L'enfant vole

MCEWAN, IAN

livre l'enfant vole
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 14/06/95
LES NOTES :

à partir de
8,70 €
3 personnes en parlent

Stephen vit un calvaire, un des cauchemars de tout parent : sa fille unique de trois ans a disparu deux ans plus tôt alors qu'il faisait des courses avec elle dans un supermarché. Le couple n'a pas résisté à l'épreuve, chacun s'est enfoncé différemment dans son chagrin et éloigné de l'autre...Tout était réuni pour que j'apprécie ce livre : la même plume délicieusement ciselée que dans Sur la plage de Chesil, la même finesse d'analyse, la même justesse des sentiments... Mais trop de considérations lentes sur l'environnement professionnel de Stephen m'ont ennuyée, noyée... Canel

Canel
18/01/14
 

Dur dur !résumé du livre : Un jour ordinaire... un homme fait l'amour à sa femme avant de se lever, puis emmène leur petite fille au supermarché avec lui. Lorsqu'ils sont à la caisse, il la descend du caddie, s'occupe de ses achats sur le tapis de caisse, et se rend compte que Kate, 3 ans a disparu , volatilisée, en l'espace de trois petites secondes d'inattention...Critique : J'ai commencé ce livre il y a trois mois. Je crois que je n'ai jamais mis autant de temps pour terminer un roman qui m'intéressait. Car ce n'est pas par manque d'intérêt que je l'ai laissé sur ma table de nuit, comme nombre de romans peuvent nous tomber des mains . J'étais dérangée par son propos, par la façon de traiter ce thème difficile. Entre temps j'ai lu "Le fils" de Michel Rostain et "Tu verras" de Nicolas Fargues qui parlent également de la perte d'un enfant, mais par la mort de ce dernier. Non pas que ce thème (assez morbide pour une mère) me soit plaisant, mais c'est un hasard de calendrier dans les sorties. Ce qui m'a dérangé dans "L'enfant volé", c'est que les choses sont vécues avec fatalité, sans rébellion de la part des deux parents. Et que malgré tout, la vie continue. Je reste persuadée qu'on ne peut survivre à la disparition de son enfant et ne conçois pas une résurrection après ce deuil. Surtout si l'on ne sait pas ce qui lui est arrivé. On dit toujours qu'il faut voir le corps pour réaliser l'inexorabilité d'une mort. J'en reste persuadée.Sinon le texte en lui même est très dense, toujours très bien écrit, mais malsain malgré tout, à mon humble avis. Même si j'aime beaucoup Ian McEwan, je ne conseillerai pas ce livre de lui, trop mortifère surtout en cette fin d'année morose ! Sophie

lamamandelena
22/08/13
 

Stephen publie des livres pour enfants. Marié et père d'une fillette de trois ans Kate, il mène une existence heureuse. Sa vie bascule à jamais le jour où Kate disparaît alors qu'il faisait des courses avec elle au supermarché. Les recherches ne mènent à rien, son couple se disloque et divorce. Brisé, il flirte avec la dépression.La disparition de Kate qui survient au début du livre n'est plus abordé. Ce fut ma première surprise. Cet évènement sert à Ian McEwan à explorer, à décortiquer la notion du temps. Stephen n'écrit plus même s'il prétend le contraire. Il est membre membre d'une commission qui planche sur les problèmes de l'enfance et l'apprentissage scolaire subventionnée par le gouvernement. En rendant visite à Julie partie s'installer dans une autre région, il a l'impression de voir ses parents attablés dans un café. Cette image est un souvenir de son enfance. Charles l'ami de Stephen abandonne tout et part vivre à la campagne avec sa femme où il se comporte comme un adolescent s'enfonçant dans une régression totale. Stephen glisse de plus en souvent dans des souvenirs ou ce qu'il semble en être, se plongeant dans une plus grande solitude.Si l'auteur nous livre des réflexions sur la notion du temps et sur la politique menée en Angleterre, j'ai dérivé vers l'ennui total.. J'ai trouvé ce livre déconcertant et brouillon à de nombreux moments. Après avoir trouvé sublime Sur le plage de Chesil, m'être ennuyée dans Délire d'amour, la qualité de l'écriture n'a pas empêchée cette fois l'abandon. http://fibromaman.blogspot.com/

clarac
01/06/13
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.90 cm
  • Poids : 0.20 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition