L'enfer, c'est a quel etage ?

BRUSSOLO-S

livre l'enfer, c'est a quel etage ?
EDITEUR : EDITIONS DU MASQUE
DATE DE PARUTION : 15/01/03
LES NOTES :

à partir de
18,80 €

SYNOPSIS :

Modèle nu, Jeanne doit poser pour un sculpteur dont l'atelier est installé au coeur de la maison Van Karkersh. Un hôtel particulier au passé trouble, dont le propriétaire fut jadis retrouvé coupé en morceaux dans la cage des fauves, au jardin zoologique voisin. Lâ, tout n'est qu'angoisse, malédictions, obscurité. La bâtisse semble abriter mille crimes impunis, et tout autant de secrets. Chaque
fois qu'elle commet l'erreur de s'y endormir, Jeanne est visitée par des rêves dangereux qui font d'elle une stigmatisée dont le corps se couvre de blessures inexplicables. Est-elle folle, ou victime d'un jeu dont les règles lui échappentoe Qui complote contre elle, les locataires ou... les fantômesoe Une plongée terrifiante dans le monde de l'occultisme et des sectes satanistes.
4 personnes en parlent

C'est le premier livre de Serge Brussolo que j'ai lu, si on exclut les livres pour enfants (Peggy Sue). On découvre là un tout autre style, un style très particulier auquel on n'est pas habitué. J'ai beaucoup aimé !

filou93
08/05/12
 

Une courte histoire assez spéciale, mais j'ai bien aimé tout de même. Certains passages sont un peu glauques, j'en ai trouvé d'autres un peu crus, mais c'est un bon petit moment de détende quand même. Charlie18

un flyer
29/03/12

J’ai lu ce roman il y a un petit moment maintenant. Je m’étais lancée après avoir eu de bons échos sur les talents d’écriture de Serge Brussolo. Un certain don pour créer des univers oniriques, tout à fait surprenants…Jeanne se rend dans la demeure d’un sculpteur, Van Karkesh, pour poser en tant que modèle nu. Malgré l’atmosphère dérangeante qui émane de la bâtisse, la jeune femme ne peut s’empêcher d’y revenir. La maison recèle bien des secrets lugubres car à chaque fois que Jeanne a le malheur de s’endormir, elle se réveille avec des blessures inexpliquées.J’ai eu une certaine réticence à lire ce livre car je ne lis jamais d’histoires d’horreur. Pour la simple et bonne raison que j’ai toujours eu peur que le récit ne m’atteigne trop, au même titre que les films d’horreur que je tiens éloigné le plus possible de moi. Je tiens quand même à dormir sur mes deux oreilles, merci bien ! Mais parce que j’ai voulu changer de registre pour une fois, et parce que j’ai eu de bons échos sur les romans de Serge Brussolo, je me suis dit pourquoi pas essayer. Autant dire que j’ai été un peu déçue.J’ai trouvé que le roman en lui-même était trop rapide. On entre trop vite dans le vif du sujet et surtout je n’ai pas eu le temps d’imaginer des choses, de laisser le suspense m’envahir. J’ai eu le même ressenti pour les personnages, c’est-à-dire que j’ai eu l’impression de les survoler.Malgré tout, j’ai trouvé que l’histoire était originale et bien pensée. Dommage que ce ne soit pas allé plus loin. Mon blog lecture : lenbouquinee.wordpress.com

Kono
17/08/14
 

Pour les amateurs de Brussolo,on retrouve ici tous les ingrédients de cet auteur qui font des livres sans pareils.Dans le livre,Jeanne va être victime d'une malédiction de la maison des fous,(les Van Karkersh)construit sur des catacombes...Le livre peut mettre un malaise profond car la mort sordide de l'obscur Grégori Van Karkersh dont la famille participent à son dépeçage dû à la volonté de celui-ci est malsaine.Une fin rocambolesque...On pourrait reprocher à l'auteur d'en faire un peu trop parfois car essayant de nous faire peur à tout prix.Mais,c'est un excellent Serge Brussolo. ASHMAN81

ASHMAN81
27/05/12
 

Format

  • Hauteur : 21.50 cm
  • Largeur : 13.50 cm
  • Poids : 0.30 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition