire et à relire... [http://http://sylire.over-blog.com

sylire
29/05/13
 

C'est le premier roman de cette écrivaine que je lis... Malgré une écriture très belle et pleine de sensibilité, j'ai eu beaucoup de mal à accrocher ! C'est la banale histoire de trois femmes : leur vie d'épouse et leur vie de mère. Voilà à quoi semble se résumer la FEMME, elle n'existe qu'en tant que mère et/ou épouse/veuve...

toutatys
14/03/13
 

Comme souvent avec Ferney, je suis sous le charme. Ces portraits de femmes, ces générations qui enfantent et aiment leur progéniture, leurs époux, leurs taches quotidiennes, sont à la fois tendres et forts.Tout commence avec Valentine au début du siècle. Épouse et mère, elle perd à la fois ses enfants et son mari. Mais les enfants qui n'ont pas péri restent son soutien, sa raison de vivre. Mathilde et Henri lui succèdent. Les enfants se multiplient dans les jupons. Ils sont évoquées rapidement car c'est bien plus la figure de la mère qui est mise en exergue ici. Gabrielle et Charles, leurs amis les plus proches, vivent aussi entourés d'enfants. Gabrielle la discrète à coté de Mathilde, plus exubérante. Et le siècle avance, moissonnant les vies. Les uns disparaissent par égoïsme, d'autres par générosité. Peut-on parler du sacrifice de ces femmes ? J'y vois plutôt le carcan d'une époque et l'amour fou qui donne envie de multiplier. Font-elles de bons ou de mauvais choix ? Elles réalisent ce qui leur semble juste, ce qui leur parait bon, ce qui se fait, acceptant les hasards et le destin.Porté par une plume classique, ce roman est une courte saga familiale qui fait la part belle aux dames !

Praline
17/09/11
 

J'ai déjà du le dire, j'adore Alice Ferney. Ce livre est dédié aux femmes, aux filles, aux mères et grands mères. Lisez le!

cfons
30/10/09
 

Célébration de la femme Très beau roman sur l'accouplissement féminin si bien rythmé par le mariage, les maternités, le veuvage, le chagrin et la douleur quand les enfants meurent à la guerre ou de maladies. Une autre époque mais l'émotion se dégage à chaque page.

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.08 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition