L'espoir d'aimer en chemin

QUINT, MICHEL

EDITEUR : JOELLE LOSFELD
DATE DE PARUTION : 02/02/06
LES NOTES :

à partir de
6,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Il est marionnettiste, et vient distraire les enfants dans les hôpitaux. Il fait la connaissance de Louis, un adolescent plongé dans le coma à qui il raconte son histoire. La disparition de sa mère, le tête-â-tête avec son père, homme ambigu en affaires et en sentiments, son grand amour, Halva, une jeune Algérienne dont le souvenir ne l'a jamais quitté. Après avoir évoqué d'autres
périodes troubles de l'Histoire, Michel Quint revient sur la guerre d'Algérie, et évoque les dissensions qui ont opposé les partisans de l'Algérie française à ceux de l'indépendance. Mais que serait ce récit sans la sensibilité et l'humanité dont l'auteur, toujours fidèle à ce devoir de mémoire qui avait tant ému dans Effroyables jardins, honore ces personnagesoe
2 personnes en parlent

René est marionnettiste, sa compagne Daisy infirmière, et il a l'habitude de montrer ses spectacles aux enfants malades. Mais cette fois-ci son spectateur est un enfant tombé dans le coma, suite à une bagarre de cour de récré. René, très ému par ce garçon, Louis, va faire taire petit à petit ses marionnettes pour raconter sa propre histoire.L'histoire de son père, qui l'élève seul dans les années de la guerre d'Algérie, pris entre le FLN et l'OAS, qui vit entre son métier d'agent immobilier (pour lequel il n'est pas fort doué) et ses illusions d'amour. René, qui grandit avec pour compagne de jeu Halva, réfugiée d'Algérie avec ses parents, mais qui quitte la vie de René du jour au lendemain. Ce dernier grandira avec Halva en tête, et ce souvenir bouleversa toute la vie qu'il s'est construit.Michel Quint nous emmène dans un univers à la fois de féerie, menée par Momo et Suzy, ses marionnettes, et un monde très réel : l'hôpital, les attentats liés à la guerre d'Algérie. Mais on se laisse porter avec douceur par ce récit très vif, alerte, et j'ai été emmené dans cet univers poisseux, modeste de la fin des années 50 : le miracle de l'arrivée de la télé, le solex,....L'auteur d'Effroyables jardins arrive donc à nous faire partager un amour qui semble impossible, un souvenir enfoui qui devient plus fort que la réalité qu'il s'est construit. J'ai trouvé ce roman très prenant, très fort, même si les événements du début sont parfois un peu complexes (mais ils s'éclairent à la fin du roman) et même si j'ai senti la fin bien avant qu'elle n'arrive, en redoutant que cela se finisse comme cela.Néanmoins, une lecture que je recommande vivement, et qui fait passer un très agréable moment, même si le sujet est parfois difficile.

Yohan59
22/01/13
 

De Michel Quint, on connaît surtout Effroyables jardins, grâce au film du même nom mais cet auteur a écrit beaucoup d'autres livres intéressants dont L'espoir d'aimer en chemin. René est marié à Daisy. Il est marionnettiste et elle est infirmière. Il a l'habitude de faire des petits spectacles de marionnettes pour les enfants hospitalisés mais ce jour là, sa femme lui demande d'essayer de sortir un jeune garçon du comas grâce à ses histoires. René va se prendre au jeu et par le biais de ses marionnettes, il va finir par raconter sa vie au jeune homme. De son enfance sans mère, son amour pour la jeune Halva, la guerre d'Algérie, les magouilles de son père à sa rencontre avec Daisy. Ce récit va être pour lui une délivrance et va lui permettre de remettre certains passages de sa vie au clair. J'ai beaucoup aimé ce roman, ce René qui nous entraîne au fil de sa vie pendant laquelle il a vécu un certain nombre de péripétie, les histoires d'amour qu'on peut y lire (amour sentimental, mais aussi filial), et un personage auquel on s'attache facilement.

Chiwi
11/10/13
 

Format

  • Hauteur : 21.90 cm
  • Largeur : 15.00 cm
  • Poids : 0.22 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition