L'enfant

VALLES, JULES

EDITEUR : HACHETTE EDUCATION
DATE DE PARUTION : 16/08/06
LES NOTES :

à partir de
3,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Une collection de textes classiques plaisante et claire, spécialement conçue pour les collégiens ! Recommandée par les enseignants. Axée sur le plaisir de lire, cette collection permet à tous de découvrir les oeuvres classiques dans tous
les genres littéraires : théâtre, roman, nouvelle, policier, récit de voyage... Bibliocollège propose le texte intégral ou de larges extraits, des questionnaires au fil du texte et un appareil pédagogique sur l'oeuvre et son auteur.
4 personnes en parlent

L'enfant est le 1er roman de Jules VALLES que je lis de la trilogie auquel il se rapporte. Par le personnage de Jacques VINGTRAS, Jules VALLES relate sa propre enfance. L'histoire est bien écrite et bien menée. On peut voir à travers les yeux de Jacques comme si on était Jacques. Jules VALLES n'a pas eu une enfance heureuse. Je conseille de lire ce roman. Patricia SIWIK

un flyer
28/07/13

En troisième j'avait étudié la version abrégée, et j'avais adorer. Je voulais donc retenter l'expérience avec cette fois, la version intégrale... Et bien comment dire...C'était mieux quand c'était abrégé, parce que tous les passages longuets ont pu être supprimés sans problème. Alors que là, il y a pas mal de fois où je soupirais, j'en avais assez et tout.Pour une seule et unique raison qui est pourtant ce qui me plait aussi le plus dans ce livre : Le style d'écriture. On a tout le temps l'impression que le type s'exclame, s'extasie, avec ses points d'exclamation et ses points d'interrogations. C'est haché, coupé, et si à certains passages c'est ce qui est le mieux, à d'autres c'est ce qui rend le roman très lourd. Dommage.Sinon, pour l'histoire, je dois avouer qu'elle est en sois un peu intéressante, bien qu'un peu longue et parfois pas intéressante. Le but étant de montrer que les parents sont des sales méchants (surtout la mère, je pouvais pas la voir, elle était horrible et y a un passage qui m'a choqué, le père lui était juste faible) mais qui évoluent tout de même (mouais). J'ai pleins beaucoup Jacques Vingtras, et ce même si parfois lui même m'énervait quand même.En fait, en soit ce livre est bien, y a juste des moments ou....Non juste non quoi, c'est lourd, long et pas intéressant. Par contre la version abrégé pour les scolaires est bien.

yuukichanbaka
20/05/13
 

Il voulait être ouvrier...L'enfant fait partie d'une trilogie, avec Le Bachelier et L'insurgé. Dans celle-ci, Jules Vallès a choisi de se raconter, en négligeant la forme d'autobiographie pure au profit du récit avec évènements authentiques, mais néanmoins romancé.Nous sommes dans les années 1830-40, et le narrateur, Jacques Vingtras, est l'enfant unique d'un couple malheureux. Le père est pion, puis professeur, la mère est de souche paysanne, et sera inadaptée toute sa vie. Les deux parents traitent avec une grande cruauté leur enfant, mais sans gratuité, sans réelle méchanceté en fait, sous couvert de lui donner une bonne éducation, et en espérant de lui qu'il les élèvent eux-mêmes dans la société. C'est en cela toute l'horreur du traitement de Jacques, ses parents l'aiment sincèrement, mais ils subissent tellement l'injustice de leur vie, qu'ils reportent sur lui leurs erreurs, leur hargne et leur bêtise. La fin de ce premier tome en est d'ailleurs poignante, tant Jules Vallès sait nous placer en empathie avec cet enfant meurtri, mais tout autant avec ses parents si à côté de la plaque jusque dans leur psychisme. Grande est la difficulté du petit Jacques pour se construire, aimant et détestant ses parents, les jugeant pour ce qu'il sont mais ne pouvant supporter d'en avoir honte.J'ai du mal à en parler parce que ce roman ne laisse pas indifférent, le talent de Jules Vallès réussissant à faire passer énormément de choses à travers une écriture pleine d'ironie et de distance.Voilà la force des classiques, ils sont intemporels, et outre de témoigner du climat social d'une époque, ils évoquent des sentiments et situations qui ne sont pas obsolètes, presque 200 ans après.... Sylvie Sagnes

SagnesSy
20/07/12
 

C'est drôle, c'est un portrait saisissant d'une certaine France à une époque donnée. La langue est agréable L'enfant fait partie d'une trilogie appelée Jacques Vingtras, du nom du héros. Sa famille cruelle va faire de lui un révolté permanent qui l'amènera sur les barricades de la commune dans le 3ème volet "l'insurgé", le 2ème "le bachelier" nous conte son ascension pénible dans le monde du travail. Il faut avoir lu Vallès, c'est aussi nécessaire que Balzac ou Hugo. A

Ptipimous
17/12/11
 

Format

  • Poids : 0.29 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie