L'etrange contree

HEMINGWAY, ERNEST

livre l'etrange contree
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 02/01/03
LES NOTES :

à partir de
2,00 €

SYNOPSIS :

Un écrivain désabusé voyage en floride avec une femme beaucoup plus jeune que lui : ils vont au restaurant, boivent un verre, parlent de la guerre d'espagne, de leur vie, d'avenir et font l'amour... Soudain tout se trouble, le soupçon de l'inceste
rôde, les difficultés à écrire et à vivre resurgissent et, avec elles, l'inexorable fatalité. réflexion sur l'écriture et l'amour, ce court roman rassemble toutes les obsessions d'un des géants de la littérature américaine.
2 personnes en parlent

Un homme, une femme beaucoup plus jeune, un compte en banque vidé, une voiture achetée et la fuite, pour quelles raisons, pour aller où ?Elle est jeune, amoureuse de lui, elle est « femme », elle a besoin sans cesse de parler, qu’il lui dise qu’il l’aime et qu’il dialogue, qu’il explique.- « Roger, tu m’aimes encore ?- Oui, ma fille. Énormément.- Je t’aime. C’était gentil de jouer ?- Je me suis amusé.- On s’amuse bien, non ? »Il est homme, ne sait pas vraiment s’il l’aime ou s’il aime ce qu’elle lui apporte de fraîcheur, de renouveau, il parle peu sauf lorsqu’il discute avec lui-même. Ses pensées sont alors de vrais questionnements profonds sur les choix, la vie d’écrivain (N’y aurait-il pas un peu d’Hemingway dans ce personnage ?)« Tu es en train de raisonner comme un de ces écrivains des Grands Espaces Américains, se dit-il. »Plus on avance dans le livre, plus la place du « dialogue intérieur » de Roger devient importante dans les pages, plus il va loin dans son introspection, plus il analyse, dissèque, examine ses actes et ses pensées.« Qu’est ce qu’il y a avec l’écriture ? En dehors du fait que ça va être merveilleux et que ça devient plat ensuite ? »A chaque arrêt, il achète les journaux, suit les événements en Europe, se demandant s’il ne devrait pas y aller. Sachant qu’Hemingway a couvert la guerre civile espagnole, on peut sans doute penser, qu’il a hésité avant d’y aller et qu’en quelque sorte ce livre lui a permis de dire qu’il aurait été tenter de fuir ce choix….J’ai beaucoup apprécié cette lecture, j’ai aimé l’écriture adaptée aux deux personnages et aux différents « temps » de cet opus, la part de l’intime qui augmente au fil des pages et qui donne envie de se pencher sur une vraie biographie de cet auteur.

Cassiopea
14/09/11
 

Ou ce pays entre deux drapsSi l'histoire de cette nouvelle tient en peu de mots (un écrivain parcourt la Floride en voiture avec la fille d'une de ses anciennes femmes, devenue sa maîtresse), son charme nécessiterait plusieurs longues phrases pour tenter de le définir, si tant est qu'on puisse le faire. Pourquoi est-on touché par Hemingway ? C'est presque un sujet de thèse Peut-être parce qu'on sent poindre le désespoir derrière ses personnages et leurs gimmick, malgré leur nonchalance et l'importance qu'ils accordent aux paysages, aux petits détails du quotidien. Parce qu'on salive quand sur deux pages, il décrit une des façons de préparer un scotch, dans un gobelet en étain, avec une tranche de citron et des fraises sauvages écrasées.Parce qu'écrire était vraiment toute sa vie, et qu'il nous le transmet à travers tous ses mots.Alors quel massacre que la 4° de couverture de cette édition folio, qui comprime en 6 phrases bâclées ce qui n'est de toute façon pas l'essence de cette nouvelle.Enfin. Sylvie Sagnes

SagnesSy
20/07/12
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.07 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)
  • Traducteur : PIERRE GUGLIELMINA

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition