L'etrangleur d'edimbourg

RANKIN-I

livre l'etrangleur d'edimbourg
EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 17/03/04
LES NOTES :

à partir de
6,10 €

SYNOPSIS :

Ian rankin l'étrangleur d'édimbourg John Rebus parcourait la jungle de la ville, une jungle que les touristes ne voient jamais, trop occupés à mitrailler les temples dorés du passé. Edimbourg était une ville doeapparences ; le crime noey était pas moins présent, tout juste plus difficile à repérer. Edimbourg était schizophrène, la ville de Jekyll et Hyde, bien entendu, mais aussi celle de Deacon Brodie, des manteaux
de fourrure sans petite culotte, comme on disait à Glasgow. Mais c?était aussi une petite ville. Un avantage pour Rebus. Il traqua sa proie dans les bars à voyous, dans les lotissements où le chômage et loehéroïne tenaient lieu de blason, parce quoeil savait que quelquoeun doeaguerri saurait survivre dans cet anonymat. Jetant un coup doeoeil à la ronde, il vit quoeil avait atterri au coeur du désespoir.
2 personnes en parlent

La police prend en chasse deux jeunes qui prétendent avoir enlevé la fille du maire d'Édimbourg. Acculés ils se jettent du haut d'un pont sous les yeux de l'inspecteur Rebus. Ne pouvant digérer cet événement, il va chercher à en savoir plus sur les deux jeunes et la disparition de la fille du maire. Un second suicide plus spectaculaire va arriver et Rebus va se retrouver pris dans des engrenages politiques.Un peu comme les policiers scandinaves on à faire à un policier cabossé par la vie, comme le prouve sa relation difficile avec sa fille (comme si la plupart des policiers héros de romans ne pouvaient jamais s'entendre avec leur fille).A partir d'un banal enlèvement, on aboutit à une lutte du petit contre le gros, qui mène à une lutte démesurée; on pourrait croire même que c'est une lutte perdue d'avance.Même si l'histoire est un peu complexe, j'ai quand même passé un bon moment.

Chiwi
31/12/12
 

Et voilà, j'ai encore craqué pour une série de polars. La faute au magazine Lire du mois de juin et de son dossier spécial sur les romans policiers et du long reportage sur Ian Rankin qui m'a clairement donné envie de découvrir cet auteur et cet inspecteur Rebus. Et j'avoue que notre première rencontre s'est plutôt bien passé. Certes, l'homme n'est pas des plus drôle ni joyeux, mais le mystère qui entoure son passé et le tourmente m'attire... Oui, je suis comme ça, les ténébreux me plaisent... Enfin, pas tous et pas que. Mais lui en l'occurrence, oui ! Miss Alfie, croqueuse de livres

MissAlfie
28/02/11
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.14 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie