Entretien des sentiments (l')

PASCALE ANTONIO

livre entretien des sentiments (l')
EDITEUR : SEUIL
DATE DE PARUTION : 02/02/06
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
20,30 €

SYNOPSIS :

Un ton neuf, une voix différente, un style particulier : voici les premières qualités qui frappent dans L'Entretien des sentiments, les raisons d'un coup de coeur. Et puis l'art qu'a l'auteur d'esquisser de petites scènes de vie, de broder des sentiments, d'ouvrir un oeil indiscret mais respectueux sur la réalité qui l'entoure, tout en décrivant en profondeur une société, un pays. Antonio Pascale est de ces écrivains qui aiment et savent raconter leurs lieux et leur temps, leur donner un style, rappelant en cela le Calvino d'Aventures ou de la Spéculation immobilière. Neuf histoires : une crise conjugale, la douleur sourde d'un enfant face aux disputes de ses parents, le déclin d'une famille jadis riche et célèbre et sa « chute » dans la classe moyenne, le désespoir des parents qui ont perdu un enfant, la situation absurde de celui qui comprend qu'il est mort, le parcours dramatique d'un homme qui devient un dangereux criminel, la difficile adaptation des provinciaux qui débarquent dans la capitale, la défaite quotidienne de deux employés plongés dans les méandres d'un ministère, les premières expériences politiques. Chacune de ces nouvelles nous parle de pertes
et de défaites, tantôt d'un individu, tantôt d'un couple, tantôt d'une famille. A chaque fois, la peur de prendre des décisions, la peur de laisser s'échapper le moment où tout peut changer, la peur de vivre tout simplement. Et, en même temps, le dur travail d'entretien des sentiments, l'effort d'aller plus loin, envers et contre tous... Plus que d'un recueil de nouvelles on a envie de parler de roman choral, d'un choeur méridional dans lequel tous les personnages (qui reviennent d'ailleurs d'une nouvelle à l'autre, de même que sont réévoqués certains faits) poursuivent la même obsession : trouver les forces nécessaires pour affronter le chaos de la vie. Derrière ces situations particulières, c'est toujours l'univers méridional qui apparaît, aux prises avec ses angoisses quotidiennes : la pauvreté ou les difficultés économiques, la peur et la mort (racket, mafia), la solitude, le manque de communication et de culture qui caractérisent la classe moyenne; dans les plis d'une douleur individuelle, l'auteur cache une caricature, dure, sarcastique, mais élégante d'une société déboussolée, qui tait une souffrance que chacun connaît mais dont personne ne parle.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.28 kg
  • Langage original : ITALIEN