L'enfant de bruges

SINOUE, GILBERT

livre l'enfant de bruges
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 14/02/01
LES NOTES :

à partir de
9,30 €

SYNOPSIS :

Bruges, 1441. Arborant un air mystérieux, l'index posé sur les lèvres, Jan Van Eyck avait chuchoté : Petit, il faut savoir se taire, surtout si l'on sait. Qui pouvait se douter alors que, derrière la recommandation du maître flamand, l'un des plus grands peintres de l'histoire de l'art, se cachait le Grand Secret ? À travers les brumes de Flandre et la luminosité éclatante de la Toscane, un enfant de treize ans va se retrouver confronté à une effroyable conspiration. Un monde occulte, empli de ténèbres qu'il lui
faudra affronter avec l'innocence pour toute arme. Pourquoi veut-on sa mort ? Que sait-il qu'il n'aurait jamais dû connaître ? Pour quelle raison des peintres de génie, des apprentis, des orfèvres, des penseurs, des architectes sont-ils la cible de meurtriers invisibles ? Quels sont les liens mystérieux qui les relient entre eux et les poussent insensiblement au bord de l'abîme ? Autant de questions auxquelles l'enfant de Bruges devra s'efforcer de répondre s'il ne veut pas disparaître à son tour dans la nuit.
4 personnes en parlent

Bruges, 1441, les conquistadors espagnols n’ont pas encore découvert l’Amérique mais l’idée existe que des terres inconnues occupent la partie ouest de l’Atlantique, au-delà des colonnes d’Hercule. A Bruges, l’activité artistique est intense, les peintres, avec à leur tête le très célèbre Jan Van Eyck, travaillent avec la technique de la peinture à l’huile, tandis qu’en Italie d’autres artistes réalisent des œuvre “ a tempera ”, ignorants encore des nouvelles techniues des Flamands? Dans son atelier-laboratoire, Van Eyck cherche encore à améliorer les moyens de rendre la lumière, la transparence des chairs et des mousselines, il travaille sur les vernis, les glacis, les pigments naturels, inlassablement. A ses côtés, le jeune Jan, recueilli après l’abandon de par sa mère. Avec Margaret, l’épouse du maître, et les deux fils du couple, la famille forme un petit groupe qui vit bien dans une ville active, au commerce de draps et lainages fliorissanrt.Pourtnt, que signifient les longues absences de Van Eyck ? Pourquoi les membres de la confrérie d’artistes à laquelle il appartient sont ils assassinés ? Et Jan, l’adolescent de 13 ans, pourquoi, suscite-t-il tant l’intérêt et la haine d’adversaires redoutables ?De Flandres en Italie, nous suivons les personnages, entre ateliers d’artiste et vie de bohême et cabinets de notables, complots et espionnage, secret farouchement gardé et âprement recherché.Des visages lumineux se détachent, celui de Jan, adolescent doué et sensible, celui de sa nourrice, tendre et dévouée, celui d’Isdelbad, agent chargé de la protection du jeune garçon, et surtout l’énigmtique Van Eyck, génie artistique mêlé à de complees et secrète affaires.Apparaissent des talents de l’époque, brossés rapidement, tels Alberti, Fra Angélico, Donatello, entre Florence et Bruges, Lisbonne et Gand. C’est toute une vie de l’époque qui est restituée, avec de nombreux et intéressants passages sur la vie des ateliers d’artistes et le monde des grands.Bien écrit, bien documenté, ce livre allie le suspens d’un roman policier et l’attrait de personnages attachants. Hebelín

hebelin
19/08/15
 

C'est le premier roman de Gilbert Sinoué que je lis et j'ai beaucoup sa narration, elle est fluide. Ce livre est dans la catégorie "roman policier" mais je le mettrait plutôt dans la catégorie mystère. Il y a une vrai intrigue. L'histoire se déroule en 1441 à Bruges, dans le milieu de la peinture. Ce n'est pas un univers que je connais bien, alors j'ai apprécié ce dépaysement. Un auteur que j'aurais plaisir de lire. Un roman historique sur cette période clé de l'histoire de l'Europe. http://ramettes.canalblog

ramettes
20/09/12
 

Ce roman est très agréable à lire. Il mélange une enquête policière avec des descriptions de villes, avec des faits historiques précis sur le royaume de Bourgogne du moyen-âge. Gilbert Sinoué nous décrit l'art de la peinture et de fabriquer des couleurs durant cette période. Il est question de découverte de l'imprimerie, de découvertes de Galilée... du mode de vie de l'époque...La lecture de ce roman très touffu et léger à la fois fut, pour moi, un véritable plaisir.Mon avis est très court, car je ne peux pas donner plus de détail sans dévoiler trop d'intrigue, mais il est superbe et très enrichissant sur l'histoire du moyen-âge.En conclusion : à lire par tous les amoureux de l'histoire médiévale. Vepughttp://coffresalivres.canalblog.com

Vepug
15/09/12
 

Lu au Sénégal en 2002! J'avais beaucoup aimé: le monde de la peinture au XVe, à Bruges (endroit magnifique encore maintenant) et l'intrigue policière.J'aime bien l'écriture simple de Sinoué que j'ai rencontré depuis et cela fait au moins deux livres dans ma PAL, dont celui sur Gandhi berthe

afbf
19/08/15
 

Format

  • Hauteur : 18.00 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.24 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition